Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Stop aux abus des vampires de Bercy

Stop aux abus des vampires de Bercy Pétition

Stop aux abus des vampires de Bercy

1 signature
Auteur :
Auteur(s) :
Le Vaillant Petit Economiste
Destinataire(s) :
Population française
La pétition


Bercy et ses intouchables



Vincent Jauvert, journaliste à l’Observateur et auteur du livre « les intouchables de l’Etat » les appelle la « noblesse d’Etat ». [1]


Ce sont plus de 600 fonctionnaires qui ne sont inquiétés par personne et qui touchent plus que le salaire du président de la république.


Ils font des vas-et-viens entre le public et le privé.


Ils font les lois fiscales puis se retrouvent à conseiller les entreprises sur comment les contourner.


Ils se connaissent tous et vivent dans une bulle au-dessus du peuple… qu’il dirige de leurs lois fiscales.



Des bonus personnels illégaux


Ceci ne serait encore rien s’ils se montraient respectueux des lois… mais ça n’est pas le cas :


70 % des primes des hauts fonctionnaires de Bercy n’ont « aucune base légale » ! [2]


Ce sont les mots de la Cour des comptes en 2010 et 2011.


En 2017 et 2018 c’est rebelote :


"les règles juridiques en matière indemnitaire ne sont toujours pas pleinement respectées"


Ils sont même présents « les moins scrupuleux dans l’application des règles des finances publiques ».


On parle ici du ministère des Finances … qui n’applique pas les règles des finances publiques : un comble !


 


On est les champions !


Ces agissements sont d’autant plus graves qu’ils se déroulent dans un contexte catastrophique :


La France est championne du monde !


Je ne parle pas de football, en 2017 la France a gagné la coupe du monde de la fiscalité ! [3]


Quand il s’agit de prendre l’argent des citoyens, l’Etat français est un champion !


Vous avez l’impression que ce matraquage en vaut la peine ?


Non, l’état gaspille des sommes colossales pour engraisser les insiders du système.


Les responsables de ce matraquage fiscal à Bercy ne semblent pas voir cela comme un problème.


C’est normal, car ce sont les principaux bénéficiaires de ce gaspillage.


Ils touchent un salaire moyen de 202 000 euros par an. Pardonnez du peu ! [4]


 


Les fermiers généraux sont de retour !


Alors que les enseignants triment, que les policiers n’en peuvent plus et le personnel hospitalier est proche du burn-out, les fonctionnaires de Bercy se gavent d’argent public.


Il faut savoir que Bercy compte « 193 des 219 fonctionnaires les mieux payés de France » [4] et que « les grilles de rémunération sont plus intéressantes que dans d’autres ministères pour l’encadrement supérieur » avec des salaires compris « entre 15 000 et 17 000 euros net en moyenne par mois pour les directeurs installés de longue date » [5]


On a clairement l’impression d’être revenu au « bon vieux temps » des fermiers généraux de l’ancien régime qui s’en mettaient plein les poches.


Le plus fou dans tout ça c’est qu’en comparaison, avec 10 000 euros brut par mois, les ministres gagnent moins qu’eux.


Avec un salaire de 15 000 euros brut mensuel, même le Premier ministre et le président de la République sont moins bien payés.


Et on laisse faire cette « pieuvre » qui gère l’argent de nos impôts.


 


Le véritable scandale : les indemnités !


Leur grille de salaire est certes scandaleuse… mais elle est légale !


Mais c’est avec leurs fameuses indemnités « sans fondement légal » que nous pouvons les arrêter.


Et selon les rapports de la Cour des Comptes, cela se passe à tous les niveaux !


Même lorsque ces hauts fonctionnaires ne sont plus en poste et préfèrent aller jouer leur carte en politique dans les cabinets ministériels, ils continuent à abuser des fameuses indemnités de sujétions particulières (ISP).


Elles leur permettent parfois de doubler leur rémunération.


Plus grave encore, ces ISP ont « augmenté de 39 % par rapport à 2016, un record, et se montent à 5 484 euros par mois en moyenne, un autre record : s’ajoutant à leur salaire de base, cela leur donne un traitement brut moyen de 12 000 euros par mois ». [6]


Et n’oublions pas que ces indemnités ne sont pas fiscalisées !


Ils s’occupent d’appliquer les lois qui sont responsables du matraquage fiscal dans ce pays et trouvent un moyen de s’empiffrer tout en évitant cette même fiscalité !


 


La colère jaune est l’occasion de supprimer ces privilèges !


Cela fait plusieurs années que les gouvernements laissent faire ces exactions.


Malgré les informations officielles et vérifiées de la Cour des Comptes, ces profiteurs sont épargnés.


Maintenant que la colère des Gilets Jaunes gronde, il est temps de redresser le gouvernement et le mettre face à ses responsabilités !

Nous avons au sein de Bercy des profiteurs et des incompétents qui doivent être jugés par la loi !


Dans la pétition qui suit, nous demandons les points suivants :



  • Un contrôle complet de TOUTES les indemnités de « sujétions particulières » (ISP),
  • Un remboursement avec intérêt de TOUTES les indemnités qui ne sont pas justifiées par la loi,
  • L’instauration d’un véritable contrôle de ces dépenses pour les prochaines années,
  • Et le renvoi immédiat de tous les fraudeurs.



Le peuple de France en a ras-le-bol d’être massacré par la fiscalité de ce pays et d’enrichir des incompétents et des profiteurs qui sont incapable d’enrayer les dépenses publiques.




Partagez cette pétition autour de vous !



Si vous pensez comme moi, signez la pétition adressée au ministre de l’Economie et des finances, M. Bruno Le Maire et au ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. 


Profitez également pour soulever ce scandale lors de ces deux prochains mois de « débat national » !


Car les médias délaissent ce sujet crucial !


N’hésitez pas également à partager et à diffuser ces informations autour de vous.


Nous devons alerter un maximum de personnes sur les manigances de ces hauts fonctionnaires.




Sources :


[1] https://www.youtube.com/watch?v=U1I4dmY47J0


[2] https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/Remunerations-a-Bercy-exces-opacite-et-illegalite


[3] http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/05/20002-20181205ARTFIG00122-sur-le-podium-des-impots-la-france-occupe-toujours-la-premiere-marche.php


[4] Nouailhac – Bercy : petits secrets et gros salaires ; Le Point 02/01/2018


[5] O. Babeau, L’horreur politique, 2017


[6] T. Bronnec et L. Fargues, Bercy au cœur du pouvoir, 2011

1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs