91 544 469 signatures sur MesOpinions.com

Médicaments anti-Alzheimer : satisfaits mais déremboursés…

Sauvegarde en cours...
Pétition : Médicaments anti-Alzheimer : satisfaits mais déremboursés…
Par France Alzheimer

Pétition adressée à citoyennes et citoyens français

Martine, 67 ans. Denise, 89 ans. Nadine, 72 ans. Gérald, 56 ans. François, 82 ans. Des âges, des caractères, des lieux d’habitation, des centres d’intérêt, des parcours professionnels et familiaux différents. Mais un point commun, qu’elles partagent avec près de 900 000 autres personnes : la maladie. Chaque jour, elles agissent pour ne pas être réduites à la maladie d’Alzheimer ou à une  pathologie apparentée.


Jusqu’ici, elles pouvaient avoir recours à quatre médicaments. Quatre médicaments pour atténuer les symptômes de la maladie, freiner son évolution et améliorer leur qualité de vie. Mais ça c’était avant.


Avant ce mercredi 30 mai et l’annonce par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, du déremboursement des médicaments anti-Alzheimer. France Alzheimer et maladies apparentées avait déjà, en 2011, dénoncé avec force la baisse du taux de remboursement de 65 % à 15 %. Huit ans plus tard, l’Association combat ce déremboursement total annoncé pour le 1er août prochain.


France Alzheimer et maladies apparentées n’est d’ailleurs pas la seule.


Les familles qu’elle accompagne, partout en France, lui font part depuis quelques jours de leur incompréhension, de leurs interrogations, de leurs inquiétudes. Elles se sentent ignorées, méprisées, abandonnées.


Elles ne sont pas les seules.


Cinq sociétés savantes composées de neurologues, de gériatres, de gérontologues, de psycho gériatres et psychiatres de la personne âgée ont choisi d’exprimer leur désapprobation.


Elles ne sont pas les seules


D’autres associations de familles et de patients, des structures privées d’accueil et d’accompagnement des personnes malades, mais aussi des milliers d’anonymes, concernés directement ou non, font entendre leurs voix pour que la ministre révise une décision infondée, inadaptée et dangereuse.


Inadaptée et dangereuse pour plusieurs raisons. De nombreuses études scientifiques ont prouvé l’efficacité des médicaments sur les comportements des personnes malades. Certes, ces médicaments ne guérissent pas. Nul ne l’a jamais prétendu. En revanche, il est prouvé qu’ils agissent sur des aspects complexes de la maladie. Quant à la dangerosité des effets secondaires, avancée par la Haute autorité de santé, elle n’est pas avérée. La prise en charge médicamenteuse est une prise en soin spécifique dont les neurologues maitrisent parfaitement les précautions à prendre. Au-delà de l’efficacité et du coût, cette décision compromet le maintien du lien thérapeutique entre le médecin et le patient et remet en cause le parcours de soin. Enfin, si les médicaments sont nocifs et dangereux, il apparait urgent de les retirer du marché…


France Alzheimer est, depuis 32 ans, le porte-voix des personnes malades et des familles. Elles s’expriment avec elles et à leurs côtés. Elles s’expriment au nom de celles qui ne sont pas en capacité d’argumenter devant les médias.


Votre voix compte ! Ensemble agissons !


Car à la détresse psychologique et sociale, et à la souffrance clinique, s’ajoutent, à cause du déremboursement, des difficultés économiques pour les familles concernées, dont  le reste à charge moyen, de 1200 euros par mois est déjà lourd à porter. Certaines ne pourront pas débourser 30 euros supplémentaires par mois pour obtenir leur traitement.


La solidarité envers les personnes fragilisées, en France, n’est-elle qu’une utopie ?


Comment accorder notre confiance enfin à une Haute autorité de la santé dont l’un des membres, en charge d’évaluer les dispositifs médicaux  contre la maladie, vient de publier un livre niant l’existence de celle-ci la qualifiant même de « leurre »?


Signer cette pétition, c’est s’engager afin que les familles n’aient pas à subir une nouvelle injustice dans un contexte de vie déjà éprouvant.


Signer cette pétition, c’est affirmer haut et fort que le combat n’est pas perdu.


Signer cette pétition, c’est dire aux familles qu’elles ne sont pas seules et que la solidarité est le premier des remèdes face à la maladie.

27.769 signatures
✓ Numéro valide Veuillez saisir un numéro valide
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition