Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Terrain Basket-ball : meilleur endroit - Partagez au maximum et signez en masse !

Pétition : Terrain Basket-ball : meilleur endroit - Partagez au maximum et signez en masse ! Mise à jour de la pétition

Terrain Basket-ball : meilleur endroit - Partagez au maximum et signez en masse !

32 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Clotilde GRESSOT

Le 03/04/2020

Bonjour,

Merci beaucoup d'avoir signé ma pétition. C'est très gentil.

Déjà 20 signatures en 2 jours. On avance. Continuez SVP à faire circuler la pétition parmi vos contacts en invitant les personnes à signer.

L'équipement n'est pas encore créé ; nous sommes en pleine rénovation urbaine, c'est pour cela que j'agis maintenant. Parmi les jeunes qui viennent là, c'est-à-dire sous mes fenêtres, certains, voire beaucoup, se donnent RV là pour trafiquer les stupéfiants et mettent des enceintes sans fil avec la musique à pleins tubes. Bien sûr en période de confinement, c'est calme. Mais je vous assure que tout au long de l'année c'est insupportable.

Je suis très attentive aux dépenses publiques, c'est pourquoi j'agis maintenant, avant que le moindre sou ne soit dépensé inutilement. Si le terrain peut effectivement se construire là où je le propose, je pense que les jeunes en seront ravis. Le ballon n'ira plus sur la route, comme c'est le cas actuellement, sur le très vieux terrain, inadapté. Ce sera mieux à la fois pour les joueurs et pour les habitants. On peut concilier les deux. Moi-même, je joue de temps en temps au basket avec mon ami. Donc je suis à la fois habitante et utilisatrice. Selon Madame le Maire, il faudrait appeler la police chaque fois qu'il y a du bruit après 22 h. Mais l'été, les jeunes aiment bien jouer au-delà de 22 h 00. A l'endroit que je propose, les bruits seront absorbés par la Maison de la vie associative, l'école de musique et le gymnase, en principe inoccupés à ces heures-là. Il y aura aussi des masses végétales qui atténueront les bruits. Je n'ai pas lancé la pétition à la légère. J'ai écrit à Madame le Maire de LAXOU (54520). Elle m'a répondu des arguments qui ne tiennent pas. Je l'ai informée de ma pétition. J'ai saisi l'Agence Régionale de Santé afin que cette institution se prononce sur ce sujet. Ce sont les impôts des gens de toute la France qui vont payer cette réhabilitation urbaine, car elle a été reconnue comme nationale pour la contribution financière. Alors il faut que ce soit fait judicieusement, pas n'importe comment. Il y a eu déjà bien trop d'erreurs architecturales par le passé.. Plusieurs immeubles vont devoir être démolis aux Provinces, dans mon quartier, parce que déjà à l'époque cela avait été mal conçu, à la va-vite... Tout cela coûte très cher aux contribuables que nous sommes... Le plan que je fournis est prévisionnel. Les travaux ne sont qu'au début. C'est pour cela qu'il faut faire vite, afin que le moindre sou ne soit pas gaspillé. Croyez-moi, je fais pour le mieux, à la fois comme utilisatrice et comme habitante. Les altercations entre joueurs et habitants sur ce lieu sont trop nombreuses pour baisser les bras.. En tout cas merci à vous d'avoir le souci de l'intérêt public. C'est très important, à la fois pour autrui et pour soi-même. Quand le confinement sera terminé, les travaux vont reprendre et il est encore temps de positionner le terrain de basket au bon endroit et non pas à proximité immédiate des habitations, où d'ailleurs le ballon se retrouve régulièrement sur la route voisine, avec risque d'un accident pour les joueurs qui vont le récupérer. Portez-vous bien et Merci. Continuez à mobiliser autour de vous SVP. Cordialement. Clotilde

 

32 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur