112 875 040 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : NON AUX ANTENNES RELAIS PRÈS DES ÉCOLES !

Signez la pétition

Déjà 162 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...

NON AUX ANTENNES RELAIS PRÈS DES ÉCOLES !

Auteur : Association FCPE 31-37-40 rue Château des Rentiers 75013 Paris

À l'attention : Mairie du 13è; Mairie de Paris; Ministre de la santé; Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

Non aux 3 antennes relais FREE de téléphonie mobile du 30 rue Nationale, Paris 13e donnant sur le groupe scolaire 31-37-40 Château des Rentiers.

Free Mobile a l’intention d’installer une triple antenne relais de téléphonie mobile 3G/4G sur le toit de l’immeuble du 30 rue Nationale, Paris 13e, donnant sur le groupe scolaire 31-37-40 Château des Rentiers (cour à 10 m !). Des centaines d’enfants seront exposés aux ondes émises par ces antennes, au minimum 8 heures par jour, 4 jours et demi par semaine, plusieurs années durant.
Or, les preuves des effets nocifs des ondes émises par les antennes relais s’accumulent : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la pression artérielle, perturbation du système immunitaire, rupture des brins d’ADN, augmentation des risques de tumeurs…

L’OMS vient de classer les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes. Les mises en garde de scientifiques et médecins indépendants se multiplient.
Alors que le Conseil de l’Europe enjoint aux gouvernements de l’Union Européenne d’établir une réglementation à 0,6 V/m, la charte de téléphonie mobile liant la Mairie de Paris aux opérateurs autorise des expositions jusqu’à 7 V/m, ce qui est bien trop élevé.

Les enfants étant une population particulièrement fragile et vulnérable, nous, parents d’élèves, soutenus par l’association FCPE 31-37-40 Château des Rentiers, enseignants, riverains, demandons que le principe de précaution soit appliqué et que l’autorisation d'installation de cette antenne donnée par la Mairie de Paris soit immédiatement retirée.