Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé 5EME RISQUE : POUR QUE LE RETOUR ET LE MAINTIEN À DOMICILE DEVIENNENT UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE ET NON UNE FATALITÉ
Pétition

5EME RISQUE : POUR QUE LE RETOUR ET LE MAINTIEN À DOMICILE DEVIENNENT UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE ET NON UNE FATALITÉ

5EME RISQUE : POUR QUE LE RETOUR ET LE MAINTIEN À DOMICILE DEVIENNENT UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE ET NON UNE FATALITÉ Pétition
14.209 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Permettre à tous de bénéficier du retour et maintien à domicile
Destinataire(s) :
Conseil régional des Hauts-de-France
La pétition

Nous avons déjà tous fait face à la perte d'autonomie d’un proche, connu ou vécu une situation difficile où la décision de devoir “extraire” une personne de son domicile vers des structures de santé pour son “bien” nous a semblé la bonne solution ou un “moindre de mal”.


Mais est-ce vraiment la solution ?
  • Prenons-nous ses décisions par facilité ?
  • Par manque de solution et d’accompagnement dans une situation difficile ?
  • Qu’en est-il de la volonté et de l’envie de la personne fragilisée ?

Empêcher une personne de rester ou se maintenir à son domicile n’est-il pas contraire au libre choix de l’individu, du citoyen de garder son libre arbitre qu’importe la situation à laquelle lui, et son entourage doivent faire face.


De ces interrogations, se cache une réelle volonté militante où chaque citoyen, à son échelle, doit considérer la liberté de mieux vivre chez soi comme un droit fondamental.


 
LE 5EME RISQUE KESAKO ?
Depuis les années 80, le gain en espérance de vie indépendante a été supérieur à celui du gain en espérance de vie globale. C’est-à-dire que le nombre d’années vécues sans dépendance s’est allongé par rapport aux années de dépendances. 


La tendance aujourd’hui s’inverse !


Le nombre de personnes de 75 ans et plus, tend à être multiplié par 2,5 d’ici 2040. S’ajoute à cela une augmentation inquiétante des maladies liées à l’âge et des maladies neurodégénératives. L’augmentation de la population associée au vieillissement de celle-ci fait progresser le nombre de personnes en perte d’autonomie de manière exponentielle.


 C’est aujourd'hui 90% des Français qui préfèrent vieillir chez eux !


Les objectifs du 5ème risque sont, en théorie, d’apporter une aide à toutes les personnes frappées par une déficience physique, sensorielle, mentale et psychique pour les rendre le plus longtemps autonome par une adaptation (aide par une tierce personne, appareillage...) de leur quotidien.


 Vivre chez soi peut sembler naturel pour nous. Mais lorsque la maladie, le handicap ou la dépendance nous frappent ou frappent une personne de notre entourage, la brutalité et la rapidité des choix qui s’imposent, ne sont plus un choix mais une nécessité pour subvenir aux besoins vitaux de la personne fragilisée qu’importe son âge, son sexe, sa pathologie…


 
LA SOLUTION : LE CITOYEN !
Choisir le retour et maintien à domicile est un droit que chacun est libre d’exiger. C’est là la raison d’être de l’URMAD (Unité de Retour et de Maintien à Domicile). L’association est convaincue que c’est avec l’engagement de tous que les personnes fragilisées pourront faire le choix de vivre chez elles en toute dignité.


 
L’URMAD en quelques mots : L’URMAD est une association de loi 1901 reconnue d’intérêt général ayant pour mission de faciliter le retour à domicile suite à une hospitalisation, organiser le maintien à domicile dès lors qu’il faut envisager une adaptation de l’habitat. Avec une évaluation, expertise personnalisée de l’écosystème de la personne fragilisée, l’association émet des recommandations afin de créer un environnement favorable au retour et maintien à domicile. Elle s’occupe également du lien avec les différents professionnels de santé, les établissements de santé, les proches, les intervenants...


Le 5ème risque favorise l’autonomie des personnes en difficulté. Cependant, de nombreux axes de progression sont encore en cours de discussion. C’est pourquoi, l’URMAD agit au quotidien depuis 2014 pour que le retour et le maintien à domicile soient accessibles à toute personne le nécessitant sans condition d’âge, de ressources financières ou de pathologie.


Être bien chez soi est un droit et pour que ce droit s’applique à tous, nous avons besoin de vous. Car ce n’est qu’avec un engagement citoyen que nous pourrons apporter une solution globale  aux personnes en situation de dépendance et leur permettre de reprendre la main sur leur parcours de santé.


Car oui, mieux vivre chez soi induit également la nécessité de trouver des moyens pour subvenir à l’intégralité des besoins de la personne fragilisée en maintenant  le lien social qui trop souvent vient à être rompu. Que seraient le retour et le maintien à domicile sans la possibilité de continuer à prendre soin de son domicile, sans la possibilité de se déplacer, sans la possibilité de continuer à vivre normalement… ?


 
Ensemble, accélérons les choses !


  • Vous avez déjà été confronté à une situation difficile qui est venue bouleverser votre quotidien ?
  • Vous avez dû accompagner un proche à sa sortie d’hôpital ou face à un accident de la vie et vous êtes trouvé démuni face aux solutions existantes pour respecter au maximum la volonté de ce dernier ?
  • Vous êtes convaincu que le retour et maintien à domicile ne trouve pas sa pleine efficience à travers une solution médicalisée ?

Une signature peut faire la différence ! Ensemble, faisons du retour et maintien à domicile un droit pour tous.


N’hésitez pas à nous contacter et à suivre notre engagement à travers les réseaux sociaux ( Facebook, Instagram et LinkedIn) ou à consulter notre site internet pour en savoir plus et prendre contact avec nous au 0 800 500 800. Vous pouvez également soutenir l’URMAD en devenant bénévole ou en réalisant un don.


A bientôt !


 

14.209 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
93 commentaires
Jean-loup - Le 15/09/2021 à 12:22:44
Parce que ma mère a fini sa vie dans un EHPAD et que j'ai vu ce que c'est !
Elle est entrée il y a 10 ans, de sa propre volonté et en bon état général, dans ce qui était à l'époque une réelle résidence de personnes âgées gérée par une caisse de retraite ... peu à peu, cet établissement a changé et a fini par devenir EHPAD.
Ce genre d'établissement est une honte !
C'est un ghetto, les personnes qui y vivent sont isolées du monde vivant, de facto elles ne peuvent plus sortir et demeurer en contact avec la vie extérieure, aller faire leurs courses, etc. : elles sont prises en charge et infantilisées comme des malades et des impotents, même quand elles ne sont ni l'un ni l'autre, elles sont privées de véritable liberté.
J'ai vu ma mère décliner progressivement, puis s'éteindre en 2019.
Dans cette ambiance déprimante, gérée comme un hôpital, elle s'est peu à peu confinée dans son studio ou de sortir ne serait-ce que marcher dans le parc (toujours le même parc, année après année, jamais de nouveauté ni de surprise !), elle a fini par ne plus chercher à marcher (pour aller où ?), puis par perdre ses forces, puis par nous quitter pour toujours ...
Notre société doit avoir honte de cette façon de traiter nos aînés ...
Au fait, EHPAD signifie "Établissement d'Hébergement de Personnes Âgées Dépendantes" ... il y a une vingtaine d'années, cela se nommait MAPAD signifie "Maison d'Accueil de Personnes Âgées Dépendantes" ... aujourd'hui, ce ne sont plus des MAISONS, mais seulement des établissements (= une machinerie administrative), et on n'y offre plus d'ACCUEIL, on se borne à héberger : tout un symbole !
29 0
Liliane - Le 15/09/2021 à 12:16:36
Il vaut mieux payer quelqu'un à domicile que de mettre nos aînés dans ces maisons.
Il va y avoir beaucoup de mains d'œuvre maintenant que beaucoup de soignants vont être licenciés parce qu'ils ne veulent pas se faire inoculer le poison
15 0
Jean-marie - Le 15/09/2021 à 12:23:55
Infirmier libéral en retraite...
10 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé 5EME RISQUE : POUR QUE LE RETOUR ET LE MAINTIEN À DOMICILE DEVIENNENT UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE ET NON UNE FATALITÉ