Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

POUR LA REPUBLIQUE FRANCAISE (L’intrication de deux époque Mars 1945 et Mars 2020) LES JOURS HEUREUX PAR LE LE C.N.R 20/20

POUR LA REPUBLIQUE FRANCAISE  (L’intrication de deux époque Mars 1945 et Mars 2020) LES JOURS HEUREUX PAR LE  LE C.N.R 20/20 Pétition

POUR LA REPUBLIQUE FRANCAISE (L’intrication de deux époque Mars 1945 et Mars 2020) LES JOURS HEUREUX PAR LE LE C.N.R 20/20

2 signatures
Auteur
Auteur(s) :
SLV le prieuré
Destinataire(s) :
Le peuple informé
La pétition

Appel du Conseil National de la Résistance à la conscience mondiale.
Sans distinction d’opinions politique, philosophique ou religieuse.


L’heure d’un grand retournement est venue.


 C’est la fin des illusions.


ll faut imposer aux barbares du XXIe siècle la loi du monde civilisé !


 


« VISIONS POLITIQUES »


Un CNR en 20/20


 


UN APPEL A NOS ANCIENS DOIT SE FAIRE DANS CETTE CONSTRUCTION.


 


Un collectif associant la vision la mémoire et la volonté du peuple de France en 1943.


La volonté d’un peuple qui a décidé en son temps, une autodétermination dans sa gestion des biens communs. Et qui l’a obtenu !!!


Cet acquis porte un nom « les Jours Heureux ».


Ici un collectif éclairé de ses acquis se construit. Conscient de la destruction de la Nation par la force , l’actuel collectif éclairé de ses acquis doit se construire institution par institution. La guerre que notre président Macron a nommée est bien celle d’un gouvernement contre son peuple.


L’avis (la vie) des populations revendiquant un droit légitime, « le référendum » où chaque institution dans un média libre peut exposer son point de vue, de créer des référendums, d’assurer leur suivi et leur application.


Par raisonnement, le peuple par référendum est seul maître de sa destinée.


Dans l’idéologie démocratique, nous sommes légitimes à la tenue des missions du gouvernement.


 


Un peuple s’exprimant démocratiquement n’a plus besoin de descendre dans la rue.


 


La grande innovation est que :


 


Le CNR « Conseil National de la Résistance » de 1943


Devienne le CNR « Conseil National des Référendums » en 2020.


Sans oublier sa fonction première la Résistance.


 


Le mouvement gagnant est le suivant : le conseil national des référendums se forme avec tous les mandatés de chaque institution gestionnaire d’un bien commun. Ces mêmes mandatés porteront un audit validé par sa base « Avec le RIC » !


 


Chaque programme devient la règle commune. Un référendum national peut-être envisagé par chaque institution gestionnaire, pour inscrire ces grands principes dans la Constitution.


 


En parallèle, nous exigeons la mise en place d’un média libre dédié au CNR 2020 afin d’informer des processus en œuvre. Ce média d’information diffusera exclusivement les projets pilotés par les institutions de gestion des services publics sous contrôles citoyens.


 


Par ce processus, le corps d’une nouvelle nation se dessine. Une conscience collective fidèle à nos besoins naturels. Nous accédons par ce système à une démocratie directe par les thèmes.


In fine, nous n’élirons donc plus de représentants.


Le contrôle de notre gouvernement par l’implication des citoyens devient possible.


                               « ÉTHIQUES POLITIQUES »


 DÉFINITION « ÉCONOMIQUE SOCIALE ET SOLIDAIRE DU BIEN COMMUN :


 


« Par Biens Communs, nous entendons plusieurs choses : il s’agit d’abord de ressources que nous voulons partager, que celles-ci soient naturelles – une forêt, une rivière, la biosphère - matérielles – une connaissance- un logiciel- l’ADN d’une plante ou d’un animal. Il s’agit aussi de définir une forme de gouvernance dont la première intention est le bien-être et protéger la vie.


Associées à ces ressources, nous allons permettre leur partage, le cas échéant leur circulation, leur valorisation sans destruction, leur protection contre ceux qui pourraient atteindre à leur intégrité. Les Biens Communs sont donc à la fois une approche alternative de la gestion de biens et de services et une revendication légitime. Ils bousculent le modèle économique dominant basé sur la propriété, sans imaginaire politique, sans notion du bien collectif, avec désolation un constat : Destructeur de vie.


 


Projet du Conseil National des Référendums 20/20


Passerelle intemporelle à la résistance de 1945 jusqu’à nous.


Une Rencontre inéluctable et fondatrice d’une légitimité du peuple à gouverner.


 


 


 


Revenir à la base :


 


« Le respect sans condition de la constitution »


Alinéa 9 du préambule de la constitution française du 27/10/1946 et droit actif aujourd’hui : « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité »


 



  • - A L’Unicité : tous « les risques sociaux » (maladie, maternité, vieillesse, accidents du travail...) sont regroupés dans une seule caisse.

 


1945 - B La Solidarité : un système de répartition entre actifs et non actifs, financé par les richesses créées dans l’entreprise, est la pierre angulaire de l’édifice.


 


1945 -   C L’Universalité : sous entendue par l’idée de soigner toute la population et de suivre


« dans sa santé, l’individu de sa naissance à son décès ».


 1945 - D La Démocratie : c’est-à-dire la volonté de confier la gestion de l’institution aux bénéficiaires eux-mêmes.


 


1945 - E L’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par le rétablissement du suffrage universel.


 


1945 -  F La pleine liberté de pensée, de conscience d’expression.


 


1945 - G La liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’État, des puissances de l’argent et des influences étrangères.


 


1945 -   H   La liberté d’association, de réunion et de manifestation.


 


1945 –  I    L’égalité absolue de tous les citoyens devant la loi.


 


1945 -  J L’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie.


 


1945 -  K L’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’État après consultation des représentants de tous les éléments de cette production.1945 -  L Retours de la nation des grands moyens de production monopolisée, fruit du travail en commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques.


 


1945 -M Le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration, pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.


 


1945 - N Le réajustement important des salaires et la garantie d’un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d’une vie pleinement humaine.


 


 


1945 -   O La garantie du pouvoir d’achat national stabilité de la monnaie.


 


1945 -  P L’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par 1 politique de prix agricoles rémunérés, améliorant et généralisant l’expérience de l’Office du blé, par 1 législation sociale accordant aux salariés agricoles les mêmes droits qu’aux salariés de l’industrie, par 1 système assurant contre les calamités agricoles, par l’élargissement d’un juste telle attitude fermage et de métayage, par des facilités d’accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes et par la réalisation d’un plan d’équipement rural.


 


1945 - Q La retraite permettant aux travailleurs de finir dignement leur jour.


 


1945 - R La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction et d’accéder à la culture la plus développée, quel que soit la situation de fortune de leurs parents, afin de que les fonctions les plus hautes soient réellement accessibles à tous ceux qui auront la capacité requise pour les exercer et que soit ainsi promu une élite véritable, non de naissance mais de mérite, et constamment renouvelée par les apports populaires.


 


Aujourd’hui en 2020 :


 


2020 -   A Nous reconnaissons dans son intégralité les thèmes de 1945 leurs valeurs et l’importance                                                                           .         de les préserver.


 2020  - B Bienveillance Absolue de la Nation, des services publiques au troisième et quatrième âge. Exemple fondamentale : La gestion du quatrième âge doit être prise en charge localement. Associer ! Nous voulons voir nos parents arrivés au quatrième âge dans des lieux publiques sous gestion citoyenne.


 2020 - C SOS Maire c’est-à-dire les maires sont responsables des besoins vitaux, ce qui implique de leur donner davantage de moyens afin qu’ils puissent mettre en place une stratégie locale, notamment, en matière d’auto-suffisance alimentaire, énergétique et sanitaire. Donc rediriger une partie de l’impôt sur la commune sous contrôle citoyen afin de s’adapter à l’environnement et aux problématiques territoriales


 


2020 -  D Exiger l’application immédiate de l’alinéa 9 du préambule de la Constitution française du  27/10/1946.


 


2020 - E Ecrire nous-même la Constitution sur la base des résultats d’audits menés                                          auprès des professionnels et usagers, les services publics reprendront leur vocation originelle ». 


 


2020  -  F Soutenir impérativement les circuits courts, imposer et créer des vergers communaux sous contrôle de nos anciens qui ont du temps, la volonté et surtout encore le savoir. A cet effet, les coopératives sont un enjeu local pour faire barrage aux monocultures par territoire, à l’externalisation de notre production agricole. Ici nous réaffirmons que le retour au production locale est un enjeu écologique, économique, politique majeur.


 2020   - G Exiger des maisons du peuple par village, ville, quartier, par leurs diversités, ce sont des lieux de stimulations où le bon sens prend son droit. Ils enrichiront d’idées les communes, le département et l’échelon national…


 2020   - H Proposer dans les communes isolées, le recrutement à la source des personnels de santé avec contrat d’installation mais aussi dans des divers secteurs pour maintenir le service public et l’activité locale. Enrichir la Desserte locale avec des transports régionaux adaptés.



Par référendums imposer par la masse / les bases de nos institutions


RIC - Pousser à la Démocratie directe et à l’Autogestion des organes de gestion des services publics via des débats internes validés par des RIC internes.


RIC - Arrêter la logique de rendement des Services Publics en les positionnant exclusivement au service de l’intérêt général. Programmer leurs transformations.


RIC - Rediriger l’impôt, c’est-à-dire pouvoir choisir où va notre argent, notamment, son utilisation vers un modèle de proximité favorisant les communes : se pose ici la question « si un peuple a le droit de déterminer son modèle de société ».


RIC - Appliquer l’égalité d’accès aux services publics/ les écoles sont financées par l’état. Aucun lieu de savoir ne peut être restreint si le devenir de chacun est engagé.


 


RIC - Supprimer toutes les connivences public/privé.


 


RIC - Instaurer un meilleur contrôle des risques industriels et environnementaux : déterminons ici la stratégie des générations futures.


 


RIC - Rendre à la BDF (Banque de France), la création monétaire nationale / sous contrôle du peuple, afin de répondre au contrainte budgétaire : c’est le point centrale, névralgique d’un peuple et de son économie. Il est impératif et de droit que cet organe soit sous contrôle et gestion populaire.


 


RIC - Mettre en place le circuit court pour réduire notre impact écologique afin de minimiser la dévaluation monétaire : Ici les coopératives régionales sont donc un enjeu primordial.


 


RIC - Conformer toutes modifications ou développements des SP et la gestion des biens communs à l’Ecologie : nous devons maîtriser notre impact sur l’écosystème, créer un modèle, un exemple au-delà des Frontières, des Nations : Ici nous associons un esprit universel « la voie du peuple Français vers un monde organisé ».


 


RIC - Informer et mettre en lumière les clefs de contrôle de la Nation, créer des débats publics médiatisés.


Sujet : La légitimité de la dette / Banque public ou privée/ Les assurances / autres...


Des référendums sur ces thèmes doivent être engagés pour décider notre modèle de société. Ici nous décideront notre modèle de société…


 


RIC - Rappeler à l’armée sa fonction de service public : elle est constitutionnellement gardienne de la nation face aux attaques extérieurs, nous lui rappelons ici que l’alinéa 9 du préambule de la constitution française du 27/10/1946 et droit actif aujourd’hui : « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité ». Au nom de la démocratie Française nous affirmons qu’un Etat fort doit rester maître de ses besoins vitaux. 


- Nous demandons aux armées et au force de la nation de mettre œuvre son application.


- Nous leur demandons une réponse officielle sur leur positionnement sur ce cas particulier.


 


RIC - Mettre en place des tribunaux d’exception pour que soit jugé les trahisons à la Constitution Française (en toutes matières) : Jury populaire tirée au sort et télévisé…


 


RIC - Etudier la faisabilité d’un Revenu Universel sans contrainte d’un modèle prédéfini.


 


RIC - Unifier les assurances en un service publique (fin d’une bureaucratie scandaleuse perte de temps par la multiplicité de celle-ci) : Ici se pose donc la question des assurances, un Bien commun ou pas.



Finalité :


Créer un avenir commun possible, Changer de paradigme « la vie au centre de toutes décisions »,


Sauver la biodiversité,


Guider les générations futures,


Influencer au-delà des Frontières, les Nations…


 


 


 


Soyons fermes, purs et fidèles : au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n'ont pas cédé.                                                                                                                                                                                                              Citation de, Charles de Gaulle


                                                          

2 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs