Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Non au report des élections régionales

Pétition : Non au report des élections régionales Pétition

Non au report des élections régionales

335 signatures
Auteur
Auteur(s) :
GRICOURT Marc
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Gouvernement
La pétition
Communiqué de Marc Gricourt, Maire de Blois, 1er Vice-président de la Région Centre - Val de Loire
Non au report des élections régionales

Alors que la crise climatique n'est pas réellement combattue et qu'on en mesure chaque jour un peu plus les conséquences sur l'avenir même de l'humanité,

Alors que la France et une grande partie du monde traversent une crise sanitaire majeure, aux conséquences économiques, sociales et environnementales sans précédents,

Alors que nos concitoyens tentent de reprendre une vie normale, empreinte d'inquiétudes sur leur avenir propre,

Alors que cette crise a démontré la fragilité structurelle de pans entiers de notre économie, les injustices criantes de notre société entre les plus riches et les plus pauvres,

Alors que dans la crise les premiers de cordées ont été celles et ceux les moins considérés,

Alors que partout dans le monde s'exprime le rejet de toute forme de racisme et de discrimination,

Alors que…

Eh bien en France, au plus haut niveau de l’État, il semblerait que l'on pense que la démocratie serait un frein à la relance économique. Il semblerait que, pour réfléchir une meilleure organisation des pouvoirs dans notre pays, une réelle urgence, précisons-le, il faudrait modifier à l'envie le calendrier électoral des régions de notre pays.
Le ministre de l'intérieur aurait même dit « un seul objectif : ne pas empêcher l'action de la relance économique par des élections».
Quelles que soient nos sensibilités, les conseillers régionaux, plus largement tous les élus dans notre pays partagent les préoccupations évoquées plus haut. Mais en démocratie, ils n'ont pas forcément les mêmes visions et ne portent pas forcément les mêmes solutions. Il en va de même chez nos concitoyens et c'est heureux.

Considérer dans ce contexte que des discussions autour d'un report des élections ne serait qu'une piste comme les autres a de quoi laisser pantois.

Certes, ils sont peu nombreux ceux qui ont assisté aux échanges entre le Président de la République, quelques ministres et quelques présidents de région. Cela ne serait que rumeurs ou ballons d'essai, pratiques coutumières des hautes sphères de notre République…
Mais aujourd'hui, conseillers régionaux, nous disons que cela suffit.

Après la seconde guerre mondiale, dans un monde dévasté, la France a organisé des élections, pour sortir des régimes d'exception, pour rendre sa parole au peuple. Aujourd'hui on voudrait l'en priver, lui dire d'attendre et, ce faisant, continuer de faire vivre et pour combien de temps... un régime d'exception.

Toutes les collectivités, aux côtés de l’État, sont mobilisées. Elles ont fait preuve, durant le plus dur de la crise sanitaire, de leurs capacités à agir, à innover, à répondre présentes aux besoins du plus grand nombre. La crise sanitaire n'a pas empêché des élections, la relance le ferait ?

Depuis de nombreuses années, une réorganisation efficace, coproduite et non imposée par le pouvoir central est attendue. Elle mérite un large débat, elle mérite même sans doute un passage référendaire devant les Français, elle peut même être élargie à un débat constitutionnel.

Après une déclaration présidentielle en majesté dimanche 14 juin, tout se précipiterait et devrait passer par des discussions en chambres, en consultation des représentants des élus, et au passage en niant le calendrier démocratique. A toute difficulté nouvelle, nous pourrions donc être amenés à repousser les élections. Aujourd'hui les régionales, demain la présidentielle ? Serions-nous en train de changer de régime par le truchement d'une crise économique et sanitaire ?

Nous ne pouvons accepter cela.
Du débat le plus large, de la sanction suprême par le peuple citoyen, viendra l'organisation la plus efficace pour notre pays.

Conseillers régionaux, élus, citoyens, nous demandons :
• le respect du calendrier démocratique des élections à venir (sénatoriales, départementales, régionales…)
• la confrontation des différents projets pour une meilleure organisation et administration territoriales de notre pays
• un référendum constitutionnel pour une 6è République.

Premiers Signataires :
- Marc Gricourt, maire de Blois, 1er vice-président de la Région Centre - Val de Loire, délégué aux finances, aux fonds européens et au personnel
- Cathy Münsh-Masset, 2e vice-présidente de la Région Centre - Val de Loire, déléguée à l’éducation et à l’apprentissage
- Agnès Sinsoulier-Bigot, 8e vice-présidente de la Région Centre - Val de Loire, déléguée à la Culture
- Audrey Rousselet, conseillère régionale de la Région Centre - Val de Loire, déléguée auprès du vice-président délégué aux finances, aux fonds européens et au personnel, chargée du suivi des dossiers et actions concernant le personnel
- Jean-Pierre Charles-Guimpied, conseiller régional de la Région Centre - Val de Loire
- Jérôme Boujot, adjoint au maire de Blois en charge de la ville durable
- Benjamin Vételé, adjoint au maire de Blois en charge de la ville éducatrice et de la politique de la Ville-Conseiller Departemental 41
- Corinne Garcia, adjointe au maire de Blois en charge du personnel
- Yann Bourseguin, adjoint au maire de Blois en charge de la sécurité
- Ozgur Eski, adjoint au maire de Blois en charge des travaux, des espaces publics et de l'intermodalité
- Cédric Marmuse, secrétaire section PS Blois ; conseiller délégué à Blois en charge de la médiation culturelle et des relations internationales
- Frédéric Orain, 1er Secrétaire Fédéral PS41 ; conseiller délégué à Blois en charge de la mémoire et de l'éducation mémorielle
-Christophe Degruelle Président de l’Agglomération de Blois.

335 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
36 commentaires
Le 20/06/2020 à 08:34:34
Respect de la démocratie
3
Stanislas - Le 20/06/2020 à 10:31:26
Bien des hommes et des femmes se sont battus pour que nous puissions avoir le droit de choisir nos représentant. Bien des pays en sont encore privés.
La France, première puissance des Droits de l'Homme, serait un bien piètre exemple de démocratie si nous laissions ce droit être piétiné.
La crise sanitaire ne peu en aucun cas être une excuse. Nos bureaux de vote doivent être réaménagés à cette occasion.
3
Frédéric - Le 20/06/2020 à 08:17:21
Respectons la démocratie.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs