Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Suppression pure et simple des charges pour les commerces.

Pétition : Suppression pure et simple des charges pour les commerces. Pétition

Suppression pure et simple des charges pour les commerces.

2.539 signatures
Auteur(s) :
Lasselin Laurent
Destinataire(s) :
Edouard Philippe (Premier Ministre)
Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie et des Finances)
Gérald Darmanin (Ministre de l'Action et des Comptes publics)
Emmanuel Macron (Président de la République)
La pétition
À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles !

Suppression pure et simple des charges pour les commerces.
Il nous faut trouver une solution qui garantisse la meilleure solution durable pour aider nos commerces et nos commerçants déjà en grande difficulté dans les centres-villes et les centres-bourgs avant l'épisode du Coronavirus.

Les restaurants et les bars mais pas seulement auront encore plus de difficultés à couvrir leurs charges, le risque de la banqueroute sera au bout du virage. Mettant les entrepreneurs sur la paille mais pas seulement des emplois seront aussi mis à mal. Sans oublier le manque de charges collectés par l'État.

L'emprunt de 500 M€ lancé par la France à la Banque Centrale Européenne sera une charge supplémentaire à supporter par les entreprises, les artisans, les commerçants et les français.

C'est pour cela qu'il est préférable de supprimer les charges dues par les entreprises aux divers organismes et de préférer baisser l'emprunt collecté par la France auprès de la BCE.

Il nous faut également un projet de loi pour effacer l'ardoise des loyers dus par les commerces pendant cette crise sanitaire exceptionnelle. Les reports des crédits engagés par les propriétaires des locaux auprès des banques sont aussi indispensables pour éviter aux bailleurs de supporters à eux seuls et pouvoir payer leurs emprunts contractés.

J'écrivais dans une pétition "STOP AUX TAXES ET IMPÔTS" le 17/11/2018 ce qui suit qui est toujours d'actualité pour les entreprises, artisans et commerçants:

La France est en colère, elle en a assez de payer et encore payer pour le CAC40, pour les banquiers et pour les plus riches.
Elle a besoin d'un pouvoir d'achat pour fonctionner.

La mobilisation du 17 NOVEMBRE est une action citoyenne de ras-le-bol fiscal, elle en est le signal d'alerte.

Les 1% des plus fortunés ont accaparé 82% des richesses créées en 2017.
La concentration des richesses et l'aggravation des inégalités s'accroissent.
Le partage des richesses n'est pas au rendez-vous.

STOP
aux augmentations des Taxes, des impôts.

L'impôt tue l'impôt, l'impôt tue la France... Les taxes injustes...

Le point de déséquilibre a été atteint, la France crie au secours et s'embrase un peu partout avec les mobilisations contre la politique Macron.
Chacun se révolte à sa manière via les réseaux sociaux, par des pétitions, par des opérations coup de poing.

LE SIGNAL DEVIENT DE PLUS EN PLUS FORT...


Il est temps d'acter l'urgence et de prendre en compte le désarroi des Français avant qu'il ne soit trop tard.

Nous sommes attachés à nos valeurs républicaines, mais il faut entendre la voix du peuple souverain.

La France est en perte de vitesse et entre dans une période de vaches maigres. Les classes moyennes sont touchées et elles subissent les conséquences de cette "CRISE". N'avons-nous pas les moyens de remédier à cela et relancer cette économie en panne, plutôt que de la freiner ?

La crise de 2007 a fait subir aux entreprises une baisse de chiffre d'affaires, mais également une baisse des recettes fiscales. Aujourd'hui, on crée de nouveaux impôts pour rétablir les comptes publics, mais ce sont les entreprises, les commerces, les Français qui en pâtissent. En alourdissant les charges, nous frappons indirectement sur le pouvoir d'achat, mais aussi sur le prochain exercice fiscal de l'État.

L'État doit désintoxiquer la France de sa lourde fiscalité qui l'asphyxie. Il doit créer sa richesse fiscale à partir d'un outil juste et équitable et non par un nouvel impôt qui frappe les Français les plus pauvres et les classes moyennes.

Une réforme en profondeur, un moratoire sur la fiscalité doit être entrepris en urgence !

L'action menée doit être efficace et immédiate pour favoriser l'emploi, l'artisanat, la première entreprise de France, le commerce, le bâtiment, tous les secteurs d'activité et agir comme bras de levier sur le coût du travail.

Le service à la personne créatrice de petits emplois doit privilégier d'une version light sur sa fiscalité et ainsi relancer le plein-emploi.

Retrouvons un équilibre, retrouvons une force pour notre République.


Laurent LASSELIN
2.539 signatures
Signez avec votre email
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
327 commentaires
Le 23/04/2020 à 08:10:27
Je signe parce que je trouve cela on ne peut plus logique en ces temps de crise sanitaire que les charges pour l ensemble des commerces soient purement et simplement supprimées
3
Marie - Le 23/04/2020 à 08:43:50
Je suis Artisans coiffeuse et je vais tous perdre..
3
Fernand - Le 23/04/2020 à 08:35:36
Le fait d'un report ou d'accorder des facilités aux commerçants est une vaste fumisterie
2
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs