88 977 563 signatures sur MesOpinions.com

M.Igor LUBARDA, Copropriétaire

Sauvegarde en cours...
Pétition : M.Igor LUBARDA, Copropriétaire
Par Copropriété 44 rue d'Estienne d'Orves

Pétition adressée à Curatelle, mairie du Pré-Saint-Gervais, Syndicat de copropriété

Suggérée par le Syndicat de copropriété Cadot Beauplet - Copropriété du 44 rue Estienne d’Orves 93310 Le Pré-Saint-Gervais


OBJETS :    


1.       NON-ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER


2.       NUISANCES SONORES ET OLFACTIVES


3.       DEGRADATION PARTIES PRIVATIVE ET COMMUNE


Chers copropriétaires,


Monsieur Igor Lubarda habite depuis de nombreuses années dans notre copropriété (bâtiment F en fond de cour).


Son état de santé physique et psychologique s’est extrêmement dégradé ces derniers mois.


Il subit des crises de démence régulières et de plus en plus intenses:


·         Cris /insultes


·         Pleurs /gémissements


·         Coups sur les murs


Il vit dans une très grande précarité, dans une solitude totale et son studio est insalubre (présence de souris, d’excréments, odeurs fortes dans les parties communes).


Une odeur forte se dégageait dans les parties communes depuis mi-Mars sans que nous ne comprenions d’où pouvait provenir celle-ci.. Un dégât des eaux a eu lieu le 20 avril dernier chez madame Neyraud (ce n’est pas le premier), car Monsieur Lubarda avait laissé ses toilettes se boucher et continuait malgré tout de les utiliser. Il n’a jamais appelé à l’aide et confirme que personne ne passe le voir !


Ses toilettes n’ont toujours pas été réparées, mais juste débouchées par l’intervention du Plombier Monteil 10 jours plus tard, soit le 30 avril 2018.


L’expert mandaté par l’assurance de Madame Neyraud a confirmé qu’il était nécessaire de faire une décontamination dans l’appartement de Monsieur Lubarda, ce qui n’a toujours pas été effectué ! Sa curatelle ne s'en occupe pas!


Les locataires de l’appartement de Madame Nadoulek ont mis fin à leur bail à cause de toutes ces nuisances, il est donc vide depuis trois mois.


Monsieur Lubarda est sous curatelle renforcée,  il doit suivre des traitements en lien avec sa pathologie, ainsi qu’avoir une assistance régulière et des aides ménagères. Mais ce n’est pas le cas.


Sa curatelle, l'UDAF se trouve en Gironde où il était censé être domicilié, ce qui n'est pas le cas! Selon la curatelle, s'il avait été en Gironde il aurait déjà été hospitalisé et pris en charge..


Monsieur Lubarda n’est plus autonome et indépendant pour continuer à vivre de la sorte


Depuis début Mars, soit depuis quatre mois, les résultats des actions menées (ci-dessous listés : mails, signalements, appels de la part de plusieurs copropriétaires/locataires) pour sa prise en charge médicale et psychologique ne sont absolument pas suffisants


·         Mains courantes au commissariat


·         Attestations sur l’honneur


·         Contacts avec la  curatelle, l’UDAF de Gironde


·         Contacts avec sa femme Mme Biskup Lubarda


·         Contacts avec le CMP (Centre Medical Psychologique) et les Services Sociaux


·         Contacts avec la Mairie de Pré-st-Gervais (Mme Giana et M.Viaud)


·         Contacts avec le Syndic Cadot Beauplet


·         Nombreux appels aux Pompiers (deux déplacements) et à la Police (deux déplacements sans aucun intérêt, l’intervention des forces de l’Ordre ne sert à rien !)


Monsieur Lubarda a besoin d’être pris en charge dans un lieu adapté de toute urgence. 


Son état se dégrade et aucune initiative n’est prise pour le soigner.


Certes, après de nombreuses relances, la mairie a demandé au CMP le passage d’infirmiers depuis un mois, mais c’est insuffisant. et depuis une dizaine de jours nous ne les avons plus vu... Monsieur Lubarda a besoin de vivre dans un environnement sain avec des soins quotidiens.


De plus, il est un danger pour lui-même mais aussi pour les autres, car si le dégât des eaux était "bénin", il est révélateur de la situation grave dans laquelle se trouve Monsieur Lubarda, un départ de feu serait bien plus grave.


Monsieur Lubarda ne respecte pas la tranquillité de la copropriété et les dégradations de sa partie privative pourraient avoir des conséquences sur les parties communes, car il est question d’insalubrité.


Nous vous demandons de vous joindre à nous afin d’aider Monsieur Lubarda, car nous sommes clairement dans un cas de non-assistance à personne en danger.


En signant cette pétition, nous cherchons à sensibiliser et faire réagir au plus vite sa curatelle, sa femme, la Mairie, le Syndic afin qu’ils fassent le nécessaire rapidement. L’UDAF a été désignée par un juge des tutelles et ils ont un devoir de protection.


Nous demandons aussi que son appartement soit nettoyé/décontaminé, mis aux normes de sécurités et de confort (chauffage entre autre).


Merci pour votre solidarité et votre considération.


Plus nous serons à signer, plus notre voix sera entendue pour permettre à Monsieur Lubarda de vivre dans des conditions respectables en phase avec son état.


Cordialement,


Madame Neyraud 06 80 02 68 60 / Madame Nadoulek 06 59 69 31 15

16 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition