64 890 642 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 1.790 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Une loi sur la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle, c'est maintenant !

Une loi sur la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle, c'est maintenant !

Auteur : Nicolas Sansonetti

Créé le 30/09/2017  

À l'attention : de Mesdames, Messieurs les Députés et les Sénateurs.

Mesdames, Messieurs, les Députes et les Sénateurs


Nous faisons appel ce jour à vous, les garants de la représentation Nationale.


La France a toujours été un Pays dans lequel, les luttes, les combats ont menés à des progrès sociaux majeurs.


Notre Pays est un modèle pour le monde entier, il est écouté et très souvent suivi.


Aujourd’hui la situation de millions de salariés en France pose question.


La souffrance au travail est une réalité de tous les jours, de nombreux salariés se lèvent le matin, la boule au ventre, subissent la pression des chiffres, de la productivité, la peur de perdre leur travail, la peur de ne plus pouvoir vivre et faire vivre leurs familles.


Ces peurs sont accentuées ces dernières années avec la mise en place de la productivité au prix de l’humain et de sacrifices.


Ces derniers se traduisent tous les jours par des arrêts de travail de plus en plus nombreux, des inaptitudes en hausses aux conséquences désastreuses, de mouvements sociaux, des maladies professionnelles de plus en plus présentes, des suicides au travail.


Les cas de souffrance des travailleurs se multiplient, et ce phénomène est désormais un vrai sujet sociétal majeur.


Ce débat doit être porté à la représentation Nationale au plus tôt, une Loi sur la reconnaissance du « BURN OUT » comme maladie professionnelle doit voir le jour.


Dernièrement l’émission « CASH INVESTIGATION » a montré au public la dure réalité des salariés, dans 2 des plus grandes réussites industrielles de ces 20 dernières années.


Cette réalité ne se limite pas à ces 2 entités mais à toutes les sociétés Françaises, à tous les salariés de France.


Il doit désormais être une priorité absolue, un débat National doit avoir lieu, les choses doivent changer.


Nous vous demandons à vous, qui êtes toutes et tous garants de la représentation Nationale du Peuple Français de prendre vos responsabilités et de porter un projet de Loi sur la reconnaissance du BURN Out comme maladie professionnelle. 


Dans cette demande, nous pensons porter le message de millions de travailleurs qui sont en souffrance et qui attendent un geste fort, pour garder l’espoir d’une vie meilleure, l’espoir de travailler pour vivre et non de vivre pour travailler.


De nombreuses familles souffrent de ce phénomène, aux conséquences souvent dramatiques.


Cette souffrance doit être entendue et défendue au plus haut plan.


Ce combat pour obtenir un projet de Loi sur le BURN OUT n’a pas pour but de faire l’objet d’une récupération politique ou syndicaliste.


Ce projet est apolitique et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. 


Il est porté par Nicolas SANSONETTI, Cadre dans l’immobilier de 32 ans.


Son frère Yannick, a travaillé 8 ans pour la société « LIDL » sur la direction régionale de Rousset (13), en tant que responsable de maintenance de l’entrepôt régional.


Ce dernier a pris la décision de mettre fin à ses jours, le 29 mai 2015 dans les locaux de son employeur en se pendant de manière brutale.


Son suicide a depuis été reconnu dès septembre 2015, par la CARSAT en accident du travail, puis conséquences d’harcèlement moral à son travail par l’inspection du travail des BDR (13), le 28 septembre 2017, au lendemain de la diffusion de l’émission « CASH INVESTIGATION » préparée par Sophie LE GALL, le tribunal de grande Instance d’Aix en Provence décide d’ouvrir une information judiciaire, pour harcèlement moral et homicide volontaire.


Une première en France pour ce type de suicide au travail.


Dans ce projet il est appuyé par de nombreux salariés de LIDL, et de la grande distribution dont Christophe POLICHETTI, 51 ans,  chauffeur PL à la direction régionale de LIDL ROUSSET (13) défenseur des conditions salariales du premier jour et appui de la famille, dans son combat.


Mesdames, Messieurs les représentants du Peuple Français, on ne travaille pas pour mourir mais pour vivre.


 Une loi sur le BURN OUT reconnue comme maladie professionnelle c’est maintenant !


 Nicolas SANSONETTI