Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Retrait d'un projet immobilier dangereux rue Caulaincourt
Pétition

Retrait d'un projet immobilier dangereux rue Caulaincourt

Retrait d'un projet immobilier dangereux rue Caulaincourt Pétition
62 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Rue CAULAINCOURT
Destinataire(s) :
Monsieur le Maire de PARIS
La pétition
Danger ! Il faut sauver la rue Caulaincourt !

Un projet immobilier, catastrophique pour la sécurité de la Butte Montmartre en général et de la rue Caulaincourt en particulier, a été autorisé par arrêté municipal le 17 mai 2013.
Il s’agit de l’édification, au 44 rue Caulaincourt, sur l’actuelle enseigne Franprix qui comporte un rez-de-chaussée et un étage, d’un immeuble d’habitation sur six niveaux !
Soit un véritable blockhaus qui, côté rue, bouchera tout l’espace au-dessus du 44 de la rue Caulaincourt, et dépassera, en hauteur, les immeubles du 46 et du 42 !
Côté cour, la construction bouchera tout jusqu’aux maisons du fond de la Villa Léandre (avenue Junot), à laquelle ce blockhaus sera accolé !
De fait, il en va de la sécurité du site !

1. Un projet inacceptable car il représente un risque sécuritaire majeur.
Car ce virage de la rue Caulaincourt est très fragile, et, dans bien des cas, les immeubles sont déjà fissurés suite à des mouvements de terrain. Que se passera-t-il lorsque, sur plus de 1200 mètres carrés de surface, un immeuble de six étages aura été bâti ? Et qui suivra les conséquences de ces travaux d’élévation !? Ce n’est pas un site où, compte tenu de la fragilité des sous-sols, on peut faire n’importe quoi !

2. Un projet inacceptable car la Ville de Paris n’a consulté personne pour donner cette autorisation et répond, de manière froide et administrative, « qu’il y a eu respect des formes et des procédures » quand on lui parle du caractère « dangereux de ce permis de construire ».
En effet, depuis le début de ce projet invisible (Franprix n’est que le locataire, les propriétaires des murs sont privés), aucune information officielle et publique n’a été donnée aux riverains, ni par les promoteurs, ni par la municipalité. Un panneau illisible, car caché au premier étage, c’est pour certains de la Ville de Paris, la publicité réglementaire qui vaille ! Cela en dit long sur le sérieux de l’analyse des mouvements du sol qu'elle devrait étudier.
Nous avons été mis devant le fait accompli, et quand nous avons essayé de comprendre et de chercher à savoir pourquoi ce permis de construire avait été accepté, la Mairie de Paris n’a donné aucune réponse sur le fond.
Aussi, une telle absence de communication laisse présager le pire en ce qui concerne le sérieux de ces travaux. Or si ces derniers sont mal faits (et ils peuvent l’être !), le site sera constamment en danger d’éboulement ! Et cela sans qu'on puisse aisément en prouver l'origine car aucune étude de sol ne protégera les riverains.
Une telle bienveillance à l’égard de ces promoteurs ne correspond pas à l’idée que nous avons de l’impartialité républicaine et de son sens des responsabilités.
Il y a donc danger pour tout le quartier !

3. La liquidation d’un patrimoine historique et artistique.
À cela s’ajoute la question artistique. C’est important pour Montmartre, quartier préservé et parmi les plus visités de Paris. Ainsi le beau fronton du 44 sera détruit, sans sommation, pour construire donc ce projet immobilier, esthétiquement désastreux, et dont tout le monde peut aller consulter la nullité artistique à la Direction de l’Urbanisme de Paris, Boulevard Morland (Permis de Construire 075 118 12 V1066).
À cet égard, nous ne comprenons toujours pas comment il a pu avoir l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France, dont l’image est d’ordinaire très exigeante sur le site préservé de Montmartre. En effet, comme la presse l’a déjà noté, ce projet détonne totalement au milieu des immeubles fin haussmanniens qui l’entourent (cf. le numéro de septembre 2013 de PM Paris Montmartre, p. 35 ainsi que le numéro de décembre 2013 de la même revue p. 29).
Quelle est la prochaine étape de cette vaste liquidation patrimoniale ? Faire un blockhaus sur les vignes Montmartre ? Ce désastre de la rue Caulaincourt, si on ne le stoppe pas, peut en effet faire jurisprudence pour une mise en danger destructrice de la Butte.
Dès lors, nous sommes déjà nombreux à nous réunir pour contrer ce projet suicidaire pour les propriétaires et les locataires de la rue Caulaincourt, en particulier, et pour la Butte Montmartre en général. Projet contre lequel une procédure administrative a d'ores et déjà été initiée !

Rejoignez notre pétition pour le retrait de ce projet nocif et signez la pétition !
Danger ! Il faut sauver la rue Caulaincourt !
62 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
13 commentaires
Le 07/12/2021 à 09:09:09
Je signe pour la préservation du patrimoine et contre l'argent tout puissant.
0 0
Le 09/03/2021 à 14:55:28
PARTOUT les élus ne pensent qu'à bétonner. Pourquoi ? Pour finir de pourrir le cadre de vie de leurs administrés ?
0 0
Annie - Le 29/03/2014 à 15:21:56
ce projet est de l'inconscience pour l'avenir de l'immeuble N32 RUE CAULAINCOURT
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Retrait d'un projet immobilier dangereux rue Caulaincourt