57 565 394 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Politique

Signez la pétition

Déjà 24.365 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Pour une sanction significative de l'eurodéputé Janusz Korwin-Mikke suite à ses propos gravement misogynes

Pour une sanction significative de l'eurodéputé Janusz Korwin-Mikke suite à ses propos gravement misogynes

Auteur : Rothé Léna

Créé le 03/03/2017  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : du Parlement Européen

Ce mercredi 1er mars, devant le parlement européen, l'eurodéputé polonais Janusz Korwin-Mikke a proféré une nouvelle fois des propos sexistes inadmissibles, d'autant plus au sein d'une telle instance. En effet, ce dernier soutien l'inégalité de salaire homme femme et ce pour ces raisons : 

« Bien sûr que les femmes doivent être moins payées que les hommes. Dans le classement des Olympiades scientifiques polonaises, quelle est la position de la première femme ? Je peux vous dire 800. Savez-vous combien de femmes sont dans les 100 premiers joueurs d'échec ? Je vous le dis, aucune. Et bien sûr que les femmes doivent être moins bien payées que les hommes, parce qu'elles sont plus faibles, elles sont plus petites et elles sont moins intelligentes. Elles doivent moins gagner, c'est tout. »


Ce discours a fait le buzz, mais il faut savoir que c'est loin d'être la première fois que JKM profère des propos sexistes intolérables, et ce au sein même de l’Assemblée Européenne.


AVIS DE JKM SUR LES FEMMES, LE SPORT ET LES ECHECS.


8 Juin 2015 lors d’un débat sur La stratégie de l'Union pour l'égalité entre les femmes et les hommes de l'après 2015.      


« Malheureusement, quand je regarde la télévision, il y a un programme appelé Sports extrêmes où l’on ne trouve aucune femme. Dans tous les sports extrêmes, il n'y a pas de femmes. Je pense que vous devriez exiger qu'il y ait au moins 40% de femme dans la discipline de motocross et ainsi de suite. De plus, il y a la liste des 100 meilleurs joueurs d'échecs. Nous devrions exiger qu’au moins 40% des meilleurs joueurs d'échecs soient des femmes et, bien sûr, pour se faire, changer  les règles pour que ce chiffre soit atteignable. Que pensez-vous à ce sujet? »


AVIS DE JKM SUR LES FEMMES, LE SPORT ET LE TRAVAIL.


8 mars 2016 lors d’un débat sur La situation socio-économique des femmes en Europe .


« Madame la Présidente! Les chercheurs ont étudié les joueurs de basket-ball américains et ont constaté que les hommes de grande taille apportent plus la victoire que ceux de petite taille, ce qui prouve que les grands hommes sont plus appropriés pour le basket-ball. La même chose est vraie si les femmes gagnent moins que les hommes pour le même travail. Cela veut dire qu'elles y  sont moins appropriées que les hommes. […]Veuillez noter, que par exemple, dans le cas des sports extrêmes, des échecs ou du bridge, les femmes représentent seulement 1 % des athlètes en compétition. Et si, dans certains domaines les femmes sont représentées au-delà des 1 %, cela signifie que l’Union Européenne à contribuer à bouleverser l’ordre des choses,  provoquant alors une diminution du niveau des disciplines concernées.


AVIS DE JKM SUR LES FEMMES, LE SPORT ET  LE« NUMERIQUE ».


27 avril 2016 - . Égalité des genres et émancipation des femmes à l'ère du numérique (brève présentation)


« Je ne peux pas imaginer comment vous pouvez sérieusement parler de discrimination contre les femmes dans le domaine du numérique. Eh bien, je suppose que  de la même façon que les joueurs de tennis jouent 5 sets, tandis que les femmes seulement 3, que les lanceurs de poids lancent 7kg et les femmes 4kg –que  la seule solution est d'établir le principe selon lequel les femmes doivent compter jusqu’à 7 au lieu de 10. L’accepter faciliterait aux femmes l’entrée dans la technologie numérique. »


AVIS DE JKM SUR LES FEMMES, L’AVORTEMENT ET LE RISQUE D’EXTINCTION.


5 octobre 2016 lors d’un débat Droits des femmes en Pologne (débat)


« Je rappelle que l'article. 23 de la Charte des droits fondamentaux dit: «Assurer l'égalité entre les hommes et les femmes dans tous les domaines (...). Le principe d'égalité ne fait pas obstacle au maintien ou à l'adoption de mesures prévoyant des avantages spécifiques en faveur du sexe sous-représenté ". Il est donc nécessaire d'appliquer cette règle ici, en raison du nombre moins important de naissance de fillettes que de garçons.


Je propose donc d'autoriser l’avortement, mais pas pour les nouveau-nés du sexe féminin.


Cela permettrait de réduire le nombre d'avortements par près de la moitié, et en même temps assurer la protection des femmes, ce qui après tout est au cœur du sujet. L’éthique européenne nous dit de protéger principalement les femmes et les enfants.  Faisons! Les femmes en seront surement très reconnaissantes. »


Ces discours pourraient prêter à sourire par l’énormité de leur contenu et le ton volontairement goguenard de Janusz Korwin-Mikke. Cependant, alors que nous sommes témoins des menaces qui pèsent et broient les droits des femmes sur tous les continents, il est inacceptable que des hommes politiques puisse prôner la phallocratie à coup de propos sexistes et misogynes. 


 Si le Parlement Européen a précisé qu’une sanction allant  «  d'une réprimande à une amende avec une suspension temporaire »  pouvait être prise, cela ne raisonnera pas Janusz Korwin-Mikke qui fut déjà sanctionné dans le passé, sans effet. C'est pourquoi, au vu des faits, femmes et hommes exigent des excuses publiques, ainsi que l’éviction définitive de Janusz Korwin-Mikke du Parlement Européen.