64 850 669 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Politique

Signez la pétition

Déjà 167 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Non à la suppression de postes au collège Malrieu!

Non à la suppression de postes au collège Malrieu!

Auteur : Collectif Malrieu

Créé le 13/11/2017  

Mise à jour

À l'attention : du Rectorat Aix/Marseille, de l'inspection académique (13) et du conseil départemental (13)

Nous, parents d'élèves, enseignants, personnel technique et administratif du collège Jean Malrieu disons:

        NON A LA DISPARITION DES EMPLOIS AIDES AU COLLÈGE JEAN MALRIEU !

        OUI A LA CRÉATION DE POSTES PÉRENNES !


Suite à la décision du gouvernement concernant la suppression des contrats aidés d’insertion, le collège Malrieu a déjà perdu, ou va perdre, au total 4 agents :

    - un poste d’agent technique qui était affecté à la cuisine (qui n'a pas été renouvelé à la rentrée).

    - un autre poste d’agent technique affecté à l’entretien ne sera pas renouvelé à la fin du mois de novembre.

     - deux autres postes affectés à la vie scolaire vont également être supprimés (un poste à la fin du mois de novembre et un poste fin février).


Comment assurer la sécurité des élèves, la prévention de la violence, le filtrage des entrées et des sorties, la surveillance, l'encadrement des permanences, et l’accomplissement des tâches administratives liées à la vie scolaire avec 2 personnes de moins, dans un établissement de 422 élèves ?


Une autre personne, dont le contrat a été supprimé en septembre dernier, était affecté à la restauration scolaire, et notamment aux préparations de plats à base de produits frais. Cette suppression laisse une seule personne en cuisine pour assurer les repas quotidiens de plus de 220 élèves. Nous observons déjà des conséquences sur la qualité et les modes de préparation des repas! Cela est préjudiciable au bon équilibre, à l’hygiène, à la sécurité alimentaire et au bien être de nos enfants...


Le dernier contrat concerne un agent technique affecté à l'entretien.  Or, la configuration des locaux et le nombre de salles spécifiques nécessitent la présence de cette personne supplémentaire !


Cette situation, en plus d’être économiquement et humainement scandaleuse, représente un réel danger pour nos enfants !


De plus, à l’heure où l’on parle, tant de prévention du harcèlement et des violences scolaires, comment peut-on laisser ces collégiens sans un encadrement minimum ?


Nous ne pouvons pas accepter cet état de fait et demandons donc à ce que ces personnels soient réintégrés et leurs postes pérennisés car ils sont réellement indispensables au bon fonctionnement de l'établissement.