Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Justice et réparation pour tous y compris pour les victimes d'erreurs médical !
Pétition

Justice et réparation pour tous y compris pour les victimes d'erreurs médical !

Justice et réparation pour tous y compris pour les victimes d'erreurs médical ! Pétition
1 signature
Auteur :
Auteur(s) :
ANGILERI christophe
Destinataire(s) :
Président de la république, ministre de la justice, ministre de la santé.....
La pétition

           POUR LES DROITS DES VICTIMES D’ERRREURS MÉDICALES !
 
ADRESSÉ : PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, MINISTRE DE LA JUSTICE, MINISTRE DE LA SANTÉ, MAGISTRAT, BÂTONNIERS, HAUTE AUTORITÉ, DEFENSEUR DES DROITS, ASSOCIATION D'AIDE AUX VICTIMES D'ERREURS MEDICALES…
L'ERREUR EST HUMAINE MAIS PAS LE PARCOURS RÉSERVÉ AUX VICTIMES D'ERREURS MEDICALES ENCORE EN 2021 !
PETITION : POUR L'APPLICATION ET LE RESPECT DE NOS SIMPLES DROITS NON APPLIQUÉS PAR BIEN TROP DE MEDECINS FRANÇAIS QUI NE RESPECTENT NI LE SERMENT D'HYPOCRATE NI NOS DROITS DU PATIENT NI LES CODES DE DÉONTOLOGIE NI MEME NOS SIMPLES DROITS FONDAMENTAUX .  
DEMANDE DE SUPRESSION DE CET APPORT DE SOUTIEN A UN CONFRERE EN DIFFICULTE FACE A L’ADVERSITE IMPOSE PAR LE CODE DE DEONTOLOGIE.
CREATION DE CENTRES DE RAPATRIEMENT DES VICTIMES DE FAUTES ET D'ERREURS  MÉDICALES EN FRANCE.
MISE EN PLACE DE VIDEOSURVEILLANCE DANS LES BLOCS OPERATOIRES
RECONNAISSANCE ET AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES INFIRMIER(ES) ET DES AIDES SOIGNANT(ES) tant méprisés et pourtant si important(es).
ACCESSIBILITE A LA JUSTICE ET AUX REPARATIONS POUR TOUTES VICTIMES DE FAUTES OU D'ERREURS MÉDICALES EN OPTIMISANT LEURS PRISES EN CHARGES INEXISTANTES À CE JOUR.
Bonjour,
Je m’appelle Christophe ANGILERI citoyen français âgé aujourd’hui de 37 ans ma vie a basculé en 2016 et je n'avais que 32 ans, une vie épanouie en pleine fleur de l’âge, marié avec 3 jeunes enfants, épanoui sur le plan professionnel comme associatif où j’ai eu la chance de réussir mon concours pour intégrer les pompiers volontaires. Toujours présent pour tendre la main mais je ne le savais pas encore, j’ai donné toute ma confiance à un chirurgien et c’est une chose à ne jamais faire !
En février 2016, j'ai donné ma confiance à un chirurgien, à la suite d'une erreur de diagnostic, j’ai subi une intervention chirurgicale qui n’aurai jamais dû avoir lieu, à mon retour en chambre l'infirmière fera les premières constatations d'un début d'hémorragie cependant le chirurgien est absent et personne ne le remplace. 
Je resterais donc 5 heures à me vider doucement de mon sang avant qu’il ne refasse  surface et il interviendra sans gants afin de stopper cette hémorragie, il a ensuite enfoncé des mèches à l’intérieur de la plaie ce qui ne fera qu’aggraver les choses pour qu’au final je retourne au bloc en urgence 6 heures après le premier signalement.
L'artériole responsable de l'hémorragie s’étant rétractée, le chirurgien interviendra avec une grande violence et ce dans une zone très innervée. J’ai ensuite passé une nuit en soins intensif où mon état ne fera que se dégrader avec de violentes douleurs et des vomissements… Une infirmière  fera son maximum mais sans résultat. Malgré mon état le chirurgien me renverra le lendemain à mon domicile avec des soins infirmiers à domicile non applicables et du flagyl qui ne fera aucun effet.
Les suites seront catastrophiques avec une tâche évolutive autour de la chirurgie qui gonfle, un état général qui se dégradera très vite, avec des soins infirmiers non applicables puisque ni mèche ni élastique ne seront remis après la reprise de l'hémorragie et le pire reste qu'une compresse avait été placée pendant la chirurgie afin de faire pression sur l'artériole responsable de l'hémorragie et sera OUBLIÉE ! Elle ressortira 3 jours plus tard lors d'une crise de souffrance ce qui entrainera un écoulement purulent avec cette tâche devenue énorme, une forte fièvre, des sueurs glaciales et des vomissements accompagnés d’une souffrance juste indescriptible où chaque nuit était un combat pour ma survie.
Tous inquiets par cette mauvaise évolution famille, amis, infirmière étions dans l’attente de la réaction de ce chirurgien qui ne me recevra 3 jours après juste 5 min. Pour lui rien d'anormal, les consignes de ce professionnel de santé seront édifiantes ce qui ne fera que mettre ma vie en danger me laissant mourir à mon domicile en pleine infection. Il me demandera de stopper les soins infirmiers, de stopper le traitement sans remplacement et mettre une compresse pour absorber le pus et apparemment tout devrait ensuite rentrer dans l'ordre ! 
Seulement rien ne se passera comme prévu bien au contraire tout continuera de s’aggraver très rapidement me laissant dans une situation où je ne pouvais même plus marcher sans aide, après 5 nuits blanches l'épuisement était à son comble avec un perte de poids de 10 kg mais je me battrais pour ma survie. Ce sont mes enfants qui m’ont donné cette force que je n'oublierai jamais.
Je décide de poursuivre mes soins avec l’infirmière et elle me sauvera la vie en mettant ma parole en doute sur cette visite pourtant bien effectuée et me renverra vers un autre chirurgien qui en quelques secondes comprendra que la chirurgie de son confrère c’était toute infectée en ayant bien eu tout le temps de prendre de grandes proportions. Donc reprise en urgence de cette chirurgie ratée et infectée, curetage des chaires, pose d’un élastique de resserrage qui ne tiendra pas, mise à plat de l’infection nosocomiale pris en charge par pénicilline non communiqué lors de la mise en culture…… 
Au vue de la non transmission des antibiotiques les échantillons reviendront stériles donc bien entendu de quelle infection nosocomial parle-t-on ? Ceci est la stratégie du corps médical en France afin de ne pas assumer ces infections ! Au final combien de français sont porteurs d’une infection nosocomiale des suites d'une hospitalisation sans le savoir ???
Dans mon cas c’est la chirurgie en elle-même qui s'est infectée seulement on parlera de récidive d'abcès qui n’a jamais existé et votre parole ne vaudra strictement rien face au corps médical ce qui vous met dans une situation bien compliquée à gérer car la maladie avance à grand pas et on fera tout pour vous faire perdre un temps très précieux.
Après ce que je ne savais pas, c’est que ces chirurgiens se cachent, comme des enfants le feraient derrière leurs bêtises donc on ment, monte des dossiers, minimise, cache, manipule les compte rendus à leur guise jusqu'à cacher dans mon cas une grosse atteinte profonde neuropathique qui sera retrouvée après un très long parcours du combattant au travers la France littéralement abandonné dans les pires souffrances qu'un être vivant peut vivre sur terre.
A peine leurs erreurs commises, une stratégie s’est mise en place et là sans le savoir, vous perdez votre statut de patient et vous devenez un adversaire et ils imposent leur solidarité, se servent du code de déontologie pour apporter un soutien à un confrère en difficulté face à l'adversité qui est parfaitement appliqué tout en se servant de leur savoir non pas pour vous aider mais pour monter un dossier de défense afin de se protéger, vous souffrez mais bien entendu on ne comprend pas, ils se renvoient la balle, on ne vous écoute pas, on remet vos souffrances sur des pathologies qui n’existent pas ou sur votre état psychologique leur faisant gagner de très longs mois, on tourne autour du problème afin de trouver une cause externe pour se déresponsabiliser tout en évitant le cœur du problème vous laissant à l'agonie dans un désarroi total tout en vous privant de compte rendu explicite vous mettant de plus en plus dans une situation bien embarrassante et on finit par vous ensuquer dès que vous commencez à refaire surface en posant un peu trop de questions bien dérangeantes, j'en paye lourdement les frais aujourd'hui. Une chirurgie ratée doit être reprise le plus rapidement possible seulement il faudrait déjà qu’ils arrivent à reconnaître qu'elle soit ratée et le gros souci reste qu’ils ne reconnaitront jamais leurs erreurs.
Au vu de leur comportement j’avais compris qu’il ne m’aidera pas. J’ai saisi dans un premier temps l’ordre des médecins qui n'apportera pas d’importance à mon courrier très explicite mais seulement au chirurgien responsable sans apporter aucune vérification donc aucune impartialité !
Puis je saisirais la justice qui me donnera le droit à une expertise contradictoire.
 
L'expert judiciaire voulant couvrir son confrère en difficulté écartera des documents importants sur mon état de santé réel et on minimise au maximum, on ment, on manipule, ou il ne prendra pas en compte ni le problème inflammatoire ni l’infection nosocomiale contractée mais surtout il osera indiquer dans son rapport que tout aurait été fait dans les règles de l’art et ce malgré les photos ainsi que mes explications qui n'auront aucune valeur.
L'avocat spécialisé ténor du barreau lyonnais qui était censé défendre mes intérêts et ceux de ma famille aura un bien drôle de comportement, pour commencer, il prendra des décisions à ma place sans m’en faire part, le jour de l’expertise il sera accompagné d'un soit disant expert spécialisé qu’il choisira et ils seront tous deux bien silencieux. Mon refus d’expertise ainsi que la demande de contre-expertise ne seront jamais établis mais il y a bien pire car étant le seul lien que j’avais pour alerter le système judiciaire et avec qui j’ai été très explicite tout au long de mon parcours et ce par écrit en indiquant bien mes choix ainsi que ma situation seulement mes choix ne seront jamais respectés, le lien avec la justice ne sera jamais fait également ce qui a failli me coûter la vie une seconde fois m’abandonnant dans cette situation.
Abandonné pendant près de 2 ans, je garde ma grande persévérance à parcourir les plus grands spécialistes de France cela ne suffira pas malgré la pose en partie des atteintes neuropathiques les côtes inflammatoires et infectieux seront cachés jusqu'à ce que mon corps sature.  Abandonné dans des souffrances extrêmes, les inflammations avaient pris de très grandes proportions ce qui déclenchera cette maladie auto-immune faisant ressortir cette fameuse infection nosocomial tant redoutée.
La chirurgie s’est réinfectée et j'ai failli perdre une nouvelle fois la vie, lésionné sur tout le corps, ma jambe a doublé de volume et mes organes finiront par être touchés ainsi que tout mon système neurologique végétatif avec 41 de fièvre sur plusieurs jours ou je finirai par retrouver cette lutte contre la mort avec des nuits horribles à surmonter. Je passerai mon temps à expliquer aux médecins internes ce qui m’était arrivé 2 ans plus tôt jusqu’à ce qu'un spécialiste soit à l’écoute et me sauvera la vie avec l'administration d'antibiotiques couplé a une forte dose de corticoïdes seulement le mal a été fait.
Lors de ces 10 jours d’hospitalisation à la recherche de ce qui pouvait bien se passer, on m’annoncera d’abord une leucémie foudroyante puis une possible MST puis la mononucléose pour au final retomber sur un problème inflammatoire et infectieux partant de cette chirurgie ratée de 2016 et non assumée d’où une ponction de la moelle osseuse sera réalisée et envoyée à 4 laboratoires différents ce qui révèlera un fort taux de cellules de macrophages mais qui disparaîtront de mon dossier, 6 biopsies des lésions seront réalisées et confirmeront la maladie auto immune, un scanner en pleine crise sera également réalisé et pour finir plusieurs mises en culture seront effectuées tout en étant sous antibiotiques et cette information ne sera pas transmise au laboratoire ce qui faussera évidemment les résultats. Là où je pense la fin du cauchemar ce n’était qu'un nouveau parcours du combattant qui s'ouvrait à moi et ce avec une grosse aggravation de mon état. Dans la suite de cette hospitalisation les infectiologues qui étaient à la recherche de l’infection disparaîtront comme les résultats de la ponction de la moelle osseuse comme les mises en culture conformes ainsi que les résultats des biopsies de peau tout comme le cd du scanner qui à ce jour n’ont jamais pu être récupérés même en passant par le procureur de la république tout en sachant que ces informations qui normalement faisaient partie de ma propriété étaient là pour aider à prendre en charge la maladie qui elle évolue à grand pas.
Ensuite on posera un diagnostic erroné afin d’exclure toute responsabilité du confrère m abandonnant une nouvelle fois dans de grandes souffrances. Aucun suivi adapté, aucun accompagnement, privé de mes droits du patient ou on joue littéralement avec votre santé sans aucun état d'âme. Là où mon état s’aggrave ces professionnels de santé diront que tout rentrerait dans l’ordre, ils minimisent, ils mentent tout en sachant que la maladie évolue et tout en sachant que chaque maladie doit être prise le plus rapidement en charge afin d'éviter son évolution trop rapide.
Dans la région lyonnaise cette petite unité met la pression à la famille médicale en imposant une ligne de conduite, ce qui vous prive de toute prise en charge cohérente. Une solidarité comme je l'ai rarement vu dans ma vie ce qui nous rend tous impuissants face à eux. Avec les années ils ont su mettre un système en place sans faille qui les protège en toute malhonnêteté manipulant les écrits et les prélèvements en omettant tout document compromettant à votre dossier médical quand ils veulent bien vous le restituer autrement vous verrez que certains de ces compte-rendus ressortiront lors des expertises judiciaires qui seront là juste pour apporter du soutien à leurs confrères. La famille médicale a perdu toute humanité mais ils savent être solidaire pour éviter les condamnations et écraser leurs victimes tout en jouant de leurs connaissances ainsi que du pouvoir que nous leurs donnons au travers cette confiance aveugle. Après plus de 5 ans de combat je peux vous dire qu’il n’y a strictement aucune issue face à la famille médicale d’où l’importance de créer ces centres de rapatriement de victimes de fautes ou d’erreurs médicales le plus rapidement possible afin de détourner ce problème car la santé à une valeur inestimable qu’aucun tribunal ne pourra vous rendre d’où l’importance que les choses aillent vite afin que la victime puisse bénéficier d’une prise en charge des plus adaptées le plus rapidement que possible.
Étant donné les preuves et les erreurs qui ont été commises dans ce dossier, étant donné le parcours inhumain qu’ils m’ont réservé en toute impunité me brisant ma vie à jamais, étant donné qu’il n’y a pas d’issue favorable et que même quand vos droits du patient finissent par être respectés on ne prend pas en considération les erreurs des confrères donc ni la source, ni l’étiologie de la maladie, ni les l'infections nosocomiales…. 5 ans après je ne sais toujours pas de quelle infection nosocomiale je suis porteur malgré que celle-ci soit ressortie à plusieurs reprises avec toujours la même stratégie pour cacher ces infection qu’il n’assume pas comme leurs erreurs car ils ne respectent rien même pas les protocoles de soins mis en place d’où cette chirurgie qui pose et posera toujours problème. Étant donné que le manquement de la part du président de l’ordre des médecins, de l’expert judiciaire ainsi que de cet avocat ce qui me vaudra cette aggravation irréversible en plus des lourdes séquelles dûes a cette chirurgie ratée je déclencherai cette maladie auto-immune inflammatoire et infectieuse toujours non élucidée à ce jour ou j’ai failli perdre la vie à son déclenchement ce qui doit être reconnu et pris en charge aujourd'hui d'où l’importance que la justice fasse son travail rapidement.
Je demande au gouvernement français de prendre ce dossier très au sérieux et de se servir de celui-ci comme un exemple  contre cette unité mafieuse qui ne correspond aucunement à nos valeurs patriotiques et qui aujourd’hui est puissante et au-dessus de tout, composé de médecins, chirurgiens… mais également de grands avocats soi-disant là pour défendre les victimes avec le soutien d’experts judiciaires corrompu qui ne respectent en aucun cas nos droits ce qui n’est plus acceptable en 2021 pour un pays comme la France représentatif des droits de l’homme. Nous sommes dans un pays qui proclame la LIBERTÉ, L’ÉGALITÉ et la FRATERNITÉ pourtant depuis 5 ans, je suis privé de ma liberté, depuis 5 ans je suis privé de toute égalité et depuis 5 ans je me demande où est cette fraternité ???? Je me demande également chaque jour qui passe du comment est-ce possible d’abandonner des patients dans cette situation tout en connaissant la gravité de la situation.
Aucun cœur, aucune empathie, aucun scrupule, aucune valeur à vous écraser encore plus que la maladie. Un véritable rouleau compresseur sans fin qui n'a qu'un seul et unique but qui est d’éviter la case justice le reste n’a strictement aucune importance lois, protocole de soins, codes de déontologie, droits du patient ni même ce fameux serment d'hypocrate, strictement rien.
Trop de victimes d’erreurs médicales littéralement abandonnées et dans la maladie là où on aurait le plus besoin d’être accompagné avec juste un brin d'humanité est-ce trop demander ? Bien trop de victimes qui pour certaines y laissant la vie avec des familles brisées à jamais restant sans explications sans même pouvoir récupérer le dossier médical du défunt et sans pouvoir faire valoir leurs simple droits. Egalement bien trop de victimes qui ont fini dans des asiles psychiatriques juste pour les faire se taire avec des traitements imposés lourds qui sont de véritables camisoles chimiques ce qui n’est plus acceptable en 2021.
La famille médicale est censée être là pour nous accompagner dans la maladie, est censée être là pour nous soigner, est censée avoir de l’humanité, du cœur, des valeurs mais aussi du professionnalisme, des compétences et surtout le savoir de la médecine qui a toute son importance et qui semble devenue bien compliqué à trouver sur le territoire français. Dans mon parcours j’ai pu voir beaucoup de patients abandonnés dans la maladie et la souffrance sans même être victime d’erreurs médicales. Le peu de spécialistes qui ont les connaissances nécessaires pour nous accompagner sont débordés et saturés par le nombre de patients ou on vous annonce entre 6 et 8 mois d’attente juste pour un premier rendez-vous ou vous devez patienter dans la souffrance sans explication et sans accompagnement et même sans traitement approprié ce qui n'est plus acceptable sans parler des km à parcourir dans la souffrance.
Quand on perd sa santé et que votre vie bascule du jour au lendemain à devoir réapprendre à vivre avec de grandes souffrances, sans explications, sans traitement approprié à devoir en plus assumer la perte de votre travail, à devoir assumer la perte de toutes activités physiques avec l'écroulement de tout ce que vous avez pu construire, à devoir vous battre en plus avec vos assurances qui ne font que profiter de la situation comme beaucoup, au final, d’où on ne peut s’en sortir sans aide rapide et impartiale de la justice. Après ce parcours du combattant  inadmissible à mes yeux je peux vous dire que j’ai une chance inouïe d’être là et de pouvoir m'exprimer aujourd'hui car dans la réalité personne ne peut s’en sortir face à cette unité aussi malhonnête où l’importance de soutenir ce combat qui est là pour nous tous. 

Dans mon parcours j’ai pu m'apercevoir également que cette unité mafieuses qui impose solidarité face à leurs malhonnêtetés, méprise fortement la famille médicale en négligeant nos infirmier(es) et nos aides soignant un maillon pourtant si important tout comme cette jeunesse qui au final tient nos hôpitaux public avec des budgets et effectifs de plus en plus restreints d’où leurs conditions de travail qui ne cessent de se dégrader avec bien entendu nos prises en charges pendant que cette petite unité déserte nos hôpitaux en allant s'enrichir dans le privé pour faire tourner ces boutiques où seul la rentabilité et leur enrichissement compte ce qui n’est plus acceptable en 2021.
Au vu de mon parcours sans fin que m’a imposé cette petite unité je dépose plainte contre le président de l’ordre des médecins qui aurait dû apporter vérification à mes dires seulement il a fait le choix en 2016 d'apporter soutien à un confrère en difficulté m abandonnant dans cette situation.
Je dépose plainte contre l’expert judicaire qui avait une tâche à accomplir et ce en toute impartialité chose qui ne sera jamais faite me privant même de toute suite éventuelle. Une expertise contradictoire, des éléments importants exclus, une expertise de consolidation jamais réalisée…
Je dépose plainte contre ce grand avocat lyonnais qui a accepté mon dossier non pas pour m’accompagner mais pour apporter soutien à la partie adverse me privant de tout lien avec la justice, prenant des décisions très importantes à ma place allant à l’encontre de mes choix dans le seul but de saboter la procédure, chose qu’il fera à la perfection tout en mettant ma vie en danger.
Le manquement de professionnalisme de ces personnes dites de confiance m’ont fait vivre un véritable enfer sur terre me condamnant à deux reprises et ceux jusqu'à la fin de mes jours à vivre avec de lourdes pathologies sans qu’à ce jour elles puissent être prises en charge correctement car on ne prend jamais en considération ni les erreurs ni les infections nosocomiales.
D’où la justice doit faire son travail en toute justesse et impartialité !
Je demande au travers de cette procédure le financement pour la création d'ouverture de centre des rapatriements des victimes d'erreurs Médicales. Je demande à la justice que ce dossier serve d’exemplarité au vu de mon parcours étant donné que j’ai la chance d’être vivant et de pouvoir m'exprimer contrairement à beaucoup d'autres. Je demande justice et réparation pour ma famille qui ne mérité également pas cela. Je demande au ministre de la justice l’optimisation de la prise en charge des victimes d'erreurs médicales au vu de ce parcours inadmissible enduré.
Rien ne sert de lutter contre eux mais plutôt détournons le problème et petit à petit les choses évolueront positivement n'oublions pas toutes ces année d'échecs, nous sommes en 2021 les droits du patient de 2004 ne sont toujours pas applicables !
Tant que ces chirurgiens n'auront aucune crainte et que leurs erreurs dissimulées ne fassent surface rapidement, rien ne changera !
 
Je demande à l’Etat français de défendre ces valeurs dans ce dossier comme j'appelle toutes associations qui défendent cette cause si importante pour tous à s'unir à mon combat.
C’est tous ensemble que l'on arrivera à obtenir une véritable changement pour les victimes d’erreurs Médicales mais aussi en libérant la famille médicale de cette petite unité mafieuse qui ne doit plus existé en 2021 pour le bien-être de tous.
Il n’est pas normal qu'aujourd'hui, il faille être prudent face aux médecins qui sont payés par les laboratoires pharmaceutiques et les autres, faire attention à ces cliniques privées ou seul la rentabilité et leurs enrichissements comptent, faire attention entre les sachant et les non sachant mais qui sont persuadés de tout savoir, faire attention aux mauvais chirurgiens qui ne respectent rien mais qui sont couverts par la famille médicale, 
Faire attention aux experts dit judiciaires censés apporter impartialité, faire attention à son propre avocat que vous payez mais qui défendra les intérêts de la partie adverse afin de faire reconnaître une erreur chirurgicale non imputable au chirurgien qui a pratiqué les interventions afin que l'Oniam assume leurs erreurs.
Bien compliqué pour les victimes d'erreurs médicales qui sont livrées à elles-mêmes en 2021 et ceux dans le pays des droits de l'homme !
ARRETONS de nous voiler la face et que chacun prenne ses responsabilités pour que les choses changent réellement. Le peuple français mérite beaucoup mieux que ça.                       
Christophe ANGILERI

1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Justice et réparation pour tous y compris pour les victimes d'erreurs médical !