64 662 605 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 442 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Lettre ouverte à Emmanuel Macron concernant la vaccination de mes enfants

Lettre ouverte à Emmanuel Macron concernant la vaccination de mes enfants

Auteur : Patrice Kormann

Créé le 25/10/2017  

Mise à jour

À l'attention : de Monsieur Emmanuel Macron

Bonjour à tous,
Cette lettre ouverte au président à pour but de le sensibiliser au problème de la vaccination infantile et la dangerosité possible liée aux 11 vaccins que l'on souhaite nous imposer, ainsi que l'impossibilité pour tous nos enfants d'aller à l'école en cas de non vaccination.
Par avance, merci de votre soutient.
Je le fais pour mes enfants bien-sûr mais également pour tous les autres.
Tous commentaire est le bienvenu du moment qu'il est fait dans le respect de chacun.
Patrice Kormann, papa de deux petites princesses.

================================================================

Monsieur,


Je souhaite vous interpeller concernant le sujet de la vaccination bientôt obligatoire pour 11 vaccins.


Si nous sommes d’accord sur l’importance de la vaccination infantile, je ne le suis pas avec cette nouvelle mesure.


Pour commencer, cette annonce faite par votre premier ministre dans son discours de politique générale n’était pas dans vos « promesses » de campagne et surtout je suis étonné de la vitesse à laquelle a été traité le sujet. Avant la problématique du chômage et de l’insécurité (terrorisme). Première interrogation.


Il est également gênant de lire dans les médias que le Président du conseil d’administration du groupe Sanofi, qui produit ces vaccins, serait la personne qui vous a fait entrer chez Rotchild comme il est étonnant d’apprendre que Madame Buzin ait été rémunérée durant 14 ans par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi.


Comment ne pas imaginer qu’il s’agit d’un échange de bons procédés.


Au-delà des fièvres que ces vaccins vont provoquer, avec les risques que cela comporte, votre nouvelle mesure correspond à injecter 31 doses à nos enfants dont 25 contiennent de l’aluminium.


25 de ces doses contiendront de l’aluminium. Aluminium qui peut causer une myofasciite à macrophages (le tribunal de Caen a jugé en faveur d’un infirmière, donc adulte, à toucher 1.2 millions d’euros en juin dernier, ce n’est pas vieux). Ce même aluminium est néfaste pour le foie, les reins ainsi que le cerveau et qui n’est utilisé comme adjuvant qu’afin de baisser les coûts de production  alors qu’il semble que le phosphate de calcium pourrait remplir ce rôle sans apporter les risques de l’aluminium.


L’agence nationale du médicament avait commandé une étude sur l’usage et donc les risques de l’utilisation de l’aluminium. Etude qui a montré qu’il y a nécessité  de poursuivre les recherches du fait de la multiplication des injections et d’une probable prédisposition génétique dans un avis officiel daté du 8 mars 2017 mais seulement rendu public par un journaliste du Parisien. Et depuis ce rapport ?? Juste une obligation d’effectuer 11 vaccins..


De la même manière, pourquoi vacciner contre l’hépatite B, qui contient également cet aluminium et qui a déjà causé des Scléroses en  Plaques (la cours de justice Européenne s’étant même prononcée sur le lien de cause à effet entre la vaccination contre l’Hépatite B et la survenue de la Sclérose en Plaques) ? Ce n’est qu’une infime probabilité ? JE suis atteins d’une Sclérose en Plaques, imaginez-vous un instant que je vais prendre ce risque avec mes enfants ? Il est hors de question de jouer à la roulette russe avec leur santé.


L’hépatite B est une maladie principalement transmise sexuellement. Précisez-moi comment mes filles pourraient-elle la contracter ?


Je résume, pour, l’hépatite B, risque de myofasciite à macrophages et risque de Sclérose en Plaques mais le jeu en vaudrait la chandelle puisque ce ne serait que quelques cas parmi des millions.


La première des choses serait de vous expliquer, très clairement, avec des études ne provenant pas de l’industrie pharmaceutique ou assimilé, ou encore Professeur/Médecins qui ne seraient pas, par ailleurs, subventionnés par la dite industrie (les lobbys si vous ne l’avez pas encore compris ..) et que les professionnels puissent s’exprimer sans risquer d’être radié de l’ordre des médecins (je pense ici au Professeur Joyeux radié car, soit disant, il n’apportait pas de preuves scientifiques, alors qu’il n’existe, à ma connaissance, aucun test sérieux concernant ces 31 doses sur l’impact de nos nouveaux nés).


Une épidémie est-elle sur le point de se produire ? Pourquoi d’autres pays tel que le Canada, en Suisse, en Allemagne, en Australie aucun vaccin n’est obligatoire. En suède, aucun vaccin ne peut être imposé, ce serait contraire à la constitution. Mais chez nous, d’un coup, sans épidémie à venir, vous nous en collez 11 … Souvenez-vous du H1N1 (500 millions dilapidés) ou encore du Rotavirus qui a causé la mort de nourrissons. Ces expériences servent à quoi ?


Il est quand même effarant, dans une démocratie, de se voir obligé de vacciner avec les risques que cela comprend avec seulement les légers arguments de madame Buzin (Coqueluche ..) et de se voir menacer de ne pas pouvoir mettre ses enfants à l’école en cas de non vaccination. Je ne suis pas spécialiste, mais ne serait-ce pas contraire à la constitution d’empêcher l’éducation de nos enfants ? L’école n’est-elle pas obligatoire de 3 à 16 ans ?


Je ne suis pas un père irresponsable, j’aime mes filles plus que tout et il ne s’agit pas d’une simple formulation mais le seul intérêt que je vois dans ces nouvelles vaccinations ne me semble être que d’ordre pécuniaire. 11 vaccins vont permettent à Sanofi un profit plus important, comme l’utilisation de l’aluminium pour réduire les coûts  alors qu’aucune étude suffisamment importante n’a été effectué concernant les effets secondaires.


Monsieur, je ne ferais pas vacciner mes filles. Non pas que je sois contre la vaccination, vous l’aurez, je l’espère, compris, mais je ne ferai que le DTP et seulement lorsqu’il existera sans aluminium. Je n’irai pas au-delà. Par pitié, cessez de nous prendre pour des « billes » qui avalent tout ce que le pouvoir lui sert.


J’ai 47 ans, une Sclérose en Plaques, pas de travail à cause de celle-ci ni de reconnaissance de handicap mais j’ai toujours joué dans les règles. Je vote, je paie mes impôts, je suis un citoyen normal. J’en appelle à votre bon sens afin de revenir sur cette décision qui pourrait avoir des conséquences désastreuses (fièvres pour les 31 injections et les risques qui vont avec, handicap pour l’aluminium et le vaccin de l’hépatite, décès de nourrisson).


Vous avez le pouvoir d’obliger Sanofi ou tout autre labo à ne pas utiliser de l’aluminium, ainsi que de revenir sur cette décision des 11 vaccins qui n’a aucun sens.


Mon épouse souhaitais que j’écrive à la votre, peut-être devriez-vous lui faire lire mon courrier qui, avec sa sensibilité propre, pourrait peut-être vous éclairer sur ce que je ressens et vous expliquer que, pour cette fois, je ne jouerai pas les règles établies par le gouvernement. En tout cas, pas en l’état.


J’ai déjà écris à Monsieur Philippe, ainsi qu’à Madame Buzin via les espaces dédiés à cet usage le premier septembre sans réponse à ce jour.


Avec tout le respect qu’il se doit et cordialement,


Patrice Korman