Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

L'accès à l'immunothérapie en France pour les cancers du sein triple négatif

Pétition

L'accès à l'immunothérapie en France pour les cancers du sein triple négatif

37.709 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Les Triples négatives de France
Destinataire(s) :
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
Emmanuel Macron (Président de la République)
La pétition

En France, chaque année, des femmes meurent du cancer du sein, en 2018 c'était plus de 12000, il n'y a pas un cancer mais des cancers avec toutes leurs complexités, chaque cas est différent et réagit différemment aux traitements...

Les Etats-Unis ou l'Allemagne l'ont bien compris et mettent en place des traitements adaptés, malgré des tests pas concluants d'après la France car l'étude Impassion131 échoue : on abandonne et on refuse l'accès à l'immunothérapie ? Alors que l'étude précédente était concluante ? Vous, gouvernement français, vous obligez ces femmes à se financer leur vie? Des cagnottes en ligne se mettent en place toutes les semaines pour qu'elles se soignent à l'étranger ? Est-ce comme ça qu'on doit se soigner aujourd'hui? Choisir entre Vivre ou mourir ?

Ne laissez pas faire ! Continuez de rechercher et sauver des vies ! Ne laissez pas ces femmes, ces familles dans le désarroi, prendre des risques pour se soigner loin de nos frontières... (traitements qui leur coûtent 100000 € )

Cela peut arriver à tous, personne n'est à l'abri !Trop de soeurs de combat sont mortes, nous ne pouvons fermer les yeux. Alors, si par cette pétition notre gouvernement pouvait revoir ses plans d'action et autoriser les équipes médicales françaises sur le front d'agir avec des moyens, je tente tout ! Et vous ? Pour eux, ceux d'hier, d'aujourd'hui et de demain...

Liberté, Égalité, Fraternité... même dans la maladie.


Extrait d'un article par ROSE UP ASSOCIATION  :

les résultats de l’étude IMpassion131 sont considérés comme un échec, reste que l’étude IMpassion130 a montré l’intérêt de l’atezolizumab s’il est combiné au nab-paclitaxel. Cette combinaison est d’ailleurs approuvée et utilisée dans de nombreux pays depuis plusieurs mois. La France fait figure d’exception. « En mars 2020, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis défavorable au remboursement de l’atezolizumab en association au nab-paclitaxel dans le traitement du cancer du sein triple négatif localement avancé non résécable ou métastatique dont les tumeurs présentent une expression de PD-L1 ≥ 1 %. Et ce, malgré les résultats d’IMpassion130, du fait d’une interprétation stricte et purement méthodologique de l’étude, s’indigne le Pr Saghatchian. Ceci veut dire qu’en l’état actuel des choses il n’y aura dorénavant aucun accès possible à l’immunothérapie par atezolizumab pour les patientes atteintes de cancer du sein triple négatif en France. Et aucune autre immunothérapie n’est validée. »




Pr Mahasti Saghatchian, oncologue spécialiste du cancer du sein

« L’accès à l’immunothérapie pour les patientes atteintes de cancer du sein triple négatif est bloqué en France. C’est inacceptable. »



 Une perte de chance pour les malades françaises


L’oncologue ne décolère pas : « Ceci est extrêmement regrettable. Il y a clairement des patientes qui bénéficient de ces traitements, des patientes longues répondeuses, dont la maladie va être durablement contrôlée par l’immunothérapie. C’est une perte de chance pour ces patientes. » Elle s’inquiète également des conséquences néfastes que cette exception française pourrait avoir : « De plus en plus de femmes se ruinent pour aller à l’étranger, notamment en Allemagne, afin de recevoir ces immunothérapies extrêmement coûteuses, qu’elles payent de leur propre poche, dans des conditions difficiles, avec des allers-retours incessants entre les 2 pays, et avec des combinaisons de médicaments non validés. Cette situation n’est pas acceptable et l’absence d’accès à l’atezolizumab va aggraver cela. »



« Il faut une mobilisation des patientes, des associations et des professionnels pour offrir toutes les chances à nos patientes en France.»



L’atezolizumab n’est malheureusement pas le premier médicament novateur dont la France n’autorise pas l’accès. Au risque de laisser ses malades dans une impasse thérapeutique.

« D’autres traitements efficaces sont déjà validés et mis sur le marché aux États-Unis, confirme le Pr Saghatchian. C’est le cas par exemple du pembrolizumab, une autre immunothérapie validée dans les cancers avec charge mutationnelle élevée. Elle est en cours de validation par la FDA pour les cancers du sein triples négatifs, ou du sacituzumab govitecan. Mais nos délais d’approbation à ces traitements innovants ne nous permettent pas d’offrir d’alternative thérapeutique à nos patientes et impactent gravement leur pronostic. »


Que faudrait-il pour que les choses changent ? Pour l’oncologue, la solution viendra des premiers concernés : « Il faut une mobilisation des patientes, des associations et des professionnels pour offrir toutes les chances à nos patientes en France. »


Emilie Groyer

37.709 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
2.365 commentaires
Nadine - Le 13/08/2020 à 10:56:00
Je signe car il est inadmissible que le cancer du sein Triple Négatif soit laisser pour compte alors qu'il fait parti de celui qui récidive le plus avec des métastases. La France ne doit pas se déshonorer en abandonnant aussi facilement surtout quand il y'a des femmes qui répondent très bien à l'immunotherapie.
13
Marlène - Le 13/08/2020 à 10:41:35
Parce que je vais être soigné au même titre qu'en Allemagne cancer triple négatif métastasé
12
Gilles - Le 27/08/2020 à 16:24:14
S'il n'y a plus d'argent pour financer les soins qu'on vende l'Elysée. On n'a pas besoin de ce bobodrome.

Ah si c'était la gonzesse de Mc Rond qui était malade les français devraient casquer...
8
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs