Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Déficients visuels âgés, la Sécurité Sociale les a injustement oubliés !

Pétition

Déficients visuels âgés, la Sécurité Sociale les a injustement oubliés !

30.193 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Annie ALCABES
Destinataire(s) :
Agnès Buzyn, Sophie Cluzel, Mathilde Lignot-Leloup
La pétition
Actualité(s)

Optométriste, spécialiste en basse vision, je rencontre tous les jours des déficients visuels dans leur environnement, à leur domicile, sur leur lieu de travail …


Mes tentatives pour sensibiliser des médias et des responsables politiques étant restées vaines, je m'adresse à vous, indignée par le manque d'information et de soutien financier que rencontrent les déficients visuels âgés en recherche de matériel technique adapté à leur handicap.


Que signifie être déficient visuel ?   


Au-delà d'une définition légale (qui concerne la baisse d’acuité visuelle et/ou l'atteinte du champ visuel), la déficience visuelle est trop souvent synonyme de perte d'autonomie, de renoncements et de grande détresse.


Plus ou moins brutalement, une personne âgée mal-voyante va être confrontée à des difficultés au quotidien


- Difficultés à communiquer, à reconnaître les visages ...
- Difficultés en dehors de chez elle, pour se déplacer, éviter les obstacles tels que les escaliers, trottoirs …, appréhender l'espace, savoir si les voitures qu'elle devine sont suffisamment éloignées pour lui permettre de traverser sans risque, s'orienter, lire le nom des rues, prendre les transports en commun, faire ses courses, lire les prix des aliments, les dates de péremption, les compositions, payer en espèces, taper un code de CB ...
- Difficultés chez elle pour lire, écrire, préparer ses repas, manger, faire fonctionner un lave-linge, un four, prendre ses médicaments, téléphoner …
- Difficultés quant à ses loisirs, télévision, jeux de cartes, mots croisés, philatélie, peinture, crochet …


Et pourtant des solutions existent .   


Loupes électroniques, télé-agrandisseurs, machines à lire, logiciels informatiques, peuvent améliorer grandement leur autonomie au quotidien.


Mais à cause de toutes ces difficultés, à cause du manque d'information, à cause du prix élevé des aides techniques, un grand nombre de déficients visuels âgés renoncent à leur autonomie, à leurs loisirs, à avoir une vie sociale agréable et se résignent à l’assistanat et l'isolement.    


Pour d'autres, le choix est plus radical...


Je rencontre fréquemment des personnes âgées ''qui ne savent plus lire'' parce que depuis des mois elles ont renoncé à la lecture comme si c'était une fatalité .     Quelle volonté et quelle énergie leur faut-il ensuite pour se remettre à lire avec du matériel adapté alors que leur vision est très abimée !


Or l'importance de la lecture n'est plus à démontrer.     


« Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l’exercice du corps. » Emmanuel Kant    ;       « Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie »  Montesquieu      ;       « La lecture est une amitié » Marcel Proust


Pouvoir lire son courrier, un livre, un journal, rester informé, faire ses courses seul, tenir ses comptes, voir ce que l'on mange, garder du lien social, utiliser un ordinateur, internet … doit-il être considéré comme un luxe ?


«  En France plus d'1 million de personnes souffrent de DMLA, pathologie survenue pour la grande majorité d'entre elles après l'âge de 60 ans (une personne sur 4 après 75 ans et 1 personne sur 2 à partir de 80 ans) » selon les Journées nationales de la macula de juin 2018.


Or, voici ce que prévoit la loi quant au financement du matériel basse vision :


Remboursement sécurité sociale, code LPP 2256790 ( source : assurance maladie)   


matériel pour amblyopie, < 20 ans, aide visuelle électronique, loupe 


Autrement dit, aucun financement n'est prévu par la sécurité sociale au delà de 20 ans .


Pour les moins de 60 ans (ou jusqu’à 75 ans si le handicap a été reconnu avant l’âge de 60 ans):  


Le financement des Aides Techniques Visuelles peut être pris en charge, en partie ou intégralement, dans le cadre de l’« Aide Technique » de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Son attribution est personnalisée. Pour cela il faut contacter la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) .


Pour les plus de 60 ans :       


 Des aides extra-légales exceptionnelles peuvent être octroyées sous condition de ressources.


Sachant que monter un dossier est laborieux pour un déficient visuel et qu'il va devoir attendre une décision pendant 6 mois, voire plus, sans augurer d'une réponse positive.


L'immense majorité des déficients visuels âgés ne bénéficie donc d'aucun financement ni par la sécurité sociale ni par la PCH et certains renoncent à s'équiper par manque de moyens.


Qui se soucie de cette situation injuste ?


La prise en charge du handicap visuel s'arrête t-elle à la porte du cabinet d'ophtalmologie ?


Comment se fait-il que les appareils auditifs soient connus et remboursés alors qu'en basse vision il n'existe qu'un silence assourdissant ! Pourquoi cette différence de traitement entre ces deux handicaps sensoriels, visuel et auditif ?


Il est urgent d'agir pour aider tous les déficients visuels actuellement laissés-pour-compte .


Il est urgent que l'information autour de la basse vision ne concerne plus seulement les pathologies mais aujourd'hui toutes les aides à l'autonomie, et que personne n'ait à renoncer à s'équiper parce qu'aucune aide financière n'est proposée.


M. Emmanuel Macron, qui a souhaité faire du handicap une priorité de son quinquennat, se préoccupe de faire financer à 100% par la sécurité sociale et les complémentaires certaines lunettes, certains appareils auditifs et dentaires, mais rien pour les aides techniques basse vision qui concernent pourtant plus d'un million de déficients visuels âgés ( DMLA, glaucome, rétinopathie diabétique …) ainsi qu'indirectement leurs aidants qui gèrent la perte d'autonomie de ces personnes mal-voyantes.


Il faut agir au plus vite et réparer cette injustice !


Aidez-moi à faire valoir les droits de plus d'un million de personnes en perte d’autonomie, en signant et partageant cette pétition notamment sur les réseaux sociaux.


Nous demandons que les aides techniques basse vision soient reconnues, à tout âge, comme « appareillages en optique médicale, matériel pour amblyopie » et fassent l'objet d'une prise en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale.


Nous sommes tous concernés !

Le 13/03/2020

Signez et partagez pour l'autonomie des personnes âgées déficientes visuelles !

Depuis quelques jours et pour une durée indéterminée , elles ne peuvent plus recevoir de visites en EPHAD  et sont coupées du monde. Dans une situation aussi extrême , nous réalisons, s'il en était encore besoin, à quel point il est urgent de se battre pour leur autonomie.

D'après la Fédération des Aveugles de France :

Personnes âgées et dépendancePersonnes âgées et dépendance : un défi pour notre société toute entière

En France, parmi les 8 à 10 millions de personnes âgées de plus de 65 ans, on peut estimer actuellement à plus de 1,5 million l’ensemble des personnes présentant des signes, même mineurs, de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge). 
La population française de plus de 65 ans atteindra 12 millions d’ici à 2020. Le nombre de personnes atteintes de DMLA, même dans les formes mineures, pourrait donc augmenter de 50%, pour atteindre 2,250 millions en 2030. 

Souvent ignorées, les pathologies visuelles du sujet âgé sont à l’origine de difficultés de déplacement, de lecture, d’écriture, d’orientation dans l’espace et contribuent à une perte d’autonomie quelquefois brutale. Une meilleure connaissance du retentissement de la perte visuelle sur la vie quotidienne du sujet âgé est l’enjeu de la qualité de son accompagnement. Ainsi professionnels des équipes pluridisciplinaires, intervenants au domicile, ou en établissements, aidants familiaux ont besoin de s’approprier connaissances et savoir-faire pour jouer pleinement leur rôle de soutien des personnes âgées déficientes visuelles. 

Les difficultés rencontrées par nos aînés aveugles et malvoyants

La cécité ou la malvoyance entraînent nécessairement des difficultés non négligeables dans la vie de personnes notamment âgées et sont sources de problèmes complexes qui ne sont pas toujours évidents à gérer et à appréhender tant par les personnes concernées (difficultés de déplacement et risques de chute, baisse de la faculté d’écriture et de lecture, difficultés dans l’habillage, le rangement, les repas, les soins personnels et de toilette, la gestion du temps et les loisirs) que par leur entourage et par le personnel des établissements. Cette autonomie réduite implique un accompagnement spécifique.


Le 13/02/2020

Bonjour, Voilà comment M. Macron a terminé son discours le 11 février dernier :

« Le handicap ne touche pas simplement 12 millions de Français, chacun d'entre nous peut y être confronté au cours de sa vie (...) Ils sont tous concernés et doivent tous se mobiliser », conclut le président de la République, en écho au slogan de cette 5e CNH : « Tous mobilisés, tous concernés ». On ne doit jamais être de ceux qui détournent le regard ou qui consistent à dire 'qu'il s'adaptent'. »

Que de belles paroles !

Et pourtant 12 engagements et aucun en faveur des personnes âgées déficientes visuelles ! Mr Macron détourne bel et bien son regard de près de 2 millions de personnes ! Il est indispensable de signer et partager ma pétition pour que ces personnes existent enfin ! Je compte sur vous !  

Le 12/02/2020

Bonjour,

Dorénavant, lorsque le handicap visuel aura été reconnu avant l’âge de 60 ans, le financement des Aides Techniques Visuelles pourra être pris en charge, en partie ou intégralement, dans le cadre de l’« Aide Technique » de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), sans limitation d'âge .

Nous ne pouvons bien sûr que nous en féliciter, mais déplorer le reste à charge 100% lorsque le handicap visuel aura été reconnu après l’âge de 60 ans.

Une nouvelle fois , les mesures prises ne concernent pas les personnes handicapées après 60 ans.

Seul votre soutien et partage massif de cette pétition pourra permettre aux déficients visuels âgés d'obtenir justice.

Tous solidaires.

Le 23/01/2020

Bonjour à tous ,

Un député s'engage à nos côtés !

"  Question écrite posée le mercredi 8 janvier 2020

De M. Stéphane PEU Député de Seine-Saint-Denis Membre de la commission de loi

À Mme Agnès BUZYN
Ministre des Solidarités et de la Santé

Prise en charge des déficients visuels âgés

M. Stéphane Peu attire l’attention de Madame la ministre des Solidarités et de la Santé sur le manque d’information et la non prise en charge par la sécurité sociale des aides techniques dont pourraient bénéficier les déficients visuels âgés.

En France, plus d’un million de personnes âgées sont atteintes de déficience visuelle (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA), glaucome, rétino- pathie diabétique ...). Cette déficience visuelle intervient souvent brutale- ment et annonce tout aussi rapidement une perte importante d’autonomie. Le quotidien des déficients visuels âgés devient alors un véritable parcours du combattant : difficultés à se mouvoir, à conserver une vie sociale, à effectuer des tâches ordinaires (lire, écrire, cuisiner, prendre des médicaments...).

Or, selon les professionnels des solutions techniques existent. Néanmoins, en raison du manque d’information et/ou des prix élevés, les patients re- noncent à s’équiper et se résignent à l’isolement.

Si des prises en charge partielles peuvent exister, elles sont dépendantes des ressources, méconnues et, en tout état de cause, se révèlent être laborieuses à mettre en place en raison notamment des dossiers à constituer qui de- meurent complexes avec des délais d’instruction particulièrement longs.

Pourtant la basse vision des personnes âgées peut en tout point de vue s’ap- parenter aux déficiences auditives tardives dont les solutions techniques sont davantage connues du grand public et bénéficient d’une meilleure prise en charge.

Des efforts ont certes été récemment consentis pour améliorer le rembour- sement de certaines lunettes, appareils auditifs et dentaires, mais il semble- rait néanmoins que soient exclus de ce dispositif les solutions techniques pour la basse vision. Cette situation crée un véritable sentiment d’injustice auprès des patients et de leur famille mais également auprès des profession- nels de santé spécialisés dans la basse vision. Un sentiment d’injustice qui se manifeste actuellement par le « succès » rencontré par la pétition (https:// www.mesopinions.com/petition/sante/deficients-visuels-ages-securite-so- ciale-injustement/75518) initiée par une Optométriste, spécialiste en basse vision, de la circonscription de Monsieur le député et qui a recueilli en quelques semaines près de 30 000 signatures.

Monsieur le député souhaiterait donc savoir si madame la ministre envisage de prendre des mesures pour remédier à cette situation et dans quel délai."

Nous attendons avec impatience la réponse de Mme Buzyn , qui, en principe , est obligatoire.


Le 01/01/2020

Bonjour à tous,

Merci à tous pour vos signatures, et merci notamment de partager avec toutes les associations soucieuses du bien-être des personnes âgées, des déficients visuels, des handicapées ... comme l'ont fait Brigitte de l'association Amitiés Voyants-non Voyants de Royan, Maria de l'association Le Fil d'Arianne de Meaux, ou bien Martine de Rétina France ...

N'hésitez pas à faire connaître d'autres associations locales qui pourraient concerner certains d'entre nous.

Par ailleurs, voici des groupes facebook que j'ai contactés et qui peuvent vous intéresser :

" Déficients visuels "

" Le Monde du Handicap "

" Vivre avec une déficience visuelle "

" Malvoyants, non-voyants et sympathisants, unissons-nous ! "

" HandiCapZéro "

Continuez à signer et partager avec toutes vos connaissances, déficients visuels ou bien voyants, jeunes ou moins jeunes, nous sommes tous convernés !

Redoublons d'effort pour obtenir la victoire!

Malgré la légitimité de notre revendication, la route est encore longue !

Et pour finir, une citation de Mark Twain qui m'accompagne depuis de nombreuses années :

" Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. "

Une information santé bien utile pour démarrer 2020 :

https://www.sante-sur-le-net.com/degenerescence-maculaire-solution-assiette/

Belle année 2020 à tous

Le 26/12/2019

Bonjour à tous,

Voici quelques informations pour clôturer cette année 2019.

Je continue à contacter la presse et les élus sans, malheureusement, beaucoup de succès.


Néanmoins un député, Stéphane Peu, s’est engagé à soumettre cette question du remboursement par la sécurité sociale des aides techniques basse-vision, par écrit, auprès de Madame la ministre de la santé Madame Buzin.
Ceci l’engage à une réponse écrite, que nous attendons donc avec impatience.

Par ailleurs je continue à informer les professionnels de la santé oculaire, tels que les ophtalmologistes, les orthoptistes, les opticiens, les optométristes ... ainsi que les professionnels du troisième, voire du quatrième âge tels que les gériatres , les directeurs et personnels d’EHPAD, les structures d’aides à domicile, les ergothérapeutes … qui répondent, pour certains, favorablement en signant et partageant cette pétition.

Vous êtes près de 30 000 personnes à avoir signé cette pétition et je vous en remercie.
Selon les dernières sources officielles , il y aurait plus de 1 million 1/2 de personnes âgées atteintes de DMLA, ceci signifie plusieurs millions de personnes concernées par cette pétition.


Merci donc de continuer à partager cette pétition avec votre entourage, vos collègues, vos connaissances…

N'hésitez pas non plus à contacter vos élus, députés, maires, votre presse locale, journaux , radios, ... pour informer et sensibiliser à cette injustice.

Nous sommes tous concernés.

Je vous adresse mes meilleurs vœux pour l’année 2020, en espérant bien sûr une victoire quant à nos revendications si justifiées.


Le 05/12/2019

Bonjour à tous ,

Voic le lien vers une vidéo où témoignent messieurs Charles TROKSBETREGER , Jean-Robert ROY et André RAGOUILLIAUX sur leur quotidien de personnes déficientes visuelles.



Je les remercie vivement pour leur engagement à mes côtés .

Vous êtes actuellement plus de 27 200 personnes à avoir soutenu ma pétition, c'est formidable mais encore insuffisant pour nous faire entendre des décideurs.

Merci de poursuivre ce combat en signant et partageant cette pétition, et en informant, notamment grâce à cette vidéo !

Luttons contre la désinformation pour obtenir justice !

Nous sommes tous concernés.

 

Le 27/11/2019

Merci à tous, vous êtes de plus en plus nombreux à signer et partager ma pétition.

Cela signifie de plus en plus de personnes informées et susceptibles de gagner en autonomie.


Mais, pour répondre à certains signataires, comment choisir le matériel qui vous conviendra ?

Vous trouverez tous les renseignements sur le matériel existant en tapant : aide technique basse vision, sur internet .


Par contre n'achetez jamais un produit sans l'avoir essayé, chaque personne a une vision qui lui est propre, et des besoins qui lui sont propres.

Sans oublier la qualité de l'éclairage , ambiant ou directionnel, plutôt jaune ou blanc , forte ou faible intensité .

N'hésitez pas à revenir vers moi si vous souhaitez davantage de précisions.

Et bien sûr continuez à partager ma, notre pétiton !

Informer , informer et informer , la première étape vers la prise de conscience collective et la justice pour les déficients visuels âgés !


Le 22/11/2019

Bonjour à tous

Comme l'a souligné à juste titre un signataire de cette pétition, il s'agit de discrimination par l'âge.

Or : Le Défenseur des Droits ( institution indépendante de l'État créée en 2011 et inscrite dans la Constitution) mène une politique active dans la lutte contre les discriminations liées à l’âge.

'' L’action du Défenseur des droits s’inscrit dans le cadre de 2012 année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle, évènement qui manifeste la volonté des Etats membres de l’Union Européenne d’intégrer les besoins des personnes âgées dans leurs politiques économiques et sociales et de créer une société inclusive et adaptée à tous les âges".

Notre combat est légitime.

Merci de continuer à paratager cette pétition et à faire connaître cette injustice.

Le premier handicap est la désinformation !


Le 17/11/2019

Bonjour à tous,

Voici une question qui m'a été posée et qui concerne donc les personnes de moins de 60 ans :

Comment monter un dossier de financement d'aide technique basse-vision par la MDPH :

Pour obtenir le dossier : S'adresser à la MDPH

Pour obtenir de l'aide pour compléter le dossier :

Suivant les villes, les assistantes sociales du département peuvent prendre en charge les dossiers à partir du moment où les demandes rentrent dans un dossier globale Adpa (Allocation départementale personnalisée d'autonomie) qui permet de bénéficier d’aide humaine pour l’accomplissement des gestes de la vie quotidienne, de portage de repas, de téléassistance, d’aides techniques (exemple : barres d’appui) favorisant l’autonomie, et elles sont susceptibles d'aider aussi à constituer d'autres dossiers, dossier MDPH, aides financières, etc..

Sur le 93 existe une association qui aide les personnes de toute la France gratuitement si elles viennent, sur rendez-vous, à l'hôpital Ballanger.

Sinon sur certaines villes, des écrivains publics des CCAS (Centre communal d'action sociale) peuvent aider.    Et également, certaines associations pour déficients visuels   Un parcours du combatant qui en vaut la peine même si vous devrez ensuite vous armer de patience jusqu'à ce que votre dossier soit traité.   Par ailleurs, en tant que salariés, vous pouvez obtenir des aides pour l’aménagement de votre poste de travail auprès des services sociaux d’entreprises. Pour cela, vous devrez vous rapprocher du service des ressources humaines ou de la médecine du travail. Les aides sont généralement octroyées par l’AGEFIHP (pour le secteur privé), le Fiphfp (pour le secteur public) ou éventuellement par le comité d’entreprise.   Bon courage à tous   Annie

Le 11/11/2019


Merci à vous tous pour votre engagement et vos commentaires si bouleversants .

Merci à vous tous, déficients visuels , aidants , professionnels de la vision, du handicap, personnes solidaires  ... de vous mobiliser ensemble pour défendre cette cause si juste .

De mon côté, je continue les démarches pour trouver des interlocuteurs (médias , élus ...) prêts à se battre à nos côtés pour faire cesser cette injustice .

Vous aussi n'hésitez pas à contacter vos maires , députés , journaux locaux ... pour les informer et leur demander de s'engager pour défendre les droits des déficients visuels âgés, et continuez à partager cette pétition.

Ils sont, nous sommes ... tous concernés !

30.193 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
1.205 commentaires
Claire - Le 05/11/2019 à 18:38:09
Je suis mal voyante... C' est un combat au quotidien....Et j' ai de la chance ! Je ne suis pas non voyante....Pour une France solidaire.
1
Christian - Le 06/11/2019 à 21:37:17
Peut être ? Mon tour dans quelques années ?... Donc je participe à l'amélioration de la qualité de vie actuelle pour nos aînées
..! {mes parents, vos parents ? Ect
..)...
1
Slone - Le 05/11/2019 à 21:29:31
Ils ne feront rien car ils sont de la bande à Macron qui détruit la France et les français.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs