Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Nouveaux OGM : je n’en veux pas !
Pétition

Nouveaux OGM : je n’en veux pas !

Nouveaux OGM : je n’en veux pas ! Pétition
2.523 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Julie A., Saine Abondance
La pétition

La menace OGM est de retour.


Santé, environnement, biodiversité, agriculture…


Nous sommes tous concernés par les nouvelles technologies de modification du vivant, qu’on nous impose à notre insu !


Bientôt de nouveaux OGM cachés dans nos assiettes ?!


Après des années de lutte contre les OGM, les lobbies de l’agroalimentaire font de nouveau pression sur le gouvernement pour envahir nos assiettes.


Cette fois-ci, ils reviennent avec des OGM 2.0 : les NBT (« New Breeding Techniques » ou « Nouvelles Techniques de Sélection des plantes »)… 


des OGM cachés qui échappent à la réglementation en vigueur depuis avril 2001 (1) ! 


Sous prétexte d’une nouvelle technologie et d’une terminologie inédite, ils laissent penser qu’il s’agirait de simples de techniques de sélection...


Mais il n’en est rien


Il s’agit encore et toujours de manipulations génétiques, car ces NBT résultent de la modification d’un gène (on parle de « mutagénèse ») déjà présent dans l’ADN de la plante (2).


Et ils osent pourtant prétendre qu’il ne s’agit pas d’Organisme Génétiquement Modifié… 


On marche sur la tête !


Ces OGM 2.0, ils veulent vous les imposer à votre insu.


Aujourd’hui, votre choix de consommer ou non des OGM est de nouveau menacé par les actions de quelques industriels avides de profit. (3)


Ils font pression pour limiter les régulations de ces OGM de 2e génération, vous arracher votre liberté durement acquise et vous imposer leurs dernières inventions de laboratoire… dont on connaît pourtant les effets délétères (3) !


2001 vs. 2021 : toujours au même point !


Face à cela, le cadre juridique de 2001 ne suffit plus.


Il est menacé par les arguments en carton de nos politiques pro-OGM et de ces multinationales qui tentent d’échapper aux lois, de breveter le vivant et les graines les plus cultivées sur la planète, pour mieux asseoir leur monopole… (4)


Malgré nos efforts, le profit de quelques-uns persiste à dicter le saccage cauchemardesque de votre santé et de notre planète.


Mais il y a encore pire.


C’est que nous avons déjà réussi à changer les lois en 2001…


et qu’on nous menace pourtant d’un angoissant retour à la case départ.


Retour à la case départ ?! 


Ne nous laissons pas avoir par les lobbies !


Alerte dans votre assiette !


Ne les laissez pas s’emparer de nouveau de vos droits. 


De toute urgence, il nous faut lutter pour étendre la réglementation en vigueur sur les OGM et interdire ces nouveaux trucages génétiques dont on ignore tous les effets.


Consommateurs, jardiniers, agriculteurs : contre les OGM de toutes sortes, c’est le même combat pour tous !


Pour notre santé : 


  • ces OGM contaminent des plantes sauvages, mais aussi notre eau, l’air, nos aliments de tous les jours (5),
  • leurs conséquences n’ont jamais été étudiées, et pourtant, on continue encore de s’en servir à tout va (3) !

Pour notre agriculture :


  • ces OGM enrichissent les multinationales sur le dos de nos agriculteurs (4),
  • qui sont obligés de recourir à des produits encore plus nocifs (4) ;
  • voire pire, d’abandonner leurs cultures face aux nouvelles mauvaises herbes résistantes et envahissantes (5) !

Pour notre environnement :


  • les scientifiques le disent : ces OGM se répandent dans l’environnement de manière totalement aléatoire et incontrôlée (6) ;
  • ils contaminent notre eau, notre air et nos sols agricoles de molécules herbicides (5) ;
  • voire pire, ils peuvent engendrer des erreurs génétiques (5) !
  • Et conduire, à terme, à l’éradication d’espèces végétales et animales toutes entières. (7)

En réalité, nous jouons aux apprentis sorciers alors que nous ignorons tout des dangers pour notre santé et notre environnement.


Il est donc plus que temps de dire STOP à ces trucages génétiques : les scientifiques eux-mêmes invitent à la plus grande prudence (3) !


Ils se contrefichent de votre santé et de l’environnement !


Et ce n’est pas nouveau.


Les lobbies de la biotechnologie cherchent depuis déjà plus de 50 ans à industrialiser et à privatiser le vivant


À faire pression sur nos gouvernements. 


À s’emparer du contenu de nos assiettes et de nos champs.


À nous imposer leur mécanique du tout-laboratoire, pour leur seul profit.


Il est temps de dire STOP à ces pratiques qui dénaturent notre santé et la biodiversité.


Le gouvernement dans l’illégalité depuis 2020 !


En février 2020, coup de théâtre : le Conseil d’État somme enfin le gouvernement de suspendre la culture des OGM commercialisés illégalement (7). 


Mais depuis, RIEN.


L’état français se complait dans un silence qui en dit long.


Pieds et poings liés face aux industriels, nos politiques laissent passer ces produits de laboratoire entre les mailles du filet. 


Ils sont cultivés chez nous et se retrouvent dans nos assiettes, à notre insu. 


C’était déjà le cas avec la culture et la commercialisation illégale de colza OGM, devenu depuis résistant aux herbicides, en 2020 (7)…


Paysans ou consommateurs, peu importe : aujourd’hui, rien n’est fait pour nous protéger.


Encore pire, on nous ment publiquement, on nous sert des raisonnements à dormir debout, pour mieux engraisser les multinationales.


Rien qu’en octobre dernier, le président Macron et son ministre de l’Agriculture déclaraient que « les NBT, ce ne sont pas des OGM (8). » 


Fausses promesses : on n’en veut pas !


Pour eux, ce serait même la solution toute trouvée face aux changements climatiques et sociaux (8).


On marche sur la tête !


C’est on ne peut plus faux, et les études sont formelles : les OGM n’augmentent pas les rendements, ils augmentent les coûts de production des agriculteurs… qui sont les premières victimes de ce monopole (9).


Les OGM ne sont pas la réponse : ils sont l’origine même du problème !


Il est temps de mettre fin au silence complice des politiques.


Vos choix alimentaires en danger : ne vous laissez pas berner


Le raisonnement des industriels et des gouvernements est à dormir debout !


À les écouter, les produits des NBT ne seraient pas soumis à la réglementation des OGM, sous prétexte qu’ils ne seraient pas porteurs de gènes étrangers…


C’est complètement absurde : pour fabriquer ces NBT, on « édite » le génome des plantes à l’aide de ciseaux génétiques (2) !


Il est temps de regarder la vérité en face.


Peu importe leur appellation, on ignore toujours les effets de ces trucages génétiques sur notre santé et celle de nos enfants…


Au profit d’une poignée de multinationales peu scrupuleuses.


Derrière leur nom trompeur, ces NBT sont bel et bien des OGM (2).


À ce titre, ils doivent faire d’urgence l’objet d’une régulation juridique stricte.


Nous y sommes presque : votre voix compte !


Ce cauchemar éveillé n’est pas une fatalité. 


Nous ne laisserons pas les industriels de l’agroalimentaire s’en tirer aussi facilement. 


Mobilisons-nous de toute urgence et libérons-nous du joug des agro-industriels avides de profit !


Les solutions existent déjà, mais les lois actuelles ne permettent pas de les activer à grande échelle.


Nous EXIGEONS donc dès maintenant l’application du décret européen de 2020.


Nous sommons l’État français de prendre ses responsabilités de toute urgence.


D’assurer, comme il se doit de le faire, la santé de ses citoyens, l’indépendance de ses agriculteurs, la préservation de sa biodiversité.


C’est pourquoi nous demandons d’urgence :


  • un encadrement juridique strict de ces OGM de 2e génération ;
  • l’exécution immédiate de la décision du Conseil d’État rendue en février 2020 ;
  • et l’extension de la réglementation en vigueur sur les OGM aux nouvelles technologies génétiques.

Il en va de notre survie à tous, et de la santé des générations futures !


Plus tard, cela sera trop tard : les OGM auront déjà envahi nos champs, nos nappes phréatiques, nos supermarchés, nos assiettes, nos veines… et celles de nos enfants et petits-enfants.


Pour bannir définitivement ces OGM masqués, il n’y a plus qu’un pas à faire.


L’heure tourne : signez et partagez cette pétition en masse !


Il est plus que temps pour nos politiques de prendre leurs responsabilités. 


Par cette pétition, demandez-leur d’enfin garantir l’interdiction complète et totale des OGM, quelle que soit la technologie utilisée, pour protéger les citoyens, la biodiversité et les agriculteurs et nos assiettes de ces bricolages génétiques douteux.


En signant la pétition et en la partageant à 5 de vos proches, nous pourrons ensemble mettre fin aux abus des industriels qui veulent faire de nous des cobayes à notre insu


Et c’est sans compter la puissance d’Internet et des réseaux sociaux.


Transférez cet appel à votre entourage. 


Republiez cette page sur Facebook, Instagram ou Twitter.


Ensemble, déclenchons une traînée de poudre dans toute la France en quelques heures ou quelques jours, sans que rien ne puisse stopper ces informations vitales.


Le temps presse : réclamez la fin complète et totale des OGM au gouvernement, pour que les organismes produits par des NBT n’échappent plus à la réglementation.


Signez cette pétition dès maintenant, pour dire non aux non aux nouveaux OGM demain ! 



Sources :


[1] https://www.greenpeace.fr/les-nbt-fausses-solutions-vrais-ogm/


[2] https://www.franceinter.fr/que-se-cache-t-il-derriere-les-nouveaux-ogm-ces-produits-au-genome-modifie-que-bruxelles-veut-autoriser


[3] https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2021/03/Nouvaux-OGM-Dangers-%C3%A0-lhorizon.pdf


[4] https://information.tv5monde.com/info/environnement-faut-il-s-inquieter-d-une-deregulation-des-nouveaux-ogm-en-europe-430823


[5] https://www.amisdelaterre.org/wp-content/uploads/2016/06/2016-06-20-cp--moratoire-vrth-et-loi-biodiverste-appel-de-poitiers.pdf


[6] Bauer-Panskus, A., Miyazaki, J., Kawall, K. et al. Risk assessment of genetically engineered plants that can persist and propagate in the environment. Environ Sci Eur 32, 32 (2020). https://doi.org/10.1186/s12302-020-00301-0


[7] https://ogm-jenveuxpas.agirpourlenvironnement.org/


[8] https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/nouveaux-ogm-une-participation-record-a-la-consultation-publique-de-la-commission-europeenne-0ae8a8ca-3dbe-11ec-b459-d871606fc8ec


[9] https://www.greenpeace.fr/quest-quun-ogm-2/

2.523 signatures
Signez avec votre email
Jardiner permacutlure, c’est militer ! Recevez votre guide cadeau "5 secrets pour un jardin naturellement abondant" pour protéger la nature, et accroître vos rendements. J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite de Saine Abondance. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Vos données resteront protégées.
Veuillez sélectionner une réponse
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Nouveaux OGM : je n’en veux pas !