Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour la création d'un organisme de protection contre les rayonnements électromagnétiques indépendant et compétent

Pétition : Pour la création d'un organisme de protection contre les rayonnements électromagnétiques indépendant et compétent Pétition

Pour la création d'un organisme de protection contre les rayonnements électromagnétiques indépendant et compétent

16.772 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Les Citoyens Eclairés
Destinataire(s) :
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Jean Castex (Premier Ministre )
Commission européenne, Secrétaire d'état au handicap
La pétition

Pourquoi demander la création d’un tel organisme alors qu’à ce jour, la majorité des pays se fient aux conseils de l’ICNIRP ? (Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements Non Ionisants)


« L’ICNIRP est une organisation privée de droit allemand située près de Munich, résidant à l’Office fédéral allemand de protection contre les rayonnements et fournit depuis 1992 ses conseils en la matière. L’OMS a choisit, ainsi que de nombreux pays, de suivre ces avis. »


https://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/icnirp-conflits-dinterets-5g-et-capture-reglementaire


Or les conseils de l’ICNIRP sont obsolètes, en effet, ceux ci sont basés sur des études d’une vingtaine d’année, avec des expositions de 5 minutes par jour ! Nous en sommes loin aujourd’hui devant la multiplication des sources d’émission (antennes relais, lignes HT, MT, BT, éoliennes, wifi, bluetooth, DECT, CPL, Linky), ainsi que des fréquences (qui entrent en résonance avec les fréquences des organes du corps), et le volume de datas circulants.


« La composition de l’ICNIRP est très déséquilibrée ; sur 14 membres, il y a un seul expert médical, et qui n’est pas un spécialiste des effets des rayonnements sans fil, ils sont pour la plupart issus de la science physique, et n’admettent que les effets thermiques des ondes. »


Pourtant de nombreuses études prouvent l’impact de ces ondes sur le fonctionnement du corps, mais aussi sur le règne végétal, et animal, elles ont été classées 2B par le CIRC (Centre de Recherche sur le Cancer) en 2011, et la dernière étude du NTP 2018 (national Toxicology Program USA) d’une durée de 3 ans sur des rats démontre que les champs électromagnétiques génèrent entre autres pathologies le gliome du cerveau, cancer fulgurant. 42 médecins de 32 pays accumulent les études sur les effets délétères des ondes électromagnétiques sur la santé : sommeil, équilibre hormonal, problèmes cardiaques, stérilité, maladies neurovégétatives et cancers, 1800 études compilées dans le rapport bio initiative de 2012.



« La majorité des scientifiques de l’ICNIRP a effectué des recherches partiellement financées par l’industrie et coopère étroitement avec l’industrie des télécoms, ainsi qu’avec l’ICES (Comité International sur la Sécutité Electromagnétique) et l’IEE (l’Institut des ingénieurs Electriciens et Electroniciens) qui est une organisation de droit américain dans laquelle de nombreux professionnels de l’industrie des médias, des télécommunicationss et de l’armée sont impliqués. 


Il ressort clairement des procès-verbaux du ICES en 2017 que l’ICNIRP a travaillé en étroite collaboration avec l’ICES sur la création des nouvelles lignes directrices en matière de sécurité des radiofréquences qui ont été publiées en mars 2020. »


Les compagnies d’assurance ont exclu depuis 2003 derrière la Lloyd tout dommage matériel et corporel dû aux ondes électromagnétiques.


De plus, les mesures de ces ondes numériques réalisées le sont avec des appareils conçus pour mesurer des ondes analogiques, c’est à dire que l’on prend en compte la puissance, en oblitérant les fréquences et le volume de datas.


https://www.lescitoyenseclaires.org/pdf/LImpostureDeLaMesureDesOndesNumeriques.pdf


Les états membres et la Commission Européenne ont la responsabilité de protéger leurs citoyens et doivent mettre en application le principe de précaution évoqué dans la résolution 1815 du Conseil de l’Europe : la plupart des pays de l’U.E compte environ 10 % de personnes présentant des symptômes d’électro hyper sensibilité.


Avec l’augmentation du budget européen prévu pour 2021 à 2017 (75 à 100 milliards d’euros), nous demandons la création d’un véritable organisme indépendant et compétent.

16.772 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
691 commentaires
Rene - Le 02/08/2020 à 15:26:43
LA PREVENTION DOIT ETRE PRIORITAIRE POUR PROTEGER LES POPULATIONS. HALTE AUX LOBBIES ET AUX CONFLITS D'INTERET DE NOS POLITICIENS VEREUX ET VOYOUS.
12
Un parent révolté - Le 03/08/2020 à 00:27:35
Pour le droit à une expertise indépendante, condition indispensable pour des citoyens informés et donc aptes à décider.
10
Karina - Le 04/08/2020 à 09:13:21
Pour le Respect du Vivant !!!
9
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs