124 707 131 signatures sur MesOpinions.com

Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria

Sauvegarde en cours...
Pétition : Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria
Par J P ERBS

Pétition adressée à Mr Jonathan Goodluck, Président du Nigeria

Mise à jour
Ce manifeste n'a qu'un seul but, que vous puissiez exprimer votre soutien à ceux qui les recherchent, et aux jeunes filles enlevées par le groupe Boko Haram dirigé par Aboubakar Shekau.

Les islamistes de Boko Haram commettent de nombreux massacres, principalement contre des civils des villages où sont constituées des milices d'autodéfense, les élèves et les professeurs d'établissements scolaires et les chrétiens.

À côté de Boko Haram, AQMI, le MUJAO ou Ansar Eddine sont des agneaux. Les terroristes de Boko Haram sont des barbares : ils tuent des centaines de personnes toute l'année, mitraillent des églises, lancent des grenades pendant les offices et font des raids dans les villages chrétiens qu'ils transforment en Oradour-sur-Glane. Ce qui déclenche d'ailleurs des représailles contre des musulmans.

Le nom officiel de Boko Haram, signifie en arabe, Peuple engagé dans la propagation de l'enseignement du prophète Mahomet et du jihad. Dans sa définition abrégée en haoussa, « Boko Haram » signifie « L'éducation occidentale est un péché ».
Boko Haram cible donc particulièrement les lycées et les écoles où est dispensé un enseignement jugé trop occidental par les islamistes.

À plusieurs reprises, ces derniers ont attaqué des établissements scolaires, massacré des professeurs et lycéens comme à Mamudo, Gujba ou Buni Yadi. Si les lycéennes ne sont pas tuées, elles sont souvent enlevées pour être mariées de force à des djihadistes. Une vingtaine ont ainsi été enlevées le 11 février 2014, lors du massacre de Konduga.

Le rapt le plus important a eu lieu le 14 avril à Chibok : 220 lycéennes âgées de 12 à 17 ans ont été capturées par des islamistes qui effectuaient un raid sur la ville (selon la police nigériane 53 d'entre-elles sont parvenues à s'échapper dans les trois semaines qui suivirent leur enlèvement) .

Le 5 mai, le rapt des lycéennes de Chibok est revendiqué par Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram qui déclare : « J'ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d'Allah. J'ai dit que l'éducation occidentale devait cesser. Les filles, vous devez quitter (l'école) et vous marier ».
29.809 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition