102 907 918 signatures sur MesOpinions.com

Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons

Sauvegarde en cours...
Pétition : Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons
Par WASTERLAIN

Pétition adressée à Monsieur le président de la République, Emmanuel Macron

Mise à jour

Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !


À l’heure de lancer cette pétition, la France s’apprête à bombarder la Syrie avec les USA et d’autres pays. Peut-être l’auront-ils fait au moment où vous lirez ces lignes, ceci au risque d’une réplique Russe et d’un embrasement général pouvant déboucher sur la troisième guerre mondiale.


Ainsi, sous prétexte de ‘’punir’’ une violation présumée du droit international par la Syrie, la soi-disant communauté internationale qui n’est en fait qu’une partie des pays occidentaux + Israël et certaines pétromonarchies comme l’Arabie-Saoudite, la soi-disant communauté internationale s’apprête ou a violé une nouvelle fois ce droit international d’une façon certaine puisqu’elle agît sans mandat des Nations Unies. Elles le fait avec l’appui, voire les encouragements quasi unanimes de la presse mainstream devenue l’organe de propagande de nos gouvernants belliqueux qui pensent marquer l’histoire de leur empreinte grâce à une guerre.


Aussi, il est important de se désolidariser de nos dirigeants et de leur faire savoir notre opposition à toute intervention armée contre et en Syrie.



  1. Nous, les signataires de la présente pétition exigeons de nos dirigeants qu’ils :

    • Cessent tous préparatifs en vue de bombarder la Syrie.

    • Rappellent tous les soldats, forces spéciales et autres qui sont actuellement en Syrie en dépit du droit international.

    • Cessent d’armer et conseiller les terroristes syriens qu’ils soient considérés ou non comme des rebelles modérés.



  2. Nous leur rappelons en outre que selon la jurisprudence de Nuremberg ‘’le crime contre la paix ne diffère des autres crimes de guerre que par cela qu’il les contient tous’’ et qu’ils sont donc passibles d’être traduits en justice.

  3. Nous demandons :

    • L’obéissance aux ordres ne pouvant excuser une participation à un crime de guerre, nous demandons à nos militaires de refuser les ordres qui leur feraient violer le droit international.

    • Aux journalistes d’arrêter de pousser à la guerre, ce qui les rend complices de crime de guerre et les expose également à être traduits en justice.



  4. Nous encourageons tout le monde à commencer et terminer leurs courriers, quel qu’en soit le sujet, par : ‘’Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !’’

  5. Enfin, nous demandons tous ceux qui sont d’origine étrangère ou qui ont de la famille à l’étranger de traduire le texte de la pétition et de la mettre en œuvre dans tous les pays.


Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons !


English version

At a time when President Macron has just announced the sending of new special forces to Syria, that Trump renounces to withdraw US troops and that the UK remains silent on its intentions, the petition is more than ever topical !


 


Attention: Presidents Trump, Emmanuel Macron and Prime Minister May


 


Syria, not on my name, not with my boys!


At the time of launching this petition, France is preparing to bomb Syria with the USA and other countries. Perhaps they will have done so by the time you read these lines, at the risk of a Russian reply and a general conflagration that could lead to the Third World War.


Thus, under the pretext of "punishing" an alleged violation of international law by Syria, the so-called international community which is in fact only a part of Western countries + Israel and certain petromonarchies like Saudi Arabia, the so-called international community is preparing or has once again violated this international law in a certain way since it is acting without a mandate from the United Nations. They do so with the support, even the almost unanimous encouragement, of the mainstream press, which has become the propaganda arm of our bellicose rulers who think they are making their mark on history thanks to a war.


Therefore, it is important to dissociate ourselves from our leaders and to let them know of our opposition to any armed intervention against and in Syria.


 



  1. We, the signatories of this petition, demand that our leaders:


1.1.      Stop all preparations to bomb Syria.


1.2.      Recall all soldiers, Special Forces and others who are currently in Syria despite international law.


1.3.      Stop arming and advising Syrian terrorists whether or not they are considered moderate rebels.



  1. We also remind them that according to the Nuremberg jurisprudence "the crime against peace differs from other war crimes only in that it contains them all" and that they are therefore liable to be brought to justice.

  2. We ask:


3.1.      Since obedience to orders cannot excuse participation in a war crime, we ask our soldiers to refuse orders that would make them violate international law.


3.2.      Journalists must stop pushing for war, which makes them complicit in war crimes and also exposes them to prosecution.



  1. We encourage everyone to start and finish their letters, whatever the subject, with "Syria, not on my name, not with my boys!"

  2. Finally, we ask all those who are of foreign origin or who have family abroad to translate the petition and implement it in all countries.


Syria, not on my name, not with my boys!




11.671 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition