Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Pour la suppression de la supercherie présidentielle

Pétition : Pour la suppression de la supercherie présidentielle Pétition

Pour la suppression de la supercherie présidentielle

55 signatures
Auteur(s) :
Thierry Calot
Destinataire(s) :
peuple français
La pétition
L'enfer est pavé de bonnes intentions... Le général de Gaulle instaura en 1962 l'élection du président de la République au suffrage universel direct (jusqu'alors le suffrage était indirect par les grands électeurs). Cette notion très gaullienne d'"homme providentiel", de "rencontre entre un homme et le peuple", était taillée sur mesure pour lui, dans une société conservatrice et encore peu médiatisée. Mais elle a très mal vieilli.

Dès les années 70, la vie politique française commença à tourner autour de rivalités de personnes visant la "fonction suprême" (Giscard/Chirac, Mitterrand/Rocard). 
En 1988, un monarque âgé, dissimulateur, au bilan très discutable, au projet vide, fut réélu avec l'appui des médias dont il avait lui-même nommé les dirigeants, à l'issue d'une "tontonmania" qui avait éclipsé les débats de fond. En 1995, la guerre ubuesque Chirac / Balladur poussa le premier, pour se distinguer du favori, à gauchiser son discours. Arrivé au pouvoir, il se heurta de ce fait à des contradictions insolubles et à une dissolution ratée qui marqua le début de l'abaissement de la fonction présidentielle, puis au cataclysme du 21 avril 2002.
En 2012, M. Hollande ne dut sa timide élection qu'au rejet personnel du président sortant, et non à une adhésion sur le fond. Au pouvoir, il amplifia grandement l'abaissement de la fonction présidentielle ébauché quinze ans plus tôt.
En 2017, une cabale truquée priva encore les Français d'un vrai débat au profit de basses attaques personnelles. L'élection, essentiellement sur son apparence, d'un jeune gourou inexpérimenté au projet fade, achève d'un coup fatal la fonction et, a fortiori, l'élection. C'est peut-être le principal message qu'il faut en tirer ! L'hypermédiatisation de la société (médias officiels, Internet fixe et mobile, réseaux sociaux, "fake news") et la focalisation sur des travers individuels parfois anciens qui font plus vendre que des sujets de fond jugés ennuyeux ont gagné la partie.
L'élection présidentielle américaine de 2016 donna lieu à un malaise comparable : elle aussi pose de multiples questions, y compris sur son mode de scrutin.

Rendons aux élections législatives et au Premier Ministre leur place centrale dans la démocratie française, comme dans tous les pays voisins.
C'est la clé d'une démocratie apaisée, mettant les idées, les projets pour le pays et l'ancrage local des députés loin devant les questions de personnes éloignées, vues à travers un prisme médiatique déformant. Puisqu'il faut un chef de l'Etat, réduisons ses pouvoirs au strict régalien (chef des Armées, etc.) et à la représentation, retirons-lui le droit de dissolution et la nomination des ministres, et revenons à son élection indirecte par les grands électeurs, comme en Allemagne. Loin d'un retour en arrière, ce serait au contraire une modernisation salutaire pour notre République.
55 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
8 commentaires
Marie lucie - Le 08/05/2017 à 10:14:58
les journalistes serviles ont manipuler les moutons
7
Magui - Le 08/05/2017 à 11:54:54
Il est clair qu'il est impossible, de toute les manières que vous voudrez de contester ou de dénoncer quoi que ce soit d'irrégulier… Tous les propos irons direct à la poubelle, à partir du moment où vous portez atteinte à la dictature de la communauté Européenne. Vous portez préjudice à l'EU l'EU vous le rendra, vous pouvez y rentrer il en est impossible d'en ressortir. La France est vouée à disparaître, elle qui a contribuée à la constitution de ce continent d'accueil, d'asile. la seule solution est de laisser la France à l'Europe et à ceux qui la dirigent et la manipule, la seule solution est de trouver asile dans un pays moins austère soit francophone soit anglophone pour ceux qui ont le courage de tout perdre, il le faudra de toute manière, il faut savoir avouer la défaite contre une puissance ingérable… Voici l'Eu en état de guerre en 1944 ( http://memorial-wlc.recette.lbn.fr/lcmedia/map/lc/image/eur72160.gif ) _ et voici l'Eu de nos jours ( http://www.diploweb.com/IMG/png/ue-28-couleurs-geotheque.png ) conclusion invasion de la dictature sans génocide. Les élections ont été truquées sans nul doute possible aussi bien au 1er tour qu'au 2ème, à une échelle qu'on ne peut de notre stature contester. Alors qui est réellement un réel danger pour la démocratie, l'Eu ou ceux qui s'opposent à l'Eu… ce qui est sûre c'est qu'on y perdra trop de temps, à essayer de savoir comment résoudre ce dilemme, sauver votre patrimoine et penser à l'avenir de vos enfants, la solution est ailleurs… Moralité : la France a été une très belle nation, avant ! elle ne l'est plus ! Bonne chance à vous tous de tout coeur dans vos démarches…
7
Louisette - Le 08/05/2017 à 11:56:36
C'est pour cela que nous devons être sourds à toutes ces demandes de parti (droite/gauche/écologistes et autres)
nous devons exercer notre vote en fonction de nos convictions profondes qu'attendons nous de ces élections pour tous ceux qui sont déçus de l'élection de Macron
Faire un contre pouvoir,voter pour le seul parti qui a su contrer ces élections voulues et dirigées par Hollande et sa clique !
Macron veut que les membres qui rallient son parti et qui sont adhérents de droite comme de gauche gardent leur carte mais devront lui faire allégeance (mais quelle allégeance politique pour quel parti ? ou à un homme sans parti )
Voilà qui ressemble beaucoup au temps de la monarchie(état dirigé par un seul homme)! Cet Homme est une duperie, une tromperie dans laquelle tombent tous ces politiques qui ont peur pour eux et non pour vous!
Réfléchissez
6
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs