64 913 743 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Santé

Signez la pétition

Déjà 1.432 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Conseil d'ami : lettre/témoignage brut de notre réalité, de notre souffrance : lisez, signez, partagez !

Conseil d'ami : lettre/témoignage brut de notre réalité, de notre souffrance : lisez, signez, partagez !

Auteur : Les Victimes du Levothyrox nouvelle formule

Créé le 20/11/2017  

À l'attention : de vous (toi) à qui cela aurait pu, ou peut, vous (t') arriver un jour

Voilà presque 8 mois que le Levothyrox a été modifié puis distribué aux 3 000 000 de patients malades de la Thyroïde. Si certains le tolèrent très bien, et c'est une bénédiction pour eux, d'autres vivent un véritable calvaire, voire, à la longue, décèdent !

Les quelques ajustements faits par notre ministère de la Santé sont bien insuffisants. Il y a un manque criant d'accès à des alternatives qu'on nous a promises (manque de stock important).

Ceux d'entre nous qui en ont encore la force partent à l'étranger s'approvisionner...! No comment.
Aujourd'hui, beaucoup d'entre nous sont en situation d'extrême détresse, il y a urgence.

Voici une lettre destinée à l'ensemble de nos compatriotes, et qui décrit de manière brute et concrète, ce que nous, victimes de ce Levothyrox NF, nous subissons depuis de nombreux mois.

Nous avons déjà perdu presque 8 mois de notre vie, ils ne nous seront pas rendus. Les choses peuvent encore changer, il nous faut du soutien.

Lisez, signez, partagez svp.

"(Conseil d'Ami)
S'il t'arrive un jour de devoir - si ta vie en dépend - prendre un traitement médicamenteux quotidiennement, sache que s'il s'avère un poison pour ton organisme (pour des raisons inconnues), ton état général se détériorant, tu demanderas (logiquement) de l'aide auprès du corps médical.

A ce moment-là, tu penseras arriver au bout du tunnel... et ben, je te le donne en mille Emile, tu risques de t'entendre dire que tu es surtout victime d'un effet psychosomatique lié aux discours des médias et autres réseaux sociaux ou tout autre argument qui t'exposera que tu n'es pas vraiment malade et qu'il faut te soigner psychologiquement ou te remuer le c** .

Il faut dire que les effets de ce poison ne sont pas visibles à l'oeil nu, surtout quand une consultation dure 15-20 minutes. Une petite liste (non exhaustive) de ces effets ? Fatigue extrême, perte de cheveux, perte de mémoire, troubles de la vue, nausées, perte ou prise importante de poids, rétention d'eau, vertiges, crampes, insomnies, migraines, diarrhées, sudation excessive (diurnes et nocturnes), soif intense, douleurs articulaires invalidantes (à ne plus pouvoir marcher par ex), déprime, douleurs au foie, sécheresse des yeux (elle est belle ma collec').

Avec le temps ton état se détériorera au point que tu penseras que tu n'as peut-être plus que quelques mois à vivre. Les activités les plus basiques du quotidien seront de véritables épreuves (lever, toilette, courses...). Lorsque tu auras la force de retourner voir ton "professionnel" de la santé pour lui expliquer que tu ne vas vraiment pas bien, on pourra te proposer le strict minimum vital d'analyses (c'est-à-dire le seul marqueur lié à la maladie pour laquelle tu es traité à l'origine) et qui ne seront bien sûr pas suffisantes pour démontrer le problème. Prescrit essentiellement pour avoir la paix.

Le "chanceux" qui bénéficiera d'un bilan sanguin complet par exemple (celui qui a la chance d'avoir un médecin qui fait vraiment son travail ou qui aura réclamé ce bilan), pourra constater les dégâts : une déshydratation sévère, entre autres, qui, si elle n'est pas traitée, peut conduire à une hyponatrémie (perte excessive de sodium et déséquilibre électrolytique) puis au décès !

Tu t'apercevras qu'effectivement ça commence à arriver à certains de tes compagnons de galère. Tu constates aussi qu'au même moment, alors que des signaux d'alertes émergent de ceux qui ont la force de se battre, rares sont ceux qui réagissent : silence de plomb, voire déclarations effarantes de la part de tes gouvernants, du corps médical, de ton entourage familial, professionnel, amical... Il y a là une solitude, un abandon qui dépassent l'entendement. Puis vient la colère...de cette indifférence, de cette mise à l'écart.

On peut mourir dans l'indifférence général, rien de nouveau à l'ouest, simplement quand on le ressent dans sa chair c'est une autre histoire. Je te souhaite de ne jamais vivre ça. Sache-le, tu en as peut-être ras-le-bol d'entendre parler de ça, mais le levothyrox nouvelle formule est un poison pour beaucoup de personnes, les chiffres réels des victimes ne sont pas ceux qui sont officiellement déclarés.

Des gens continuent à devoir le prendre (manque d'approvisionnement des traitements venus de l'étranger) et meurent à petit feu (on ne parle pas que de migraine là...).

Prends soin de Toi, et des Autres."