Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Pour enrayer l'hécatombe de nos aînés, Monsieur Le Président, organisez le dépistage systématique et régulier au Covid-19 de l'ensemble des résidents et des personnels des EHPAD de France, tout de suite, maintenant !

Pétition : Pour enrayer l'hécatombe de nos aînés, Monsieur Le Président, organisez le dépistage systématique et régulier au Covid-19 de l'ensemble des résidents et des personnels des EHPAD de France, tout de suite, maintenant ! Mise à jour de la pétition

Pour enrayer l'hécatombe de nos aînés, Monsieur Le Président, organisez le dépistage systématique et régulier au Covid-19 de l'ensemble des résidents et des personnels des EHPAD de France, tout de suite, maintenant !

3.363 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Antoine Baray, mandaté par les premiers signataires publics

Le 05/05/2020 :

COMMUNIQUÉ 

Suite au mensonge d'Etat sur le dépistage des EHPAD et alors que l'hécatombe continue, 

l'Etat doit publier le bilan de sa "vaste opération" 

Voici la preuve inédite d’un mensonge d’État visant à couvrir les carences du Ministère de la Santé face à l’hécatombe dans les EHPAD due au COVID-19 : Le 9/04/20, le Ministre de la Santé et le Ministre de l’Intérieur adressent aux Préfets et aux ARS un courrier désavouant l’engagement en date du 06/04/20 de dépistage systématique de l’ensemble des résidents et des personnels des EHPAD ayant au moins en leur sein un cas testé positif.

Retour sur la chronologie d’une communication mensongère déformant par glissement la réalité des faits :

            • Le 6 avril 2020, en réponse à l’émotion collective suscitée par cette hécatombe relayée dans la presse, le Ministre de la Santé annonçait en conférence de presse le lancement d’ « une vaste opération de dépistage » dont « le principe est le suivant. Tester tous les résidents et tous les personnels à compter de l’apparition du premier cas de malade de coronavirus au sein de l’établissement. »

            • Le 9 avril 2020, le Ministre de la Santé et le Ministre de l’Intérieur adressent aux Préfets et aux ARS un courrier ayant pour objet « le déploiement des nouvelles capacités de tests de dépistage ».

L’engagement énoncé le 06/04/20 qui devait guider la « vaste opération de dépistage » est alors remplacé le 09/04/20 dans la plus grande discrétion par une nouvelle doctrine opérationnelle dégradée.

Nous en révélons un extrait inédit : 

« Dans le cadre des établissements avec cas COVI-19 connus actuellement :Nous rappelons que, conformément aux recommandations du HCSP, il est recommandé de tester :- Les trois premiers patients dans le cadre de l’exploration d’un foyer de cas possibles au sein d’une structure (...) tous les personnels de santé ou personnels des structures médico-sociales et d’hébergement dès l’apparition des symptômes évocateurs de COVID-19- Dans les situations où les établissements peuvent organiser des isolements spécifiques des résidents cas confirmés en créant des secteurs dédiés, les tests peuvent être étendus aux trois premiers patients (...) »  

Le 28 avril 2020, le Ministère annonçait 8 850 décès cumulés dans les établissements médico-sociaux, soit 6 433 décès supplémentaires depuis l’annonce en date du 6 avril du plan de dépistage « massif » du gouvernement reposant sur un engagement fallacieux. Les communiqués du Directeur Général de la Santé du 22 avril au 28 avril font apparaître une moyenne de plus de 124 décès par jour dus au COVID-19 en établissements sociaux et médicaux sociaux. 

L’hécatombe est loin d’être jugulée dans les EHPAD.

Devant cet état de fait, le gouvernement a l’obligation morale de publier immédiatement un bilan d’étape de sa « vaste opération » de dépistage.

Le protocole de dépistage systématique réalisé à l’EHPAD municipal « Notre Maison » de Nancy, établissement sans cas préalablement déclaré positif au COVID-19, doit être généralisé à l’ensemble des EHPAD de France.

•••

C’est le sens de la pétition nationale à l’initiative de parents de résidents en EHPAD et d’organisations de personnels signée depuis par des élus locaux intitulée :

"POUR ENRAYER L'HÉCATOMBE DE NOS AÎNÉS, MONSIEUR LE PRÉSIDENT, ORGANISEZ LE DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE ET RÉGULIER AU COVID-19 DE L'ENSEMBLE DES RÉSIDENTS ET DES PERSONNELS DES EHPAD DE FRANCE, TOUT DE SUITE, MAINTENANT ! »Lien vers la pétition : https://www.mesopinions.com/petition/sante/enrayer-hecatombe-nos-aines-monsieur-president/85444


Le 27/04/2020 :

Chers cosignataires :

Récemment, plusieurs organisations de personnels d’EHPAD ont signé publiquement la pétition, dont l’ Union Nationale des Syndicats FORCE OUVRIÈRE de la Santé Privée.
Je vous retransmets ci-dessous le témoignage de Union Syndicale Départementale CGT Santé Action Sociale 54 qui a également signé la pétition.

TEMOIGNAGE

« Bonjour,

Je fais suite à votre message adressé à Monsieur HEZARD à propos de la pétition que vous avez lancée pour le dépistage systématique et régulier de nos aînés dans les EHPAD.

Je suis le secrétaire de l'USD CGT Santé Action Sociale de Meurthe-et-Moselle.
Dans notre département, nous avons obtenu en sollicitant le Conseil Départemental et l'ARS Grand Est le dépistage des 73 EHPAD de Meurthe-et-Moselle.
L'EHPAD Notre maison à NANCY est géré, quant à lui, par le CCAS de la Ville de NANCY et a effectivement pu mettre en place, dans une démarche interne, le dépistage en son sein.

Tout comme vous, la CGT appuie le fait que l'on dépiste massivement dans les EHPAD (mais aussi dans les hôpitaux, dans le médico-social, ...)
Notre département est particulièrement touché sur au moins 2 EHPAD (Poincaré à BOUXIERES AUX DAMES et St Dominique à Mars-la-Tour) avec dans chaque établissement, une vingtaine de résidents décédés.

Nous saisissons d'autant plus la nécessité impérieuse d'étendre le dépistage dans tous les EHPAD de France et condamnons la décision du gouvernement (qui ne vise qu'à masquer le manque de tests disponibles dans notre pays et l'impréparation à faire face à une crise sanitaire de cette ampleur)

Quoi qu'il en soit, il est urgent de provoquer un changement de politique et c'est pour cette raison que nous acceptons votre proposition d'être signataires publics de votre pétition.

En vous remerciant pour votre engagement, Bien cordialement
Emmanuel FLACHAT - secrétaire

Union Syndicale Départementale CGT Santé Action Sociale 54 17 rue Drouin
54 000 NANCY
Facebook : @cgtsanteas54 »

3.363 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur