Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Dépistage Coronavirus

Pétition : Dépistage Coronavirus Mise à jour de la pétition

Dépistage Coronavirus

17.195 signatures
Auteur
Auteur(s) :
MFC

Le 16/04/2020

Bonjour,

Voici les dernières nouvelles : ma femme a eu un essouflement et des vertiges vendredi dernier (les mêmes que ceux décrits dans la vidéo de présentation de la pétition). 
Elle a été hospitalisée et au vu de ses symptômes précédents et de l'apparition de l'essouflement (saturation à 95 au repos), elle a enfin été testée (au bout de 42 jours) par scanner pulmonaire et test PCR dans le nez.
Les deux reviennent négatifs. Bon il faut savoir que le scanner pulmonaire n'est pas un outil de dépistage mais de diagnostic pour voir l'état des lésions éventuelles que le virus aurait fait.
Le PCR fait au bout de 42 jours a de fortes chances de revenir négatif puisqu'il est fortement préférable de le faire au tout début de la maladie. Le médecin a dit à ma femme que si c'était le COVID-19, ça devait être une forme bénigne. Il faut savoir que ses confrères ne sont pas d'accord avec lui?écartent DEFINITIVEMENT le COVID-19 mais ne savent toujours pas poser de diagnostic sur ce que nous avons. Au bout de 42 jours cela semble tout à fait logique. Il serait bon de savoir pourquoi notre cher Président n'a pas voulu faire les tests rapidement : 

1 - pour ne pas démontrer l'arrivée du COVID-19 très tôt en France ?

2 - faire bonne figure aux yeux de l'Europe vu que la quantité journalière de tests a fortement augmenté dernièrement et donc par définition avoir des faux négatifs "officiels" qui ne seront forcément pas comptabilisés ?

3 - Le test sérologique sera-t-il fiable dans 1 mois voire 2 mois ou plus sur nous (c'est un débat actuellement) ?

4 - il va falloir absolument déconfiner pour l'économie. La plupart d'entre nous qui seront déconfinés seront testés négatifs ou faux négatifs. Alors pourquoi continuer des tests massifs alors que le plateau de l'épidémie arrive ? Peut-être parce qu'ils savent très bien que beaucoup de tests seront négatifs donc les gens seront rassurés, retourneront travailler et relanceront l'économie. Par contre, pourquoi prévoient-il déjà de confiner les personnes âgées et à risque (pathologies cardiaques, BPCO, hypertension, diabète, obésité,...) probablement jusqu'à la fin de l'année ?

A ce jour, moi je ne suis toujours pas dépisté et même si je l'étais, vous comprenez bien que ce serait sûrement un faux négatif. Je ne saurai jamais si je suis un miraculé ou non (ces derniers temps j'ai eu des symptômes lourds type AVC, essouflement très important, fréquence respiratoire à 28, qui m'ont fait hospitalisé. Ils n'ont jamais cherché la piste COVID-19 malgré les symptômes de ma femme...).

Donc dépister oui mais malheureusement il est déjà trop tard.

Alors pour le traitement et le vaccin, qui l'aura ?

Merci encore pour votre soutien.

MFC


Le 27/03/2020

Bonjour à toutes et tous,

Une vidéo témoignage a été intégrée à la pétition.

J'y explique brièvement la situation.

N'hésitez pas à la visionner et à la partager si vous le souhaitez.

Merci pour votre soutien et continuons la lutte.

Bon courage à vous.

MFC

Le 19/03/2020

Bonjour,

quelques nouvelles. Ma femme est toujours en arrêt et tousse toujours. De mon côté, jusqu'ici on pensait que j'étais passé au travers mais depuis samedi, j'ai tendance à chercher mon air. Ma femme a appelé le SAMU lundi qui a envoyé une ambulance pour me transporter à l'hôpital. Léger contrôle des constantes puis on me dit que c'est de l'anxiété. Depuis, j'ai des vertiges, des faiblesses, pertes de concentration, nausées puis une sorte de malaise vagal. Tout ceci de plus en plus souvent. Ma femme rappelle le SAMU aujourd'hui, précise son cas et le médecin décide de nouveau de nous envoyer une ambulance. Les ambulanciers (en tenue de cosmonaute) prennent les constantes et me trouvent un 15.9 de tension (juste après un soit-disant malaise vagal, ce qui quand même devait impliquer éventuellement une tension très élevée étant donné qu'il faut prendre en compte que je suis cardiaque et que j'ai un traitement). Les ambulanciers rappellent le SAMU qui estime qu'il faut m'emmener à l'hôpital dans une pièce à part. J'arrive là-bas, on ne prend pas mes constantes, on me laisse 3/4 d'heure seul, sans monitoring, sans sonnette d'alarme en cas d'urgence. Je comprends aux dires de l'infirmier que je suis dans une salle COVID-19. Je finis par voir le médecin qui a déjà vu ma femme le 02/03 dernier (et qui à l'époque avait certifié que ce n'était pas le COVID-19 et nous avait laissés rentrer sans diagnostic). D'emblée, elle ne me testera pas pour le COVID-19. Je lui réponds que ce n'est pas grave mais lui demande ce que j'ai. C'est du stress. La saturation est correcte donc on ne refait pas d'électrocardiogramme. Malgré les 15.9 de tension après le "malaise", elle ne vérifiera rien malgré une légère douleur thoracique. Pour elle vu que je n'ai pas de symptômes, ça ne peut pas être le COVID-19. Et si je suis asymptomatique, il faut attendre les grosses complications. Il faut aussi que j'arrête d'appeler le SAMU et que je continue à prendre du Bromazépam que mon médecin m'avait prescrit en cas de stress et que je prenais de temps en temps. Je rentre chez moi à pied, par la porte arrière des Urgences et toujours sans diagnostic. J'espère ne pas avoir un problème cardiaque. Donc pour faire simple, les hôpitaux attendent les cas graves et ne traitent même plus les autres cas. Alors pour le dépistage...


Le 12/03/2020

Publication de 20 Minutes hier soir

18h15 : La France doit « prendre la mesure du danger », alertent des correspondants en Italie

"Des journalistes de médias français et francophones, qui suivent la situation dans la péninsule, ont publié ce jeudi une tribune sur le site de Libération. « Journalistes en Italie pour des médias français et francophones (…), nous avons pu constater la progression fulgurante de la maladie », écrivent les signataires, évoquant « la situation tragique dans les hôpitaux, les services de thérapie intensive saturés, le triage des patients, ceux – les plus faibles – que l’on sacrifie faute de respirateurs artificiels suffisants ».

« Par conséquent, nous considérons qu’il est de notre responsabilité d’adresser un message aux autorités publiques françaises et européennes pour qu’elles prennent enfin la mesure du danger », disent-ils, dans leur texte publié par l’agence spécialisée sur le Vatican Imedia. Ils estiment en outre qu’il existe « un décalage spectaculaire entre la situation à laquelle nous assistons quotidiennement dans la péninsule et le manque de préparation de l’opinion publique française à un scénario, admis par l’énorme majorité des experts scientifiques, de propagation importante, si ce n’est massive, du coronavirus »."


Le 11/03/2020

Bonsoir, 

Suite à l'annonce hier du gouvernement de la possibilité de se faire dépister dans un laboratoire si on présente des symptômes et sur présentation d'une ordonnance, on a tenté notre chance ce matin.

Pour information, c'est le SAMU qui nous a encore filtrés.

Ils savent que ma femme n'a pas le Coronavirus et ça sans test. Ils ont même contacté notre médecin traitant et ont réussi à lui faire changer son fusil d'épaule au point qu'il n'estime pas nécessaire de nous donner une ordonnance pour faire dépister ma femme. Par contre elle reste toujours avec ses symptômes, sans soin, sans diagnostic et en arrêt de travail.

Je pense que le nom de la pétition n'est plus "Dépistage" mais "Scandale" Coronavirus.

À partager massivement !

Le 08/03/2020

J'ai oublié de tous vous remercier pour vos signatures et commentaires et votre soutien.

En dehors de la France entière, cette pétition a été vue et signée dans 27 pays européens et reste du monde.

A savoir : 

Roumanie, Canada, Slovénie, Maroc, Royaume-Uni, Belgique, Italie, Madagascar, Suisse, Viétnam, Nouvelle Zélande, Allemagne, Argentine, Méxique, Autriche, Andorre, Russie, Etats-Unis, Norvège, Pays-Bas, Espagne, Portugal, Bulgarie, Luxembourg, Kénya, Emirats Arabes Unis, Tunisie, pour le moment..

Ce soir 22h je viens d'avoir un médecin du Samu car TF1 a annoncé au 20h que les personnes qui avaient des symptômes étaient dépistés. Comme ma femme a eu des quintes de toux avec 38 de température et douleurs "bronchiques" j'ai rappelé le Samu en espérant une solution.

Après 1h d'attente le médecin m'a rappelé. Pour faire simple elle prend 2 cachets de cortisone et de la ventoline pour calmer la toux (qu'il juge importante) et essayer de passer une bonne nuit...

Il faut qu'elle revoit son médecin pour prolonger son arrêt, avoir une seconde radio pulmonaire et la diriger vers un pneumologue. On rappellera le samu si elle a des difficultés respiratoires....

Je lui ai demandé si elle pouvait éventuellement avoir le coronavirus. Il m'a répondu :"je ne sais pas" !!!

On ne la dépistera toujours pas...

Donc TF1 n'a encore pas donné la bonne information ce soir. On ne dépiste pas les gens qui ont des symptômes. Les règles n'ont pas changées, vous ne serez dépistés que si vous revenez d'une zone à risque ou si vous avez été en contact avec un cas confirmé et si vous présentez des symptômes...

Cette pétition ce soir prend définitivement tout son sens.

C'est pour moi un scandale sanitaire.

Retrouvez ma vidéo juste ici

Le 08/03/2020

Nous constatons depuis ce matin une flambée des signatures depuis la France entière.

Merci pour votre soutien à toutes et tous.

Merci de partager massivement.

Le peuple doit s'entraider !

17.195 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur