Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour une reconnaissance du métier d'aide soignant

Pétition : Pour une reconnaissance du métier d'aide soignant Pétition

Pour une reconnaissance du métier d'aide soignant

37.088 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Le groupe pour la reconnaissance du métier d'aide-soignant(e)
Destinataire(s) :
ministère de la santé
La pétition
Actualité(s)

Madame La Ministre de la santé, 
 
Nous avons créée et nous vous adressons cette pétition pour une meilleure réglementation et surtout une meilleure reconnaissance de notre métier d'AIDE SOIGNANT(E). 
 
Très peu de personnes connaissent réellement le rôle que nous avons dans une équipe médicale. Nous sommes le premier maillon de la chaine, ce qui définie que nous sommes les yeux et les oreilles de l'infirmier(e).  
 
Par les soins que nous prodiguons (toilettes, soins de confort, repas, nursing, accompagnement physique-psychologique…) nous devenons un confident, une main réconfortante et bienveillante pour les patients. Ces derniers se confient naturellement et plus facilement à nous les Aide Soignant(e)s qu'au reste de l'équipe.  


Il contribue au bien-être des malades , en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne et en aidant au maintien de leur autonomie 
 
Nous créons un lien qui apporte des informations indispensables aux patients permettant une bonne prise en charge physique et psychologique.  
 
Voici les points que nous souhaitons voir améliorer, en ce qui concerne le diplôme et la fonction d’aide-soignant(e) :  
- Que le métier d’aide-soignant(e), de jour comme de nuit, soit considéré comme pénible dans le calcul de la retraite. Les transferts de patients, le brancardage, les installations au lit, les toilettes… Beaucoup de manipulations qui, au fil des années, endommagent notre santé, voir nous invalident dans certain cas.  
- La VAE (Validation d’Acquis par l’Expérience) doit être supprimée car notre diplôme est, de ce fait, bradé. Beaucoup de personnes ayant eu la fonction d’aide-soignant(e) ou ayant été ASH (Agent de service hospitalier), estiment suffisant d’avoir la VAE pour exercer le métier d’aide-soignant(e), pour être responsable d’un service et de ses patients. L’année d’école d’aide-soignant(e) est indispensable pour exercer ce métier.  
- Nous demandons que les ASH n’exercent en aucun cas la fonction d’aide-soignant(e). Beaucoup d’établissements, publics comme privés, embauchent à moindre coût des ASH pour exercer notre métier, sans diplôme, sans formation, sans compétence… Les patients ne sont-ils pas en danger ?  
- Nous demandons un salaire convenable. Nous faisons un métier avec beaucoup de responsabilités, nous tenons à le souligner. Un salaire de base (net) en début de carrière, autant dans le public que dans le privé, à 1.350 euros environ nous semblerait convenable. Beaucoup de collègues, malgré des années d’expérience, gagnent 1.200 euros net. 


- Un début de carrière en classe B, avec un indice majoré à 338 ne serait que reconnaître notre année de formation et les responsabilités qui nous incombent dans les services où nous exerçons. De plus en plus d'infirmier(e)s nous délèguent des tâches, des soins, conte tenue des nombreuses taches administratives etc... 
 
Nous souhaitons :  
- Un statut d’aide-soignant(e) à part entière !  
- Une formation ainsi qu’un diplôme protégés et non bradés par la VAE.  
- Des postes d’aide-soignant(e)s réservés et non remplacés par des ASH.  
- Un salaire de base en début de carrière décent pour un poste à responsabilités. 


- Un début de carrière en classe B avec un indice majoré à 338 


Nous aimons notre métier, nous le faisons avec passion, c’est une vocation.  
Nous aimons soigner nos patients pour qu’ils soient dans un confort optimal.  
Nous aimons parler avec eux, les écouter, ils en ont besoin et se sentent rassurés.  
 


Un groupe sur Facebook a été créé, je vous invite à aller le visiter : Pour une reconnaissance du métier d’aide-soignant(e).


Vous pourrez alors vous rendre compte par vous-même, de la pénibilité du travail (charges de travail, suppressions de postes etc.), des conditions de travail qui règnent et de la dévotion que vous avons pour ce métier, pour nos patients, ce qui nous amène parfois au burn-out.  
 
Au nom de tous les aide-soignant(e)s diplômé(e)s, nous espérons que notre action va être bénéfique, que vous allez prendre en compte notre combat et nous espérons avoir une réponse positive.  
 
Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre très haute considération.

37.088 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
5.739 commentaires
Rose-marie - Le 19/02/2016 à 23:11:29
Je suis moi même aidé soignante . j adore mon travail mais l on n est pas reconnu réellement pour notre travail .accompagnement des patients jour et nuit.géré les crises .les douleurs .cet les familles aussi le tout sans montrer notre fatigues physique et psychologique.nous ne somme pas reconnu par les médecins. Et bien d autre faut voir les salaires aussi .nous sommes à mes yeux les yeux et oreiles entre patients et tous le corps médicales réunis.
6
Catherine - Le 04/10/2013 à 09:19:16
nous sommes victimes d'une surcharge de travail,pas de personnel supplémentaire,donc pour moi le travail a la chaine,c'est comme travailler en usine,dommage "pour les petits vieux",autant rester chez eux,avec leurs habitudes,leur environnement,car en hepad,non seulement ils paient cher,mais ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent,le matin c'est je vous lave,10 mn pas plus,on les flanque au fauteuil,les heures de repas il faut etre a l'heure pas le droit d'arriver 10mn plus tard,l'apres midi et bien c'est comme a la maison tu t'ennuis,pas d'activites,pas de ballades,personnes pour discuter avec eux,car pas le temps.MAIS DITES VOUS BIEN QU'UN JOUR CE SERA UN MEMBRE DE NOTRE FAMILE SI CE N4EST PAS LE CAS,ET TRES CERTAINEMENT NOUS.JE PREFERES MOURIR AU PLUS VITE QUE DE VIVRE DANS UNE MAISON DE RETRAITE,JE NE VEUX PAS ETRE MAL TRAITEE,STRESSEE,alors que j'aurais passe toute ma vie a bosser elever mes enfants et a etre stressee,"MALTRAITANCE" ET OUI C4EST DE LA MALTRAITANCE,et du harcelement au boulot car il faut en faire plus que l'ont ne peut faire avec trois pelés et tondu,c'est honteux.dans les bureaux et administration,il ne savent pas quoi faire pour s'occuper,ils sont ralentis pour tuer le temps,et pour les soignants on trimes,venez passer au moins trois mois avec nous sur le terrain,avec une blouse des muscles,une tete,et beaucoup de courage...mais bien sur trop difficile vous le savez,donc continuez a faire l'autruche et fermer les yeux.
3
Sylviane - Le 30/09/2013 à 11:51:10
Il serait temps de vous pencher sur ce problème et d'arrêter de faire des économies sur le médical. Ouvrez les yeux et voyez ce qui se passe. Ce n'est vraiment pas un métier facile.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs