Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Pour un confinement sélectif
Pétition

Pour un confinement sélectif

Pour un confinement sélectif Pétition
167 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Eric Parisot
Destinataire(s) :
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Emmanuel Macron (Président de la République)
La pétition

En raison de l’épidémie de COVID 19, un confinement total de la population française a été instauré le 17 mars 2020, avec pour objectif de « limiter le nombre des formes graves pour permettre à notre système de soin de rester efficace ». Pr. Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique sur le coronavirus. Source : le Figaro 27 mars 2020 https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-quel-est-l-objectif-du-confinement-20200327



1. Le confinement est un succès


En se fondant sur les données contenues dans le Point épidémiologique au 9 avril 2019 de Santé Publique France, cette mesure a été un succès et on peut estimer que le pic de contamination a été atteint entre le 28 et le 30 mars 2020, en cohérence avec le délai d’incubation moyen de la maladie.


En effet, il ressort de ce document qu’au cours de la semaine du 30 mars au 5 avril 2020 et par rapport à la semaine précédente :



  • l’activité COVID 19 de SOS médecins a baissé de 28 % ;
  • le nombre de passage aux urgences pour suspicion de COVID 19 a baissé de 16 %.

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-9-avril-2020


Aujourd’hui, le nombre des hospitalisations augmente à peine (1,62 %), signe que le pic des hospitalisations est imminent.


https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/


La courbe des décès, rapportés au nombre d’habitants est déjà déclinante.


https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/statistiques-sur-la-pandemie-de-coronavirus-covid-19-rapportees-au-nombre-dhabitants-par-pays/


 
2. Le confinement a atteint son objectif initial


 Ce succès s’est également traduit par une stabilisation du nombre de patients admis en réanimation à un niveau élevé, mais inférieur aux capacités mises en place pendant la période de confinement.


Alors qu’aujourd’hui, le nombre de lits occupés est en baisse depuis 5 jours à 6.845 lits, la capacité actuelle est de l’ordre de 10.000 lits avec un objectif à court terme de 14.000 lits de réanimation.


https://www.20minutes.fr/sante/2750047-20200328-coronavirus-objectif-passer-14000-lits-reanimation-annonce-olivier-veran



3. L’impact du COVID 19


 La France ayant une politique de test plutôt contrainte, les chiffres officiels ne mesurent qu’une partie de la pandémie.


 Sur la base d’études chinoises ou italiennes, on estime ainsi que plusieurs millions de français ont été infectés sans présenter de symptômes.


https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-4-infections-sur-5-asymptomatiques_143291


Les scientifiques s’accordent pour dire que 80% des cas le COVID 19 sont sans gravité (la « gripette » du début), 15 % sont sévères et 5 % graves.


 Mais les cas graves n’affectent qu’une toute petite partie de la population.


Ainsi, les patients admis en réanimation sont dans :



  • 61 % des cas affectés par des facteurs de comorbidités (principaux facteurs : pathologie cardiaque 42%, diabète 32 %, pathologie pulmonaire 32 %) ;


  • 57 % des cas sont âgés de 65 ans et plus.

Seuls 18,83 % de ces patients ont moins de 65 ans et ne présentent pas de facteur de comorbidité. Ils constituent 2,81 % des décès.


 Au passage, notons que la classe d’âge 0 – 14 ans ne compte que pour 0,007 % des patients admis en réanimation (et pour 17,9 % de la population française), et qu’aucun décès n’a été signalé à ce jour.  


 Aucun chiffre n’indique une plus grande part de parents ou d’enseignants parmi les personnes atteintes et force est de constater que la fermeture des écoles ne repose sur aucune donnée scientifique.


https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-9-avril-2020


Or, le confinement total est mortifère pour :



  • l’économie française et mondiale, avec toutes les conséquences que cela implique sur l’augmentation de la pauvreté et donc sur la santé des populations concernées ;


  • les populations qui vivent dans des pays qui ne sont pas autosuffisants en matière d’alimentation (risque de famines).

Il n’y a que deux solutions pour éradiquer l’épidémie : la vaccination et l’immunisation collective.


 Le confinement n’est qu’un moyen de contrôler la vitesse de la seconde en fonction des capacités du système de santé.


 Donner du temps au système pour s’adapter était impératif. Cet objectif est aujourd’hui atteint et la prolongation du confinement est incompréhensible.


La décision annoncée du Président Macron est une illustration du principe du parapluie : il préfère, dans son intérêt personnel, plus de victimes indirectes, qu’on ne pourra lui reprocher, pourvu qu’on minimise les morts directement imputables. Ce n’est pas la décision d’un homme d’Etat.


Pour l’ensemble de ces raisons, il est vital de déconfiner la population active et donc de rouvrir les écoles.


Et suffisant de limiter le confinement aux seules personnes âgées de plus de 65 ans, cardiaques, diabétiques ou affectées d’une pathologie pulmonaire, tout en maintenant les mesures barrières pour ralentir la propagation du virus.


 Cette mesure aurait pour effet de relancer l’économie tout en limitant le nombre des cas graves, et d’atteindre rapidement un seuil de 60% de la population affectée, considéré comme permettant l’éradication du virus. 

167 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
46 commentaires
Le 13/04/2020 à 19:20:51
Parce qu’il est temps, pour sauver le pays, de retravailler..
1 0
Le 13/04/2020 à 18:34:13
C est plus logique
1 0
Gino - Le 13/04/2020 à 15:04:55
C'est une question que je me pose depuis un bout de temps. D'un autre coté, l'OMS préconise : distanciation sociale, hygiène, masque et test.
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Pour un confinement sélectif