57 653 321 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 42.985 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non au déremboursement des traitements contre l’arthrose !

Non au déremboursement des traitements contre l’arthrose !

Auteur : Institution pour la Protection de la Santé Naturelle

Créé le 15/12/2016  

À l'attention : de Madame Marisol Touraine, ministre de la Santé

L’année dernière, en 2015, les médicaments anti-arthrosiques d'action lente, ont été déremboursés, contre l’avis des associations de patients et de nombreux médecins. 


Aujourd’hui, la direction de la Sécurité Sociale annonce le déremboursement total de la visco-supplémentation (injection d'acide hyaluronique dans les articulations). 


Nous souhaitons vous faire part de notre désapprobation face à ces décisions qui vont à l’encontre de l’intérêt des patients et dont les conséquences financières seront catastrophiques.

En effet :
- Ces traitements déremboursés sont à base de produits naturels, bon marché, et sont appuyés par de nombreuses études scientifiques ;


- S’ils sont déremboursés, 95 % des personnes interrogées ont affirmé qu’elles se reporteraient sur des traitements plus coûteux, plus dangereux, et moins efficaces ;


- La politique française de traitement de l’arthrose avait permis jusqu’à présent d’éviter un grand nombre de prothèses. Le nombre d’opérations pourrait désormais exploser, pour un coût annuel de plus de 2 milliards d’euros. Alors que rappelons que le déremboursement du traitement fait faire 46 millions d’euros d’économies à l’Etat, soit cinquante fois moins !


- L’arthrose est une maladie qui touche prioritairement les personnes âgées, qui ont donc le plus faible niveau de revenu. Ces déremboursements les obligent, en pratique, à se tourner vers les alternatives chimiques, moins efficaces, plus dangereuses et plus coûteuses ;


- Il faut également attendre de ces mesures une hausse des pensions d’invalidité et des arrêts maladie provoqués par l’arthrose, dont la prévention ne sera plus assurée.


Pour toutes ces raisons, nous vous demandons, Madame la Ministre, de vous opposer avec nous à cette décision de la Sécurité sociale, prise sur des bases strictement comptables, à court-terme, et sous-estimant manifestement les conséquences réelles à long terme.


Nous vous le demandons pour toutes les personnes qui souffrent de ces douleurs souvent insupportables et invalidantes, mais également pour tous les futurs malades, et pour la sauvegarde des finances de notre assurance-maladie déjà si fragiles.

L’intérêt de quelques uns ne doit pas prévaloir sur celui du plus grand nombre.