Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non à la déshumanisation de l'hôpital Philippe PINEL

Pétition : Non à la déshumanisation de l'hôpital Philippe PINEL Pétition

Non à la déshumanisation de l'hôpital Philippe PINEL

3.703 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
intersyndicale CFDT-CGT-FO-SUD
Destinataire(s) :
directeur de l’hôpital Philippe Pinel, du directeur de l'agence régionale de santé Picardie, de la ministre des affaires sociales et de la santé
La pétition
NON à la déshumanisation de l’hôpital Philippe PINEL.

Climat de tension à l'hôpital, comment travailler sereinement ?

Quand les valeurs portées par les soignants se heurtent à la logique comptable d'une direction poussée par l'ARS et le gouvernement :

L’Agence Régionale de la Santé (ARS) diminue d’année en année le budget des hôpitaux. Notre hôpital est en déficit ! A qui la faute ? L’ARS asphyxie le fonctionnement de l’hôpital.

L’ARS oblige notre hôpital, comme tant d’autres, à faire des économies, des difficultés de trésorerie sont donc mise en avant par la direction, les fournisseurs se voient désormais impayés et le personnel de l’hôpital voit également le versement de la paie décalé, un ras-le-bol général se fait sentir : qui se soucie des répercutions désastreuses pour ces fournisseurs et ce personnel ?

Les mesures d’austérité imposées par l’ARS, n’obtiennent comme réponse que les économies sur le dos des salariés. Cela porte un joli mot « baisse de la masse salariale ».

Dans le cadre de son plan d’économie, Le Directeur tente d'imposer en force :

- Des suppressions d’emplois, les retraités ne sont pas remplacés, les emplois précaires et aidés se multiplient, les CDD ne sont pas renouvelés.
- Une baisse des revenus des salariés, en supprimant 13 jours de repos par an pour le même salaire. L’objectif est clair, cela permet d’embaucher moins. Une bonne idée, il suffit que plus de mille salariés donnent gratuitement 13 jours de travail par an et qu’ils fassent la même « masse de travail » ! Travailler plus pour gagner moins !
- Des fermetures et des fusions de services sont en cours, avec au passage moins de capacité d’accueil des patients.

Toutes ces mesures occasionnent une dégradation des conditions de travail, et ont pour conséquence des pertes d'emplois sur notre territoire.

Avec moins de personnel, comment va évoluer la qualité des soins ? Quels sont les risques pour les soignants et les patients ?

Les accidents du travail augmentent de façon spectaculaire. Nous assistons au démantèlement du Service Public Hospitalier.

Dans le même temps, l’ARS favorise l’ouverture prochaine d’une clinique privée dans l’enceinte même de l’hôpital.
Nous craignons que certaines spécialités développées depuis plusieurs années nous soient retirées au profit « du privé ».Il s’agit des plus nobles et des plus rémunératrices.
Les psychiatres du privé n’ont pas le même marché que la psychiatrie publique !
La psychiatrie à deux vitesses se met en place.

L’équipe de direction du CH Philippe Pinel est complètement asservie au dictat de l’ARS. Les « solutions » sont imposées de manière unilatérale.
Sa conduite autoritaire de l'établissement et ses multiples transgressions aux engagements de transparence pris ces derniers mois avaient déjà fortement émoussé la confiance du personnel et de l'intersyndicale.

Aussi, ce positionnement du Directeur risque de créer une désorganisation des services au détriment des patients. De plus, le personnel est en situation d’insécurité.

L'ARS, quant à elle, doit sortir d'une vision purement comptable visant à faire des économies par la restructuration des services de soins au détriment de la population et détériorant les conditions de travail du personnel. Nous lui demandons de prendre en compte la réalité du travail et la spécificité de la psychiatrie.
Intimidation, entrave et insécurité sont désormais les nouvelles conditions de travail des personnels qui accueillent vos proches.

Parce que notre Hôpital n’est pas une entreprise, le personnel et l'intersyndicale restent déterminés et prêts à mettre en œuvre la riposte nécessaire face au niveau de violence sociale que le Directeur semble s'obstiner à mettre en œuvre.

L’intersyndicale CFDT-CGT-FO-SUD soutient les agents et les patients de l’établissement et vous invite également à exprimer votre soutien devant ce démantèlement de notre système de santé.

L’hôpital est public, il appartient à tout le monde, protégez-le !
3.703 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
513 commentaires
Christian - Le 18/04/2015 à 11:36:48
Je suis infirmier cadre de secteur en retraite et pour moi signer la pétition est un acte citoyen. On ne peut laisser faire une direction et une ARS bafouer les droits fondamentaux de personnes souffrants de troubles psychiques.
Fermer des services d'hospitalisation en rajoutant des lits dans les unités de soins, regrouper des CMP, CATTP, des hôpitaux de jour, fermer un CMP et supprimer la psychiatrie de liaison d'un hôpital local.
Tout cela va à l'encontre de la psychiatrie de secteur définie par la circulaire de 1960 et par la loi de 1985 pour une psychiatrie de proximité.
Tout ce gâchis est le résultat des ordonnances Juppe de 1996 qui transforment l'hôpital en entreprise et créent les ARH et de la loi HPST avec sa logique comptable au détriment de la mission de service public.
En 2003 aux états généraux de la psychiatrie à Montpellier, parmi les résolutions : conditions d'accueil et d'hospitalisation décentes, augmentation du nombre de lits, développement des structures extra-hospitalières, retrait du décret instituant les directions de soins qui instaurent la primauté au pouvoir administratif au détriment de la responsabilité soignante.
En 2015, à l'Hôpital Pinel, la direction détruit la qualité de la prise en charge des patients et la direction de soins plutôt que de défendre le soin, s'acharne, avec toute l'équipe de direction et l'ARS, pour sacrifier les patients les plus fragiles, pour malmener le personnel, pour restructurer et pourquoi pas un jour délocaliser.
Christian MARTIN
5
Jerome - Le 13/04/2015 à 13:01:49
la direction se joue du personnel. la mafia domine l'hopital.
5
Simon - Le 13/04/2015 à 15:27:01
Le climat de travail au sein de l'établissement est très pesant, le personnel n'est pas écouté par ces "directeurs" ou "responsables" beaucoup trop nombreux et pour la plupart imcompétents. Vivement le changement de responsable! (Le Centre hospitalier Montdidier Roye doit également supporter ces reponsables.... En espérant que Pinel n'emmene pas cet autre établissement dans sa chute!)
5
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs