88 981 466 signatures sur MesOpinions.com

Les huiles essentielles menacées !

Sauvegarde en cours...
Pétition : Les huiles essentielles menacées !
Par Cécile Favre
PÉTITION POUR LA SAUVEGARDE DE L'AROMATHÉRAPIE FRANÇAISE ET L'USAGE LIBRE DES HUILES ESSENTIELLES

Madame, Monsieur,

Sans que personne ne s’en rende compte, ils sont en train de signer la FIN des médecines douces et l’interdiction des huiles essentielles :


  • D’abord, ils ont réussi à imposer 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons (contre l'avis des professionnels de santé consultés en janvier 2017) ;

  • Puis, ils ont déclenché une offensive inédite contre l'homéopathie, avec un rapport officiel du 29 septembre 2017 réclamant son déremboursement pur et simple ;

  • Ils ont aussi signé la mort d’un des meilleurs remèdes naturels contre l'arthrose - la visco-supplémentation - qui n’est plus remboursé, comme la chondroïtine et la glucosamine ;

  • Et un groupe de 124 médecins vient d’enfoncer le clou le 19 mars 2018 dans Le Figaro Santé, en appelant les Français à la méfiance contre “les médecines alternatives”, et en particulier l’homéopathie ;


La guerre est même déclarée contre la médecine chinoise ! 

Il y a quelques semaines, 40 policiers, gendarmes et agents des Fraudes ont fait une véritable “descente” dans un des plus gros laboratoires européens de remèdes chinois, basé en Belgique. 

Tout ça… en quelques mois seulement. 


Mais ATTENTION : tout ça n'est rien face à ce qu'ils sont en train de préparer. 

Le plus gros coup de poignard arrive.

Il va être terrible et PERSONNE n’en parle.
Leur vraie priorité, c’est de vous empêcher d'utiliser les huiles essentielles pour guérir !
C'est une offensive sans précédent contre le droit à se soigner naturellement. 
C’est pourquoi j’ai décidé de lancer une PÉTITION pour la Sauvegarde de l’Aromathérapie française et l’usage libre des huiles essentielles.

Il faut réagir maintenant et se mobiliser ensemble avant qu’il ne soit trop tard. 


Comment ils veulent en finir avec les huilesessentielles en Vente Libre 

Sous la pression des lobbys pharmaceutiques, les huiles essentielles sont devenues la préoccupation numéro 1 de l’Agence française du Médicament (ANSM), la « police de la santé » en France.

J’en veux pour preuve un document interne daté du 16 novembre 2017 qui dévoile la stratégie souterraine de cet organisme rattaché au ministère de la Santé.
Ce document que je me suis procuré via internet le montre très clairement : l’ANSM veut de toute évidence “en finir” avec les huiles essentielles en vente libre.

La machine à détruire les huiles essentielles est bel et bien lancée !

Et si on ne fait rien, il sera bientôt trop tard car leur plan est déjà bien avancé.

Les membres du groupe de travail “Médicaments à base de plantes et médicaments homéopathiques” de l’ANSM ont listé 7 actions prioritaires pour encadrer l’utilisation des huiles essentielles : 


  • ils insistent pour répertorier tous les accidents causés par les huilesessentielles... comme ça, au moindre incident, ils pourront dégainer une réglementation liberticide ;

  • et ils demandent carrément à inscrire certaines huiles essentielles sur la liste des substances vénéneuses !


Vous voyez où ils veulent en venir ?

Ils veulent à tout prix faire croire qu’il s’agit là d’un poison dangereux, qui ne doit pas être mis entre toutes les mains.

Alors que les huiles essentielles n’ont jamais tué personne !

Déjà en 2007, 15 nouvelles huiles essentielles ont été interdites à la vente libre, en les réservant aux seuls pharmaciens.

Et pas n’importe lesquelles : parmi elles, il y a quelques huiles essentiellesdifficiles d’emploi comme l’huile essentielle de thuya, mais il y a aussi les époustouflantes huiles essentielles d’armoise ou de sauge officinale.

Et si demain, ils vous interdisaient purement et simplement d’acheter un flacon d’huile essentielle de lavande ?

Je ne plaisante pas. Ce cauchemar a même déjà commencé. 


Interdiction de dire que les huiles essentielles, « ça marche » !


Regardez ce qui vient d’arriver au plus grand site français d’aromathérapie.

Je ne peux pas le citer ici pour ne pas faire de publicité, mais vous avez forcément entendu parler de ce « géant » des huiles essentielles, qui vend des dizaines de milliers de flacons par jour !

Eh bien il vient d’être mis en demeure par la “Police de la Santé”, les agents de l’ANSM, aidé des fonctionnaires de la DGCCRF, la répression des fraudes.

Quel crime a commis cette entreprise familiale installée dans le Lubéron ?

Ils ont expliqué clairement sur leur site les bienfaits de chacune des huilesessentielles qu’ils vendent, leurs origines, leurs propriétés, leurs vertus !

Ça parait plutôt normal, non ?

Mais pour ça, ils sont traités comme des bandits de grand chemin ou des dealers de drogue !

Aux États-Unis aussi (où le lobby pharmaceutique est encore plus puissant), les grandes marques d’huiles essentielles sont désormais harcelées, exactement comme en France.

Les patrons de DoTerra et Young Living ont vu débarquer fin 2014 les “gros bras” de la FDA, la Food and Drug Administration.

Il ne se passe plus 1 mois sans que de nouvelles attaques ou intimidations soient menées.

Vous comprenez ce qui est en train de se passer avec les huiles essentielles ?


  • Ils ne veulent pas que l’on dise que ça marche... que ça soigne !!

  • Ils ne veulent pas que les Français comprennent l’incroyable puissance de ces substances naturelles capables de soigner 90 % des maladies ;

  • Ils ne veulent pas que les médicaments chimiques de Big Pharma soient délaissés au profit de ces merveilles de la Nature, qui sont bon marché et faciles d’utilisation ;



C’est pire que tout : car si on ne peut plus dire à quoi elles servent, des millions de gens vont passer à côté de ces huiles qui soignent des dizaines de problèmes de santé.

Pourtant, les huiles essentielles sont très efficaces, peu coûteuses, et n’ont quasiment pas d’effet indésirable. 

Mais elles sont devenues un concurrent insupportable pour les médicaments chimiques et les milliards de profits de Big Pharma.

Dans le fameux Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, les Professeurs Even et Debré ont révélé que 50 % des médicaments sont inutiles, 20 % sont mal tolérés et 5 % potentiellement très dangereux.

Vous imaginez la perte financière pour l’industrie pharmaceutique si les patients apprennent à se soigner naturellement, sans ces médicaments inutiles et dangereux ?


Si on laisse faire… Big Pharma va TUER les médecines douces et naturelles

Si cette offensive sans précédent se déroule aujourd'hui, c’est tout sauf un hasard.

Pendant des années, les huiles essentielles sont restées marginales et peu utilisées par le grand public. 

L’aromathérapie, les plantes, c’était bon pour les “babas cool” ou les “hippies”.

Mais depuis 15 ans, nous sommes de plus en plus nombreux à être heureux de nous soigner avec les huiles essentielles !

Tenez-vous bien : depuis 2002, l’augmentation est de 19 % par an !

C’est pour ça que Big Pharma et les barons du “tout médicaments” sont à cransur les Huiles essentielles.

De tous les côtés, ils font assaut contre ces trésors de la Nature : 



  • Il y a quelques années, un règlement européen (UE 230-2013) a imposé le retrait du marché d’environ 600 plantes sous forme d’extraits végétaux ou d’huiles essentielles pour les animaux ;


En clair, on interdit aux éleveurs de soigner leurs animaux avec des huilesessentielles efficaces, alors qu’on les pousse à utiliser des tonnes d’antibiotiques !



  • Et ce n’est pas tout : en toute discrétion, le règlement européen R.E.A.C.H. est en train d’étouffer les petits producteurs d’huile essentielle de Lavande, en Provence.


Ce règlement européen R.E.A.C.H. partait d’un bon sentiment, qui est de protéger le consommateur européen de tous les produits chimiques potentiellement dangereux qui l'entoure.

Mais les grands lobbys industriels ont réussi à imposer la classification des huiles essentielles comme des substances chimiques ! 

Résultat : les petits producteurs sont obligés de remplir des dossiers d’homologation extrêmement complexes et coûteux à réaliser….

Et pour beaucoup d’entre eux, il ne leur restera bientôt plus qu’à mettre la clé sous la porte !

Voilà pourquoi il est URGENT de réagir.


Face à ces attaques de toutes parts, il est capital de sauver les huiles essentielles.

Si vous et moi nous mobilisons aujourd’hui, nous pouvons encore gagner la bataille et permettre à des millions de Français de profiter des incroyables bienfaits des huiles essentielles et de l’aromathérapie.

C’est pourquoi je vous invite maintenant à signer et à partager cette pétition pour la Sauvegarde de l’Aromathérapie française et l’usage libre des huilesessentielles.

C’est une question de santé publique majeure.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garder cette immense richesse naturelle et préserver ce savoir ancestral.

Nous avons le devoir de transmettre à nos enfants et petits-enfants, et à leurs propres enfants les remèdes naturels qui sont offerts par les plantes.

Pour cela, il faut se battre dès aujourd’hui contre la politique dictée par les lobbys du médicament et des pharmaciens pour préserver l’aromathérapie et l’usage libre des huiles essentielles.

Je vous encourage à signer dès aujourd’hui cette pétition et à la partager au plus grand nombre.


C’est un combat pour notre santé – celle de nos enfants et petits-enfants - et pour notre droit à nous soigner librement et naturellement.

Alors je vous en prie, signez maintenant cette Grande Pétition Nationale, et transférez là à tous vos contacts.

31.994 signatures
✓ Numéro valide Veuillez saisir un numéro valide
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition