124 707 591 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Contre l'autorisation des soins de Thanatopraxie sur les porteurs de VIH et d'hépatites B et C

Signez la pétition

Déjà 611 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

Contre l'autorisation des soins de Thanatopraxie sur les porteurs de VIH et d'hépatites B et C

Auteur : Claire Sarazin et Sébastien Boukhalo, Thanatopracteurs

À l'attention : Madame Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé; Monsieur Manuel Valls, Premier Ministre

Selon un récent rapport de l’IGAS, le risque d’exposition au sang est de 8,8 sur une échelle de 10 pour un Thanatopracteur. Or ce même rapport recommande d’autoriser les soins de conservation sur les corps des défunts atteints de VIH ou d’hépatite B et C. N’y a-t-il pas là une contradiction ?

L’interdiction des soins à domicile va-t-elle éviter tout risque de contamination ?
Le fait de travailler dans un lieu spécialement « dédié aux soins » va-t-il empêcher une aiguille ou une lame de bistouri de traverser un gant en latex ou en nitrile ?
Un accident peut survenir n’importe où !

Il n’est pas question de discrimination dans l’opposition à pratiquer des soins sur les corps des défunts atteints de maladies transmissibles mais simplement d’une peur de la contamination.

L’enjeu n’est pas comparable avec les soins médicaux apportés à un malade, nous parlons d’un défunt qu’il s’agit de présenter à ses proches.

Les conséquences d’une contamination par le VIH ou une hépatite B ou C sont trop importantes pour que l’on n’applique pas le principe de précaution.

Pratiquer une simple toilette mortuaire ne présente aucun risque, c’est donc dans ce cas précis qu’il faut préconiser l’utilisation du froid comme conservateur.

Claire Sarazin, Thanatopracteur

Vous, confrères Thanatopracteurs qui refusez de courir davantage de risques de contamination, vous tous, qui un jour ou l’autre avez eu recours à nos services pour un de vos proches et qui estimez que la santé des Thanatopracteurs mérite le même respect que celui avec lequel ils s’occupent de vos défunts, signez la pétition contre l’autorisation des soins de conservation sur les corps des défunts atteints de VIH ou d’hépatite B et C.

Sébastien Boukhalo, Thanatopracteur