Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria
Pétition

Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria

Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria Pétition
29.762 signatures
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Auteur :
Auteur(s) :
J P ERBS
Destinataire(s) :
Mr Jonathan Goodluck, Président du Nigeria
La pétition
Actualité(s)
Ce manifeste n'a qu'un seul but, que vous puissiez exprimer votre soutien à ceux qui les recherchent, et aux jeunes filles enlevées par le groupe Boko Haram dirigé par Aboubakar Shekau.

Les islamistes de Boko Haram commettent de nombreux massacres, principalement contre des civils des villages où sont constituées des milices d'autodéfense, les élèves et les professeurs d'établissements scolaires et les chrétiens.

À côté de Boko Haram, AQMI, le MUJAO ou Ansar Eddine sont des agneaux. Les terroristes de Boko Haram sont des barbares : ils tuent des centaines de personnes toute l'année, mitraillent des églises, lancent des grenades pendant les offices et font des raids dans les villages chrétiens qu'ils transforment en Oradour-sur-Glane. Ce qui déclenche d'ailleurs des représailles contre des musulmans.

Le nom officiel de Boko Haram, signifie en arabe, Peuple engagé dans la propagation de l'enseignement du prophète Mahomet et du jihad. Dans sa définition abrégée en haoussa, « Boko Haram » signifie « L'éducation occidentale est un péché ».
Boko Haram cible donc particulièrement les lycées et les écoles où est dispensé un enseignement jugé trop occidental par les islamistes.

À plusieurs reprises, ces derniers ont attaqué des établissements scolaires, massacré des professeurs et lycéens comme à Mamudo, Gujba ou Buni Yadi. Si les lycéennes ne sont pas tuées, elles sont souvent enlevées pour être mariées de force à des djihadistes. Une vingtaine ont ainsi été enlevées le 11 février 2014, lors du massacre de Konduga.

Le rapt le plus important a eu lieu le 14 avril à Chibok : 220 lycéennes âgées de 12 à 17 ans ont été capturées par des islamistes qui effectuaient un raid sur la ville (selon la police nigériane 53 d'entre-elles sont parvenues à s'échapper dans les trois semaines qui suivirent leur enlèvement) .

Le 5 mai, le rapt des lycéennes de Chibok est revendiqué par Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram qui déclare : « J'ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d'Allah. J'ai dit que l'éducation occidentale devait cesser. Les filles, vous devez quitter (l'école) et vous marier ».
29.762 signatures
Signez avec votre email
Quand elle atteindra 50 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur MesOpinions !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
1.820 commentaires
Marie josa e - Le 03/01/2016 à 16:31:49
honteux de n'avoir rien fait pour les sortir de l'enfer
8 0
Le 02/01/2016 à 19:04:23
elles devraient déjà etre libérées depuis longtemps !
7 1
Le 05/01/2016 à 23:19:29
Boko harem c'est sur une Armée d'impuissants fanatiques, de frustrés qui se vengent sur la gent féminine, proie facile ! Ce sont des sous hommes qui avec des petites qu.. Compensent avec des grosses mitraillettes comme dit la chanson de l'humoriste d'après Charlie hebdo...comment des femmes ici dans un pays démocratique peuvent jouer sp ce jeu trouble d'adhésion, de promotion à ces dérives sectaires religieuses d'un autre age ? ...notamment ces femmes qui osent revendiquer des horaires de piscine et du personnel féminin (petition mantes la jolie) honte à elles, ces commerciales de l'islam radical .....
5 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Soutien aux 220 jeunes filles enlevées au Nigeria