Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

#GILEADGATE : NON CE N'EST PAS À L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE OU À L’ÉTAT DE DÉCIDER DE NOTRE SANTÉ

Pétition : #GILEADGATE : NON CE N'EST PAS À L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE OU À L’ÉTAT DE DÉCIDER DE NOTRE SANTÉ Pétition

#GILEADGATE : NON CE N'EST PAS À L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE OU À L’ÉTAT DE DÉCIDER DE NOTRE SANTÉ

26.861 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Dr Guillaume Kreutter, Pharmacien
Destinataire(s) :
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Emmanuel Macron (Président de la République)
Médecins, pharmaciens, infirmiers, soignants, patients, citoyens, politiques
La pétition
Actualité(s)
L'industrie et en particulier les laboratoires pharmaceutiques ont toujours eu un pouvoir d'influence sur la société et la santé.

Le lancetgate# a démontré que ce pouvoir était renforcé et dépassait largement tout ce que l'on imaginait.  
Des études étaient falsifiées afin de discréditer des médicaments non rentables...

Malgré ce scandale, le remdesivir, un médicament avec une efficacité très faible vient de recevoir une autorisation de mise sur le marché en union européenne.

Ce médicament, utilisé pendant le COVID coute plus de 2000 euros le traitement, alors que tous les autres médicaments potentiels ont été interdits ou discrédités...

Se pose alors le problème de l’indépendance de la santé vis à vis des politiques et de l'industrie pharmaceutique et des liens ou conflits d’intérêts des médecins avec ces firmes pharmaceutiques.
Nombre de politiques et de médecins reçoivent de l'argent pour collaborer avec ces laboratoires ...

NON à l autorisation du remdesivir
NON à la marchandisation de la santé 
NON à une médecine d'Etat ou le patient n est pas libre de choisir ses soins
NON à une médecine ou les soignants ne sont pas libres de choisir le meilleur soin pour son patient mais doit suivre des recommandations 

Il faut reprendre notre santé en main pour cela : 

1) suppression de l autorisation du remdesivir :
 Remboursement immédiat de toutes les dépenses pour ce médicament pour les hôpitaux et la sécurité sociale. Cette somme permettra de revaloriser les soignants.

2) redonner du pouvoir aux soignants de terrains :
Mettre un médecin un pharmacien une infirmière et des patients dans des organes décisionnaires afin de contrôler le pouvoir de l etat
-au niveau local comme les ARS
-au niveau des organismes de soins comme l'agence des médicaments, l'HAS, le CEPS et autres organismes en liens avec la santé 
3) renforcer de manière drastiques les contrôles pour éviter les liens d’intérêts : 
Abstention des experts si conflit d'intérêt
Interdiction de siéger dans une commission un ordre professionnel pour un soignant ou un politique si plus de 5000 euros par an reçu par un laboratoire ...
4) garantir l'indépendance des soignants vis à vis des laboratoires et des états en :
- ayant une vrai indépendance des ordres professionnels vis à vis de l'Etat
- sacralisant la non interférence de la relation patient soignants dans la loi y compris par l etat lui.
Il n est pas admissible qu un état impose ou interdise un traitement en obligeant le médecin à prescrire ou l interdise de prescrire.
5) garantir au patient qu'il puisse être soigné selon sa volonté et non selon des recommandations.

LA SANTE N EST PAS UNE MARCHANDISE 
TOUT LE MONDE A LE DROIT D'ETRE SOIGNÉ ET D'AVOIR LA MEILLEURE PRISE EN CHARGE. 
CETTE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DOIT ETRE DÉCIDÉE AVEC SON MÉDECIN ET NON PAS PAR DES INTÉRÊTS ECONOMIQUES.

Quelques articles pour aller plus loin :
 
Risque de reconfinement Covid-19 et vacances : le guide pour profiter en toute sécurité 340 SCIENCES ET AVENIR SANTÉ SANTÉ

Comment l’industrie pharmaceutique a vendu son âme… Acte I

Comment l’industrie pharmaceutique a vendu son âme… Acte II

Comment l’industrie pharmaceutique a vendu son âme… Acte III

Influence of conflicts of interest on public positions in the COVID-19 era, the case of Gilead Sciences

https://www.leparisien.fr/societe/sante/je-suis-vraiment-desole-le-mea-culpa-du-coordinateur-de-l-etude-de-the-lancet-sur-l-hydroxychloroquine-05-06-2020-8330358.php

http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-restriction-de-la-liberte-de-prescrire-de-lazithromycine-un-deni-de-soin-pour

http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique
26.861 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
2.009 commentaires
Pascale - Le 05/07/2020 à 10:32:15
Scandalisé par cet empoisonnement aux médicaments et au business qu'il génère. Je veux choisir comment je veux être soignée si cela est nécessaire.
20
Le 05/07/2020 à 04:41:21
Les médecins connaissent leurs patients
L’industrie ne doit pas prendre le pas sur l’humain
15
Le 05/07/2020 à 04:19:18
DRAMATIQUE !
10
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs