Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Non à l'obligation du port du masque en extérieur sur l'Eurométropole de Strasbourg et le Bas-Rhin
Pétition

Non à l'obligation du port du masque en extérieur sur l'Eurométropole de Strasbourg et le Bas-Rhin

Non à l'obligation du port du masque en extérieur sur l'Eurométropole de Strasbourg et le Bas-Rhin Pétition
1.856 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Fanny ROEDERER
Destinataire(s) :
Pia Imbs (Présidente de l'Eurométropole), Josiane Chevalier (Préfère du Bas-Rhin)
La pétition

Mme la Présidente de l’Eurométropole Pia IMBS


Mme la Préfète du Bas-Rhin, Josiane CHEVALIER


Par la présente, nous vous demandons de bien vouloir réexaminer votre décision d’imposer le port du masque à tous les citoyens dans l’espace public pour les communes de plus de 10 000 habitants.


Nous comprenons évidemment la responsabilité qui est la vôtre d’agir dans l’intérêt collectif et de mettre toutes les mesures efficientes et nécessaires en place afin qu’une éventuelle reprise de l’épidémie Covid-19 ne se produise pas.


Néanmoins, cette nouvelle mesure semble quelque peu drastique mais peut-être aussi contre-productive à plusieurs niveaux.


Certes, nous sommes actuellement face à une situation incertaine où nul ne saurait être en mesure d’affirmer quoi que ce soit concernant l’évolution du virus. Nous avons cependant à notre disposition certains éléments et tendances statistiques nous permettant d’avancer le plus sereinement possible au sein de cette problématique commune de façon lucide et calme, les meilleurs atouts dont nous puissions disposer et nous servir en ces temps perturbés.


Tout d’abord, l’étude des chiffres nous indique que le nombre de contaminations est croissant et ce fait s’explique par l’augmentation du nombre de personnes testées. En parallèle, et malgré ce nombre plus important, le nombre d’hospitalisations et de personnes développant une forme grave de la maladie n’évolue pas de manière significative laissant envisager raisonnablement la possibilité que ces deux données ne soient pas corrélées et qu’il faille les dissocier pour une analyse rationnelle et juste.


A l’heure actuelle, l’efficacité des masques en matière de transmission, surtout dans les conditions dans lesquelles ils sont portés par les non-professionnels médicaux n’est malheureusement pas prouvée. En effet, aucune étude n’est aujourd’hui en mesure de démontrer la contagiosité du virus par voies aériennes. En revanche, les professionnels de santé semblent s’accorder à dire que le risque de contamination par les mains est réel.


Aussi, ne serait-il pas plus cohérent, au vu des éléments dont nous disposons à ce jour, d’imposer plutôt la désinfection systématique des mains (ou le port de gants pour les personnes sensibles au gel hydroalcolique) à l’entrée et à la sortie des lieux recevant du public fermés ? Le risque de contamination dans les lieux qui concentrent beaucoup d’individus serait donc encore réduit et ce, de manière visiblement plus fiable.


Une telle mesure serait d'une part, plus en accord avec la loi n°2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant les tenues destinées à masquer son visage. Mais cela serait par ailleurs plus respectueux des libertés individuelles, notion indispensable pour conserver un climat social le plus harmonieux possible. En effet, une séparation pro masques/anti masques provoque déjà à l’heure actuelle un certain nombre d’émulsions sur les réseaux sociaux notamment, perturbant la fraternité chère aux valeurs constitutionnelles de notre pays. Pour une partie non négligeable des citoyens, l’imposition du masque dans une situation où le risque n’est pas avéré est également perçu comme une atteinte à la liberté individuelle, ce qui doit être pris en compte. De fait, nous craignons qu’imposer le masque à tous les concitoyens ne vienne aggraver ces débats et donner lieu à des conséquences non souhaitées sur le plan social et tout aussi importantes ou graves qu’une potentielle reprise de l’épidémie.


Nous pensons que la majorité des citoyens est tout à fait à même de se responsabiliser et de porter le masque de son plein gré dans les lieux où la distanciation sociale ne peut être conservée. Sans obligation de port du masque dans l’espace extérieur, nous préservons à la fois la liberté de ceux qui souhaitent le porter et celle de ceux qui ne le souhaite pas. Là où cette obligation prive une partie des individus de leur liberté de choix, et ce, sans qu’aucun caractère de nécessité absolue ne soit avéré à ce jour.


Enfin, les études récentes montrent que les clusters constatés ces dernières semaines ne proviennent que très rarement de rassemblement en extérieur mais principalement de rassemblement en lieu clos aussi, la cohérence de la mesure prise pose question.


A un autre niveau, nous tenons également attirer votre attention sur un point plus large, que notre focalisation actuelle sur le virus nous empêche parfois de percevoir avec clarté mais qui est néanmoins capital à plus long terme. En effet, d’un point de vue social et psychologique, la crise Covid-19 a déjà des répercussions inquiétantes suite au confinement et au climat confus régnant depuis plusieurs mois maintenant. L’augmentation des taux de suicides notamment, souvent constatées après les crises sont également une menace sérieuse dont il impératif de prémunir et il ne nous semble pas évident que cette nouvelle mesure prise aille dans le bon sens concernant ces risques.


Enfin, à un niveau plus général, le facteur santé morale et psychologique est hautement déterminant, que ce soit en terme d’efficacité du système immunitaire individuel qu’au niveau social. Nous craignons qu’après un confinement déjà long, une période estivale perturbée et une reprise de l’activité dans des conditions aussi particulières, l’imposition du masque soit une mesure qui risque fort d’être l’élément de trop en terme de déséquilibre. Nous pensons notamment aux personnes résident en logement sans accès à un espace extérieur qui n’auront ainsi plus la possibilité d’accéder à l’air frais, pourtant essentiel, sans avoir à courir, faire du vélo ou de la trottinette (certaines personnes ne peuvent physiquement accéder à ces activités). Nous attirons également votre attention au sein de cette réflexion sur les besoins essentiels et vitaux de l’être humain en matière de contact, de lien, d’échange et de communication (verbale et non verbale), des facteurs essentiels au maintien d’une condition psychologique stable et équilibrée.


Aussi, pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus (et nous en oublions peut-être), nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte la voix des signataires de cette pétition qui à, non pas pour visée de venir contre votre décision, mais plutôt de tenter de nous réunir autour de mesures plus concertées, cohérentes et respectueuses du plus grand nombre, quelle que soit son opinion face à cette crise.


Je me dois de préciser qu’à titre personnel je n’ai aucune autre revendication que de tenter de relayer, dans un état d’esprit le plus apaisé possible, les points de divergences et de questionnements que j’observe ici et là et que je ressens, en ma simple qualité de citoyenne, fondatrice d’une association de protection animale, habituée à gérer des situations épidémiologiques dans ce domaine et avec mon regard de psychopraticienne.


Je ne doute pas que si elles sont nombreuses et dans un état d’esprit démocratique, vous saurez prendre en compte les voix des signataires de cette pétition.


Sincères salutations.


Fanny ROEDERER

1.856 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
582 commentaires
Le 28/08/2020 à 19:29:24
inutile
8 0
Eléna - Le 28/08/2020 à 20:30:10
Non je veux pas mettre un masque dehors je trouve ça ridicule!
8 0
Le 29/08/2020 à 13:42:49
Je ne veus pas a l'extérieur
7 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Non à l'obligation du port du masque en extérieur sur l'Eurométropole de Strasbourg et le Bas-Rhin