Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non au masque comme nouvelle norme sociale !

Pétition : Non au masque comme nouvelle norme sociale ! Pétition

Non au masque comme nouvelle norme sociale !

2.725 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Libérés ! Respirez !
Destinataire(s) :
Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse)
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Emmanuel Macron (Président de la République)
Jean Castex (Premier Ministre )
La pétition
Actualité(s)
Le masque est un premier pas vers la soumission.
Le masque est un premier pas vers la dictature.
Le masque est un premier pas vers la vaccination obligatoire.
Ne nous laissons pas museler !
Ne devenons pas des esclaves !

S’il n’y a pas eu d’obligation de porter un masque au plus fort de l’épidémie, ce qui pourtant aurait pu se comprendre, et si le masque est imposé maintenant que l’épidémie est terminée, quel sera le critère pour que nous puissions de nouveau enlever ces masques ?

POUR L’ARRÊT IMMÉDIAT DU PORT DU MASQUE, QUEL QUE SOIT LE LIEU
Il est temps de se réveiller et d’ouvrir les yeux !
Respirons pleinement et vivons.

Le port du masque, que l’on tente de nous imposer comme étant la nouvelle norme pour « se protéger » est une hérésie.
Porter un masque est à la fois inutile et dangereux, que ce soit pour des adultes ou des enfants (à partir de 11 ans).
Il est urgent d’en interdire purement et simplement le port dès à présent.


1- Des risques sérieux pour la santé
Le port du masque en continu ne permet pas de respirer convenablement et peut entraîner hypoxie (réduction du taux d’oxygène dans le sang) et/ou hypercapnie (augmentation du taux de dioxyde de carbone), dont les symptômes sont des maux de tête, des vertiges voire des pertes de connaissance.
Le cerveau se retrouve moins irrigué.
Et les conséquences, qui favorisent la défaillance de notre système immunitaire, peuvent être dramatiques.

Son utilisation prolongée est donc réellement nocive pour la santé.

- Les masques faciaux posent de sérieux risques pour la santé
https://www.technocracy.news/blaylock-face-masks-pose-serious-risks-to-the-healthy/
Extraits :
« Il n'y a aucune preuve scientifique nécessitant le port d'un masque facial à des fins de prévention. Il existe cependant des dangers à porter un masque facial, en particulier pendant de longues périodes. Plusieurs études ont en effet trouvé des problèmes importants avec le port d'un tel masque. Cela peut varier des maux de tête, à une résistance accrue des voies respiratoires, à l'accumulation de dioxyde de carbone, à l'hypoxie, jusqu'aux complications graves pouvant mettre la vie en danger. »

« Les chercheurs ont découvert que le masque réduisait considérablement les niveaux d'oxygène dans le sang. Plus la durée de port du masque est longue, plus la baisse des niveaux d'oxygène dans le sang est importante. »

« Votre masque peut très bien vous exposer à un risque accru d'infections, et si c'est le cas, avec un résultat bien pire. »

« Aucune des études n'a établi de relation concluante entre l'utilisation d'un masque et/ou respirateur et la protection contre infection grippale. »

Le Docteur Russell Blaylock, neurochirurgien à la retraite, prévient que non seulement les masques faciaux ne protègent pas les personnes saines de tomber malades, mais qu'ils créent également de graves risques pour la santé de leur porteur. L'essentiel est que si vous n'êtes pas malade, vous ne devez pas porter de masque facial.

- Test de masque en direct (The HighWire with Del Bigtree)
https://www.bitchute.com/video/ypLjmXQoLygi/
(La vidéo initialement postée sur YouTube a désormais été supprimée, car « elle ne respectait pas les règles de la communauté »…)

- Docteur Rashid A Buttar : ce que les masques faciaux font réellement à votre santé
https://www.youtube.com/watch?v=uN1jQinyhsA


Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.


2- Aucune étude ne vient confirmer l’utilité de porter un masque
Toutes les études qui ont pu être réalisées concernant l’utilité de porter un masque ne parviennent pas à démontrer cette dernière.

- Les masques antipollution, est-ce vraiment efficace ?
https://www.sudouest.fr/2016/09/20/les-masques-antipollution-est-ce-vraiment-efficace-2507228-4696.php

- Pic de pollution : porter un masque pour se protéger des particules fines, est-ce efficace ?
https://www.huffingtonpost.fr/2016/12/07/faut-il-porter-un-masque-pour-se-proteger-des-particules-fines_a_21622402/

- Boîtes de masques : les contre-indications
Même les fabricants de masques mentionnent sur les boîtes que ces derniers ne protègent pas contre le coronavirus et n’empêchent pas sa propagation !
« Warning: this product is an ear loop mask. This product is not a respirator and will not provide any protection against COVID-19/coronavirus or other viruses or contaminants. »
Certes, la plupart du temps, vous ne le voyez pas, puisque les masques vous sont vendus la plupart du temps au détail…

- La science est concluante : les masques n'empêchent PAS la transmission des virus
« Les masques — y compris les masques de protection anti-particules — ne fonctionnent pas. Des études approfondies d'essais contrôlés randomisés (ECR) et des méta-analyses d'études d'ECR ont montré que les masques ne fonctionnent pas pour prévenir les maladies respiratoires de type grippal, ou les maladies respiratoires que l'on pense être transmises par des gouttelettes et des particules d'aérosol. »
https://fr.sott.net/article/35687-La-science-est-concluante-les-masques-et-les-respirateurs-n-empechent-PAS-la-transmission-des-virus

- Covid-19 : Les masques et les « gestes barrières » sont inutiles (Prof. Denis Rancourt)
« Les recommandations des agences de santé pour limiter la propagation du Covid sont dénuées de tout fondement scientifique et ignorent le consensus qui ressort de la littérature scientifique pertinente : les masques sont inefficaces pour empêcher les épidémies d'infections virales respiratoires. C'est logique, car le vecteur de transmission principal des maladies virales respiratoires, ce sont les particules aérosols contaminées de très petite taille en suspension dans l'air, que les masques qu'ils soient chirurgicaux ou FFP2 sont incapables de filtrer. C'est pourquoi les masques, mais aussi les gestes barrières (distanciation sociale, lavage fréquent des mains et masques dans les transports publics par exemple) sont des mesures “sanitaires” complètement inutiles. En revanche, l'acceptation sociale du port du masque par une grande partie des citoyens est un véritable signal d'alarme sur la faiblesse de nos démocraties et le manque de culture scientifique de la population. »
https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY&feature=youtu.be
https://www.jeremie-mercier.com/covid-19-masques-inutiles/
https://www.jeremie-mercier.com/wp-content/uploads/2020/06/masks-dont-work-denis-rancourt.pdf
Le professeur Denis Rancourt a compilé toutes les études scientifiques comparatives sur le port du masque vs le non-port du masque et elles sont formelles : le masque n’empêche pas la contagion.


Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.



3- Question de taille et de bon sens
- Le masque : un filtre illusoire ?
« La taille moyenne d’un coronavirus est de 20 nanomètres (= 20 millionièmes de mm = 2 centièmes de microns). Les lumières (espaces) entre les mailles des masques font, parait-il, 3 microns de côté. Il peut donc passer 150 coronavirus côte à côte, et au carré cela nous donne 22 500 virus par maille – en multipliant par le nombre de mailles, que je ne connais pas, cela doit donner des millions de virus pouvant passer simultanément. »

https://micheldogna.fr/obligation-du-masque-est-ce-medical-ou-politique/

Posez-vous la question : un masque peut-il réellement arrêter un virus ?

- Le masque est inutile pour se protéger
« Porter un masque ne sert pas à se protéger du virus, notamment si celui-ci est aéroporté. Le système de filtrage est quasiment inexistant dans les masques chirurgicaux simples, le virus passerait de toute manière. Mais, surtout, le mode de transmission du coronavirus est encore mal connu, mais n’est pas aéroporté à ce point, autrement ce ne sont pas 20 000, mais plusieurs dizaines de millions de cas qui seraient déjà répertoriés dans le monde. »
https://conseils.radins.com/service/sante-mutuelle/actualites/coronavirus-le-masque-est-inutile-pour-se-proteger/11328


Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.



4- Le discours sur les masques a toujours été incohérent
Personne ne peut ignorer la pénurie de masques au moment du pic de l’épidémie.
Alors que nous traversions une période où le virus était le plus virulent, il a été annoncé par nos gouvernements que le port du masque n’était pas obligatoire et qu’il était même inutile, voire dangereux.

- Sibeth Ndiaye (ancienne porte-parole du gouvernement), le 17 mars, point presse : « Les masques, ce n’est pas nécessaire si l’on n’est pas malade ».

- Sibeth Ndiaye, le 20 mars 2020 sur BFM TV : « Je pourrais dire : je suis une ministre, je me mets un masque, mais, en fait, je ne sais pas l’utiliser. Parce que l’utilisation d’un masque, ce sont des gestes techniques précis, sinon on se gratte le nez sous le masque, on a du virus sur les mains, on en a une utilisation qui n’est pas bonne et cela peut être contre-productif ».

En revanche, on notera avec intérêt qu’après la pénurie, est venu le temps de la surproduction (il y a donc du stock à écouler…) :

- L'État refuse de dévoiler les contrats de ses commandes de masques au nom du « secret des affaires » (17 juin 2020) :
https://francais.rt.com/france/76073-etat-refuse-devoiler-ses-contrats-commandes-masques-secret-affaires 

- Le textile français se retrouve avec des millions de masques sur les bras :
https://www.lesechos.fr/industrie-services/mode-luxe/le-textile-francais-se-retrouve-avec-des-millions-de-masques-sur-les-bras-1208494

Et aujourd’hui, on tente de nous l’imposer par tous les moyens. Il devient normal de porter un masque. Légitimement, on est en droit de s’interroger : comment l’humanité a-t-elle fait pour « survivre » et traverser les siècles sans masque ?

- De leur « inutilité » à une possible obligation... la volte-face de l'exécutif sur les masques :
https://www.lefigaro.fr/politique/de-leur-inutilite-a-une-possible-obligation-la-volte-face-de-l-executif-sur-les-masques-20200420


Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.



5- L’épidémie est terminée
Depuis la fin du confinement, soit depuis deux mois, de nombreux rassemblements ont regroupé des milliers de personnes (fête de la musique, concerts, manifestations…).
Lors de la plupart de ces événements, les « gestes barrières » n’ont pas été appliqués (port du masque, distanciation physique…). Si le virus avait toujours la même virulence, nous aurions donc dû assister à une recrudescence de malades et de morts, et les hôpitaux auraient dû, de nouveau, se retrouver submergés dans les quinze jours suivants (temps d’incubation maximum).
Il n’en est rien.

D’autre part, en France, nous avons tous pu constater que les résultats du deuxième tour des élections municipales ont été fêtés par les élus et leurs équipes, sans masque, sans distanciation physique, avec moult embrassades… Il en a été de même lors du remaniement du gouvernement où les passations de pouvoir se sont déroulées dans une profusion de contacts rapprochés…
Si le port du masque était si utile, pourquoi s’en sont-ils privés ?
Quel est leur message ? Sont-ils devenus fous ?
Les règles ne sont-elles pas censées être appliquées par tous ? Ne sont-ils pas censés montrer l’exemple ?
Sont-ils des « super-héros » immunisés et prêts à braver le « terrible virus » juste pour satisfaire leurs électeurs ?
Et depuis, voit-on une résurgence des cas ? À nouveau, est-ce que les hôpitaux sont débordés ?
Où est donc cette deuxième vague tant annoncée (et tant attendue par certains) ?

Fin juin/début juillet 2020 : où sont les masques et les « gestes barrières » ?
Vous pourrez constater que lors des rassemblements politiques qu'a connu la France fin juin et début juillet 2020, les masques et les gestes barrières n'existent pas... Surprenant ?

https://www.challenges.fr/politique/municipales-participation-a-34-67-en-baisse-par-rapport-au-1er-tour_716923

https://www.ledauphine.com/politique/2020/06/28/isere-elections-municipales-2020-suivez-les-resultats-du-second-tour-en-isere-grenoble-bourgoin-jallieu-saint-marcellin

https://www.estrepublicain.fr/politique/2020/06/28/resultats-reactions-analyses-suivez-le-second-tour-des-municipales-2020-en-lorraine

https://www.lyonne.fr/auxerre-89000/actualites/crescent-marault-elu-a-auxerre-marie-louise-fort-reelue-a-sens-revivez-notre-direct-de-la-soiree-du-second-tour-des-municipales-dans-l-yonne_13805421/

https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/01/2879320-un-fauteuil-pour-quatre.html

https://www.mediacites.fr/decryptage/lille/2020/06/28/municipales-a-lille-les-resultats-et-la-soiree-du-second-tour-en-direct/

https://actu.fr/politique/elections-municipales/direct-municipales-participation-temps-forts-analyse-le-second-tour-a-rouen-en-au-havre_34584284.html

https://www.lemonde.fr/politique/live/2020/06/28/elections-municipales-2020-resultats-reactions-suivez-le-second-tour-en-direct_6044466_823448.html

https://www.francebleu.fr/infos/elections/direct-municipales-suivez-la-soiree-du-second-tour-avec-france-bleu-normandie-seine-maritime-eure-1592571727

https://www.liberation.fr/france/2020/07/07/remaniement-la-claque-du-siecle-et-un-joli-coup_1793650

https://centre.lanouvellegazette.be/597214/article/2020-07-06/remaniement-en-france-voici-le-nouveau-gouvernement


Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.



Qu’on se le dise : l’épidémie est terminée !
Certes, on nous annonce de nombreux nouveaux cas : ce sont des cas testés positifs (parce que désormais, on teste, ce qu’on ne faisait pas auparavant), MAIS qui ne sont pas malades ! Il n’y a donc plus rien à craindre…
De plus, le nombre de cas en réanimation et le nombre de morts diminuent considérablement jour après jour…
Plus on avance dans le temps et plus le virus perd de sa charge virale.

- Coronavirus, Remuzzi : « Les nouveaux positifs ne sont pas contagieux, arrêtez la peur »
https://www.corriere.it/cronache/20_giugno_19/coronavirus-remuzzi-nuovi-positivi-non-sono-contagiosi-stop-paura-bf24c59c-b199-11ea-842e-6a88f68d3e0a.shtml?&appunica=true&refresh_ce-cp

- Disparu ou simplement caché ? Que se passe-t-il avec le virus ?
https://www.ilgiornale.it/news/cronache/cosa-sta-succedendo-davvero-virus-1867430.html

- « Je pense qu'il n'y aura pas de deuxième vague cet été ni à la rentrée »
https://www.lepoint.fr/sante/kine/je-pense-qu-il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-vague-cet-ete-ni-a-la-rentree-01-06-2020-2377745_2467.php

- Personne n’est mort du coronavirus
https://off-guardian.org/2020/07/02/no-one-has-died-from-the-coronavirus-president-of-the-bulgarian-pathology-association/

- « Il n’y aura pas de deuxième vague » : deux scientifiques français expliquent leur thèse
https://www.charentelibre.fr/2020/05/20/il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-vague-deux-scientifiques-francais-expliquent-leur-these,3600838.php

- Les médias sont en train de mentir sur la seconde vague
http://www.ronpaulinstitute.org/archives/featured-articles/2020/june/29/the-media-is-lying-about-the-second-wave/

- Pourquoi certains dirigeants et médias veulent-ils que ça continue ?
Interview de l'ancien directeur général du ministère israélien de la Santé le professeur Yoram Lass. Il parle de l'hystérie collective autour du Covid-19.
https://www.youtube.com/watch?v=jyiPP-tdcmU

- Baisse du nombre d’entrées quotidiennes en réanimation (sachant qu’il y a toujours eu des patients en réanimation, même en dehors du coronavirus)
https://www.lelibrepenseur.org/covid-19-2e-vague-entre-propagande-et-realite

-Suivi quotidien de l’épidémie
https://www.worldometers.info/coronavirus/
Au 13/07/2020, aucun nouveau cas ni aucun nouveau décès ne sont à déplorer en France…

- Cas de la Nouvelle-Zélande
La Nouvelle-Zélande est dans l’hémisphère sud. Alors que nous entrons dans l’été, elle entre dans l’hiver. Elle est observée depuis des années par les infectiologues et, chaque année, elle est le reflet de ce qui nous attend lorsque nous arrivons en hiver, car elle a un climat similaire au nôtre.
Si le virus est saisonnier comme on le prétend, et si effectivement, une nouvelle vague arrive, alors les cas graves en réanimation et les décès devraient littéralement exploser dans ce pays, d’autant que le climat actuellement (humide, 11 °C) est favorable à son développement.
Ce n’est absolument pas le cas : le virus est en train de s’éteindre…
https://www.worldometers.info/coronavirus/

- Aucun signal en faveur d’une reprise de l’épidémie
https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=home



Aussi, pour toutes les raisons évoquées ci-avant, nous demandons que le port du masque soit purement et simplement abandonné que ce soit dans les lieux clos (publics ou privés) ou dans les lieux ouverts (publics ou privés), comprenant bien sûr les établissements scolaires.



Cette mesure coercitive, en plus d’être dangereuse, n’est pas démocratique.
Tous les établissements scolaires sont bien évidemment concernés par cette mesure. Comme le précise la circulaire de rentrée 2020/2 021 au bulletin officiel, le port du masque sera obligatoire : « gestes barrière, hygiène des mains, port du masque pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans lorsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées dans les espaces clos ainsi que dans les transports scolaires, nettoyage et aération des locaux ». (https://www.education.gouv.fr/bo/20/Hebdo28/MENE2018068C.htm)
En laissant nos enfants porter un masque pour se rendre en classe, nous nous rendons complices de mise en danger de leur vie ! Les élèves ont le droit de respirer pleinement et d’être en possession de toutes leurs facultés intellectuelles et cognitives pour étudier.
Réveillons-nous !
Stoppons dès à présent la propagation de cet outil de contrôle et de soumission de la population.
Signons et faisons-nous entendre de nos gouvernements.
Arrêtons d’avoir peur et vivons pleinement !


RENDEZ-NOUS NOTRE LIBERTÉ DE RESPIRER !


2.725 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
882 commentaires
Brigitte - Le 16/07/2020 à 09:37:20
Soumission ? Dictature ? Allez en Chine ou en Corée du Nord... Le masque est pour éviter la Corona.. Contaminer vous et contaminer vos proches et les autres.. Liberté ? Non!! Conscience et intelligence, oui !! A cause de cette inconscience, l'épidémie reprend
11
Katia - Le 16/07/2020 à 12:13:57
parce que je suis entièrement en accord avec ce qui est écrit, on nous manipule, ouvrons les yeux!!!
7
Prisca - Le 16/07/2020 à 11:29:12
Je souhaite que ce règne de la peur et de l'idiotie prenne fin.
5
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs