Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Des réponses aux 8 questions touchant à l'éthique et à la responsabilité

Pétition : Des réponses aux 8 questions touchant à l'éthique et à la responsabilité Pétition

Des réponses aux 8 questions touchant à l'éthique et à la responsabilité

35 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Le club La Gauche Autonomiste
Destinataire(s) :
chefs de file des listes aux élections territoriales en Corse
La pétition

ETHIQUE ET RESPONSABILITÉ


Ce document est le fruit d’une rédaction collective, voulue par des hommes et des femmes engagés dans la vie politique et associative au service de l’idée qu’ils se font de l’avenir de leur Île et du destin de son peuple.


Ils ne sont pas d’accord sur tout, bien sûr, mais ils sont convaincus  que leurs différences constituent une richesse, pour peu que ne soit jamais perdu de vue le bien-être  du peuple corse.


Si ce texte se veut politique, ses signataires n’entendent en aucune manière s’engager dans l’arène politique, déjà fort encombrée, et n’aspirent à rien d’autre que de contribuer à l’indispensable débat de fond qui doit s’engager lors des prochaines élections territoriales.


La prétention, légitime, de la Corse à l’émancipation progressive, doit s’assortir, de notre point de vue, de pratiques politiques qui se distinguent de celles d’une France dont chacun peut constater aujourd’hui l’impasse dans laquelle est engagée sa classe politique.


C’est dans cet esprit que nous  avons élaboré quelques propositions que  soumettrons aux chefs de file des listes présentes aux prochaines élections territoriales, sous forme de questionnaire : nous en communiquerons les réponses à la population.

*Le non-cumul des mandats doit devenir la règle.


L’Assemblée de Corse est destinée selon nous à devenir le lieu où seront à plus ou moins brève échéance élaborés et votés des textes ayant force de loi sur le territoire insulaire. Il est dès lors particulièrement important que celles et ceux qui siègent dans cette instance n’aient d’autre préoccupation que celle de servir l’intérêt général fusse au détriment de la collectivité dont  ils détiennent un mandat local.


Etes-vous prêt à prendre l’engagement qu’aucun des membres de votre liste ne pourra détenir un autre mandat que celui  de conseiller territorial ?

*La politique ne doit plus être un métier.


Pour beaucoup trop d’élus, la politique est devenue un métier, dont ils tirent trop souvent une part importante  de leurs revenus.


C’est une situation malsaine, qui favorise à force la pratique du clientélisme,  fait le lit de la corruption, et bloque l’accès aux mandats publics et la conduite des affaires publiques pour celles et ceux qui, dans la société civile, sont au cœur des problématiques que leurs élus doivent traiter.


Etes-vous prêt à prendre l’engagement, ainsi que chacun des membres de votre liste, qu’aucun d’entre vous n’effectuera plus de deux mandats  territoriaux consécutifs ?

*Si la majorité doit gouverner, l’opposition doit avoir les moyens de s’opposer.


La démocratie a besoin de ses deux jambes pour avancer : une majorité qui gouverne et une opposition qui s’oppose. L’exécutif issu de la majorité dispose de l’expertise de l’administration pour élaborer les dossiers qu’il soumet au vote de l’assemblée territoriale.


L’opposition, par définition, ne participe pas à l’élaboration des textes qu’elle est appelée à voter, et ne dispose ni du temps ni de l’expertise qui lui permettraient, pour les textes les plus complexes, de se forger une opinion.


Etes-vous prêt, si vous êtes en situation de constituer l’exécutif de la CTC, à faire voter un crédit pour que votre opposition puisse choisir librement, et rémunérer, les experts indépendants qui lui permettront d’éclairer son vote ?

*L’emploi public ne doit plus être un échange de services.


L’emploi public,  même s’il devient plus rare compte tenu de la crise des finances publiques, reste une monnaie d’échange pour un certain nombre de responsables publics.


Outre qu’il s’agit là d’une pratique qui n’est rien d’autre que de  la corruption, les excès que l’on peut constater obèrent, pour longtemps, les budgets de fonctionnement de la CTC et freinent d’autant plus les budgets  d’investissement porteurs d’avenir.


Etes-vous prêt, dès la prochaine mandature, à demander que soit effectué un audit sur les procédures de recrutement, et d’une manière générale les pratiques de gestion des ressources humaines de la CTC et des offices et les agences qui en dépendent ? Etes-vous disposé, si votre groupe  est appelé à participer à l’exécutif, à confier à une instance indépendante incontestable le soin d’opérer les recrutements à la CTC ainsi que dans les offices et les agences?

*La transparence des décisions qui engagent l’argent des contribuables doit être la règle.


A tort ou à raison nos concitoyens n’ont plus confiance dans la manière dont leurs élus appréhendent la gestion  de  l’argent public. L’opacité  des règles qui président à la décision de financer les investissements, ou les associations association d’intérêt public, entretiennent, à tort ou à raison, les soupçons de pratiques clientélistes et de favoritisme.


Etes-vous prêt à demander que soient renforcés les pouvoirs d’investigation de la cour territoriale des comptes ainsi que les sanctions qui pourraient être appliquées en cas de constat de manquements graves, ainsi que la mise en place d’une plateforme Open Data qui mettrait à la disposition de tous,  l’ensemble des données concernant la gestion de la CTC ?

*L’éthique doit être au cœur de l’engagement que l’on prend envers ses concitoyens.


La crise qui frappe notre Île, la misère qui gagne les villes comme les campagnes, exigent des  élus la plus grande rigueur dans leur comportement.  C’est sans doute une contrainte, mais c’est aussi le prix à payer pour que nos concitoyens reprennent confiance dans la politique et dans ceux qui sollicitent leur confiance.


Etes-vous prêt à demander à chacun de vos colistiers de fournir un extrait de casier judiciaire attestant qu’ils n’ont jamais été condamnés pour faits de corruption, de prise illégale d’intérêts ou de détournement de fonds publics ? Etes-vous prêt à exiger la démission de ceux ou celles d’entre vos colistiers qui, une fois élus, seraient impliqués dans une affaire relevant de l’un de ces délits ?

*La question migratoire est au cœur du débat politique : elle doit être débattue sereinement à l’assemblée de Corse.


La Corse se trouve au cœur d’une zone ou la pression migratoire est forte. La crise économique, le contexte français, européen et international ne sont pas de nature à rassurer une population qui, à tort ou à raison est saisie par un sentiment de dépossession. Ne pas s’en préoccuper revient à  fermer les yeux sur  les dérives xénophobes les plus graves et les solutions populistes les plus préoccupantes.


Etes-vous prêt, si vous êtes lors de la prochaine mandature en situation de pouvoir, à organiser une session extraordinaire sur la situation de notre Île à cet égard, et à esquisser les contours d’une politique qui permette de sensibiliser les instances françaises et européennes à cette  question, afin d’obtenir pour les autorités insulaires les moyens de peser en la matière dans le sens des intérêts du peuple corse et de ceux qu’il accueille en son sein.

*Le banditisme constitue un danger mortel pour la Corse : il doit être éradiqué.


Le banditisme se développe dans notre Île de manière inquiétante : pas une seule de nos micro- régions n’échappe à son emprise, et trop souvent il trouve dans une partie de la classe politique et de certains milieux d’affaires une complaisance préoccupante.


Etes-vous prêt à lutter sans faiblesse pour en réduire l’influence, veiller à  qu’il ne puisse accéder aux marchés publics et refuser les accords avec ceux qui, dans la classe politique ne prendraient pas clairement  de distance ?

35 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
9 commentaires
Roger - Le 20/10/2015 à 20:22:15
Ne serait ce que pour pouvoir établir ma propre grille de prise de décision quant à mon bulletin de vote!
Sans doute un peu réducteur......
0
Jeantou - Le 19/10/2015 à 19:56:53
Pour que le terme démocratie ne soit pas un vain mot
0
Jacques - Le 19/10/2015 à 11:27:16
Parce que c'est la moindre des choses qu'un citoyen puisse attendre de ses représentants élus!
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs