Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Stop à la casse des profs et de l’école !
Pétition

Stop à la casse des profs et de l’école !

Stop à la casse des profs et de l’école ! Pétition
4.448 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Collectif "Education : c'est quand qu'on va où?", jairockkpaul@gmail.com
Destinataire(s) :
Mesdames et messieurs les candidat(e)s à la présidence de la République française
La pétition
Actualité(s)
Pétition pour que cesse la casse des professeurs et de l’école ! Asyndicale, apolitique mais à votre service !

Avant, l’école française, c’était la classe … Aujourd’hui, c’est la casse ! Nous n’avons malheureusement pas perdu qu’une lettre ! Il faut se saisir de l’élection présidentielle pour remettre l’école au centre des débats car l’école est l’investissement de demain !
Morosité, dépressions, démissions, suicides … incivilités, agressions, menaces … les profs vont mal. Et un prof qui va mal, ce sont en fait des élèves qui vont mal … toutes les études le prouvent aujourd’hui !

Le niveau des élèves diminue, les conditions de travail se détériorent et les candidats aux concours pour devenir enseignant feront bientôt partie d’une espèce en voie de disparition !
Pour nous, il est temps d’agir et d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle 2012 pour qu’ils s’engagent à agir vite et bien pour l’école et donc pour la nation. Au moins, nous voulons les mettre devant leurs responsabilités en signant en masse cette pétition.
Nous avons un message clair, net et précis pour les candidats à l’élection présidentielle. Il y a …

10 principes fondamentaux à mettre en œuvre pour que l’école retrouve ses lettres de noblesse :

- I) Lutter contre la précarité du corps enseignant, car par exemple, un prof qui fait 250 km pour travailler, qui a un service sur plusieurs établissements, TZR (remplaçant) durablement et dans de mauvaises conditions, séparé de sa famille ou ayant un salaire insuffisant pour avoir un logement décent (région parisienne par exemple), est un prof stressé et démotivé qui fera des cours de moins bonne qualité et qui aura toutes les peines du monde à transmettre l’enthousiasme nécessaire et l’espoir dont les jeunes ont besoin et donc :

- II) Créer des postes et non en supprimer !

- III) Renforcer l’encadrement dans les lycées notamment au niveau « Vie scolaire ».

- IV) Redonner les leviers nécessaires pour que le professeur puisse asseoir une véritable autorité (et non un pouvoir autoritaire) en étant notamment soutenu ouvertement par sa hiérarchie directe et son administration dans des actions réalistes, applicables et appliquées.

- V) Revaloriser la rémunération des enseignants au plus vite !

- VI) Replacer l’équipe éducative au cœur du système.

- VII) Supprimer la règle d’objectifs à l’examen (80 et 50 %) qui participe à la dévalorisation progressive des diplômes !

- VIII) Réformer le système de mutation en profondeur pour le rendre plus juste.

- IX) Clarifier le statut des professeurs : Enseignants ou Enseignants/Educateurs ? Et auquel cas protéger les collègues, les former, les soutenir sans failles en s’appuyant sur un code d’éducation clair et précis respecté par tous c'est-à-dire aussi par les élèves !

- X) Redéfinir les notions d’autonomie et de liberté pédagogique de l’enseignant au sein de programmes clairs et réalisables obtenus conformément aux exigences des filières au sujet des savoirs, du savoir-faire et du savoir-être.

Voilà, il s’agit d’un SMIC pour l’école ! C’est le minimum vital pour que l’école reprenne le bon chemin. La jeunesse a besoin d’une instruction de qualité. Elle a besoin d’un cadre clair et cohérent. La jeunesse doit être respectée … les profs aussi !

Une jeunesse bien formée et respectueuse est le meilleur investissement qui soit pour l’avenir de la Nation. Cela n’est pas possible sans des enseignants qui disposent de moyens suffisants (p
4.448 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
498 commentaires
Le 12/11/2011 à 10:36:45
Puisque nos chers profs sont si soucieux du bien être des élèves, pourquoi, vu leurs faibles volume d'heures de travail hebdomadaire (15 à 20 h), ne feraient-ils pas des heures supplémentaires en faisant des cours de renforcement le samedi ou le mercredi après-midi ? Le problème n'est pas d'augmenter les effectifs, mais de faire bosser un peu plus les profs déjà en place ! IL Y A ACTUELLEMENT EN FRANCE ENVIRON 12 500 000 ÉLÈVES ET "850 000 PROFS", faites le calcul, il y a 1 ENSEIGNANTS pour moins de 15 élèves !!! ce sont les chiffres officiels (http://www.education.gouv.fr/pid338/l-education-nationale-en-chiffres.html). Où sont les profs alors ? ARRÊTS (ça peut arriver évidemment) mais également syndicalisme à outrance et autres actes nuisibles au bien-être des élèves. Arrêtez de prendre les français pour des imbéciles. L'éducation nationale coute 60 milliards d'euros par an. Et on nous dit qu'il faut plus de profs et plus de moyens !!! mais si l'école est si malade aujourd'hui c'est aussi à cause du corps enseignants.
5 0
Marie claire - Le 06/11/2011 à 11:41:52
oui, l'école en France est menacée de grave détérioration, une alerte des candidats peut s'avérer utile, à condition que l'on accorde plus d'importance aux élèves, aux savoirs qu'à l'économie (ou plutôt qu'aux économies)à court termeSur les points 9 et 10, je me permets de donner mon avis: un enseignant a pour moi missin d'enseigner, d'instruire avant tout; le rôle éducatif ne peut en aucun cas se substituer à celui des parents ou tuteurs! Il consiste en l'éducation à la vie en société, en groupe, en démocratie, un point c'est tout!
Le point 10 me semble très confus, trop abstrait: la liberté pédagogique des enseignants, notamment à l'école élémentaire est malmenée depuis longtemps, les enseignants étant contraints d'obéir sans discussion posiible à des programmes et cela est normal, mais aussi à des décisions prises par les recteurs, les IA, les IEN, les mairies ou collectivités, la région, certains groupes de pression ou lobbies (de parents d'élèves). Il est temps de redonner à l'enseignant son autorité sur sa classe et la confiance des parents et de l'administration! Les profs ne sont pas des girouettes qui doivent se tourner dans le sens des "réformes" trop nombreuses des politiques nommés ministres de l'Education Nationale: une dizaine de ministres se sont succédés en 25 ans et chacun a voulu marquer son "règne" par une réforme sans tenir compte, sans évaluer celle(s) de ses prédécesseurs. ras le bol de cette manière stupide de réformer!
2 0
Sylviane - Le 21/11/2011 à 08:01:29
Quand on ferme une école, on ouvre une prison.
Ce gouvernement envisage
30 000 places de prison pour les années à venir
On comprend pourquoi; en plus d'offrir des revenus supplémentaires à leur copain du BTP Bouighes.
2 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Stop à la casse des profs et de l’école !