Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Les EHPAD doivent justifier et détailler leurs prestations (dépendance et hébergement).

Pétition : Les EHPAD doivent justifier et détailler leurs prestations (dépendance et hébergement). Mise à jour de la pétition

Les EHPAD doivent justifier et détailler leurs prestations (dépendance et hébergement).

54.251 signatures
Auteur
Auteur(s) :
REMOISSENET/CANALES
29/10/2021

Une erreur financière en notre défaveur d'un montant colossale estimé à plus de 6 057,14 € (3 080,42 + 1 416,72 + 1 560).

Bonjour à toutes et à tous.

Nous voulons vous remercier d’avoir signé et partagé notre pétition demandant que les EHPAD détaillent et justifient leurs tarifs. Notre combat continue et nous vous remercions également pour vos messages de soutien.

Il est vrai que c’est le système des EHPAD, leur financement et leur fonctionnement qui est à revoir.

Nous venons de saisir notre député de circonscription Monsieur Patrick VIGNAL, député de la 9ème de l’Hérault et dénoncer ce que nous vivons depuis 8 ans avec un EHPAD public. A titre d’exemple, nous avons porté à sa connaissance que cet établissement avait fait des erreurs sur l’estimation des besoins de notre père, sur ses ressources et sur leurs prestations et les erreurs commises, en notre défaveur se chiffrent à plus de 6 057,14 € (3 080,42 + 1 416,72 + 1 560).

Oui cet EHPAD public nous a bien surestimé les besoins de notre père et nous sommes impuissants face à l’administration, à cet établissement et à la justice.

Le détail est le suivant :

Il est important de souligner que notre dernière avocate, nous a dissimulé les prestations de 2015 à2017 et nous ne savions pas ce que notre père payait à l’EHPAD.

Forfait journalier :

Tarifs 2014. Le lien :

https://drive.google.com/file/d/1fnRO2ZVU9gajFqzTWChYRnbzdZUAHiIJ/view?usp=sharing

Lorsque cet organisme établissait les besoins de notre père, il se permettait de calculer le forfait journalier, tous les mois sur 31 jours, même les mois à 30 jours. Il compte donc tous les 2 mois, un forfait qui n’existe pas.

En 2014, le forfait journalier était de 58,27 € et il y avait 7 jours où cet établissement prenait en compte, un forfait qui n'existait pas (février 3 jours et 4 jours pour les mois d'avril, juin, septembre et novembre). De plus, il n’y a aucun détail sur les frais de dépendance et les frais d’hébergement.

En 2014, on faisait payer à notre père 58,27 € par jour mais que contenait ce forfait ?

Rien que pour l’année 2014, cet établissement se mettait dans sa poche et nous comptabilisait 487,89 € donc 7 forfait journalier à 58,27 € qui n’existait pas.

Détail par année :

1/Année 2014 soit 7 jours soit une perte de 487,89 € pour nous.

2/Année 2015 soit 7 jours soit une perte de 487,89 € pour nous.

3/Année 2016 soit 6 jours soit une perte de 349,62 € pour nous.

4/Année 2017 soit 7 jours soit une perte de 487,89 € pour nous.

5/Année 2018 soit 7 jours soit une perte de 487,89 € pour nous.

6/Année 2019 soit 7 jours soit une perte de 487,89 € pour nous.

7/Année 2020 sur 10 mois soit 5 jours soit une perte de 291,35 €. Décès de notre père le 23 octobre 2020.

Ce qui donne sur 7 ans, une somme minimale de 3 080,42 €.

Retraites complémentaires :

Nous avons découvert en 2015 dans le relevé de compte bancaire de notre père, ci-dessous que cet organisme avait oublié de comptabiliser dans ses ressources, 2 petites retraites complémentaires, d'un montant total de 52,31 euros.

Relevé de compte du crédit agricole Touraine-Poitou de novembre 2015. Le lien : https://drive.google.com/file/d/1cL5DJr9oUDBuxbWoLe-Orukmc1OBdfxQ/view?usp=sharing

Même si ces retraites complémentaires sont petites, le centre hospitalier aurait dû les prendre en compte car cela représente pour 2014, une erreur en notre défaveur de 627,72 euros/an. Une seule retraite complémentaire a été comptabilisée à partir de janvier 2015.

De janvier 2015 à juin 2017, il y a 30 mois soit une erreur en notre défaveur de 789 € (30 x 26,30). En juillet 2017, les 2 retraites complémentaires ont été prises en compte dans le jugement.

1/Pour l’année 2014, une erreur donc en notre défaveur de 627,72

2/Pour 2015 à juin 2017, une erreur en notre défaveur de 789

Coût total de cette erreur 1 416,72 € (627,72 + 789)

Frais d’habillement et argent de poche

En 2014, nous ne savons pas pourquoi mais notre père n’a pratiquement rien payé à l’EHPAD comme le montre la dernière ligne du bordereau de situation du trésor public. Il leur devait pour 2014, une somme colossale de 18 551,79 €.

Bordereau de situation du trésor public. Le lien : https://drive.google.com/file/d/1H6AQu9nHBvFzBm42Pap5CMOsthx2cPra/view?usp=sharing

Lorsqu’on admet dans son établissement, des personnes âgées avec toute leur « tête », se trouvant en pleine possession de ses facultés mentales et en mesure de subvenir, sans aide à ses besoins vitaux, il faut s’attendre à ce que ces personnes valides dépensent et s’endettent de 24 185,20 €.

En novembre 2015, notre père bien qu’étant en milieu médicalisé a effectué un retrait de 820 €, sans plus de précision (voir le relevé de compte ci-dessus).

Il est donc normal que nous demandions le remboursement pour les années 2014 et 2015, l’argent de poche qui avait été estimé dans les besoins de notre père.

Ce qui fait une somme totale de 1 560 € (720 + 840).

Année 2014 12 x 60 = 720

Année 2015 12 x 70= 840 

Si le député nous aide pas, cela va être dur pour nous de se faire rembourser

54.251 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Bernadette - Le 29/10/2021 à 21:45:13
Incompétence ? Malhonnêteté ? Les

deux ?
6
— 1 réponse de l'auteur
Monique - Le 29/10/2021 à 20:21:23
C'est grave de payer un minimum de 2000 euros par mois pour un service à minima, des personnels très mal rémunérés, qui sont soumis à des pressions qui peuvent les amener à la maltraitance par épuisement, ce faute de personnels en nombre...c'est inadmissible !!! Qui "se set" qui se gave" ???
5
— 1 réponse de l'auteur
Michelle - Le 29/10/2021 à 21:44:56
Oui ! il faut que les EHPAD donnent le détail des prestations fournies . Il serait plus facile de les comparer .
4
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités