Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Une réflexion, remise en question et des actions !
Pétition

Une réflexion, remise en question et des actions !

Une réflexion, remise en question et des actions ! Pétition
43 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Sophie A.
Destinataire(s) :
gouvernement Français
La pétition

Mesdames, Messieurs (domaines tous confondus) du gouvernement, vous cherchez des solutions?

Diminuer très largement vos salaires et vos retraites (ministres, députés, sénateurs, etc et leur nombre aussi (trop de personnes inutiles au gouvernement) et renoncer à vos avantages qui doublent vos salaires ainsi qu'à vos doubles, triples mandats et/ou emplois.

Dégager de vos logements de m2 démesurés et inutiles et en faire plusieurs petits logements pour les SDF et ceux qui ont peu de moyens.

Arrêter les dépenses publiques inconsidérables et inutiles (on ne mange pas les ronds-points ou les radars (par exemple) et on se fout du patrimoine immobilier et mobilier de certains capitalistes).
Déjà, une sacrée économie.

Ensuite, diminuer largement aussi toutes les taxes professionnelles des employeurs du privé afin qu'ils puissent avoir les moyens d'embaucher.
Laisser le coût de la vie (maintenant, c'est trop tard pour le diminuer) mais repasser aux Francs pour les contribuables et les artisans et laisser l'Euro aux grandes entreprises qui détiennent la plus grosse part du marché.

Augmenter largement les salaires, ressources et aides des familles, qu'elles travaillent ou pas (afin de faciliter le pouvoir d'achat) (c'est elle qui favorise la consommation et donc, maintient à flot l'économie du pays).
Augmenter également largement les plafonds (ressources, Secu, Caf, etc) pour les calculs des droits des contribuables mais diminuer largement les taxes et l'imposition du pays (tant qu'à faire, que les plus riches partagent un peu, ils n'ont qu'à payer eux.... ).
Arrêter de favoriser les banques et les actionnaires tout confondus car ce sont eux qui appauvrissent le peuple!

Repasser aux Francs? me direz-vous.
Il ne fallait pas passer à l'Euro. Depuis le début, c'était une belle connerie.
Que les entreprises y passent, oui mais pas les particuliers et les artisans.
C'est du vol, du racket...
Quant à votre analyse sur les employeurs, leur pseudo "coup de pouce" a été une vraie arnaque!

Moi, je parle d'une extrême diminution des charges, pas de quelques centimes mais de plusieurs milliers d'Euros! Là, ça change tout!

Yen a assez des CDD renouvelés, des petits stages non payés, des intérimaires à vie, des contrats d'un jour, etc...
Vous nous prenez pour des idiots depuis trop longtemps et tous le monde râle mais personne ne fait rien.
Les gens ont besoin d'argent et bouffer pour vivre, ils n'ont pas forcément envie de travailler. D'ailleurs, ce n'est pas un plaisir (sauf pour certains), c'est un besoin pour s'endetter (payer des crédits (au lieu de mettre des sous de côté), nourrir les gosses (ils n'ont qu'à pas les collectionner pour certains), etc).
Si j'étais présidente, je changerai tout ça et très vite.

Ce n'est pas de vos programmes qu'on veut, c'est que vous respectiez et appliquiez notre programme à nous, peuple Français.
Si encore vous nous écoutiez?

Mais non, vous préférez manger gratos (à nos frais), pavoiser devant les autres gouvernements, comparer constamment (ce qui n'est d'ailleurs pas toujours comparable), s'occuper de garder vos statuts, vos pouvoirs et votre frics!!
Et nous, pauvres , nous rêvons, nous votons, nous bossons, nous faisons des enfants sans penser à leur avenir, nous y croyons!

Mais, ça va aller de plus en plus en plus mal, je vous l'assure, et peu importe les gouvernements suivants.


Ah oui j'oubliais, pour nous, peuple Français, les solutions : arrêtez la surconsommation, arrêtez de souscrire des crédits (qui vous tiennent en otages), arrêtez de faire des enfants.
Comment voulez-vous un changement si vous continuez de vivre comme si de rien n'était ?
Suivez ces conseils là et vous verrez, ils vont vraiment s'inquiéter......

Il faudrait aussi faire payer la taxe professionnelle aux exploitants agricoles (Châteaux dans différentes appellations et aux grandes exploitations agricoles) pour faire diminuer les impôts locaux et faire augmenter le SMIC dans le privé!! Faut pas les oublier!!

Une solution à rajouter : taxer les entreprises au pro-rata des moyens technologiques qu'elles utilisent à la place des travailleurs, et que ces dites taxes constituent une caisse commune redistribuée équitablement en fonction des compétences des dits travailleurs, qui de fait, ne trouvent pas de travail. Un début de salaire à vie. De la même manière, infliger de lourdes amendes en cas de délocalisation, d'exil fiscal et de licenciements économiques illégitimes en plus des dommages et intérêts majorées en fonction des compétences et de l'ancienneté des salariés lésés.

Il faut déjà qu'un des 3 principaux partis entende ça. En démocratie? Pas vraiment et depuis longtemps. Les droits de l'homme sont bafoués. Il faut tout recommencer. Liberté? Relative!!! Égalité? Mensongère!! et Fraternité? Hypocrite!! Non, je ne crois plus en l'être humain, c'est sur mais je crois mes idées....

Réponses d'internautes :

«
Bravo! vous avez tout développé dans votre résumé ! Mais hélas, nos gouvernants ne lisent pas nos commentaires et c'est bien dommage car ils connaîtraient notre état d'esprit. Ils sont juste là pour nous pondre des lois grotesques qui ne les concernent pas ou qui ne les concerneront jamais car ils ne savent pas ce que c'est de travailler et de tirer la langue à la fin du mois ».

«
Tout à fait d accord mais le problème, c'est de baisser les charges des patrons sa ne passe pas pour certains car ils croient que sa va dans nos poches pour ma part je suis artisan avec 2 employés ont est pris à la gorge avec se RSI pour exemple j ai augmenté 1 salarié de400 € net par mois je me prend 250€ de charges en plus on n en peu plus toute les réformes qui sont faites ses pour les grosse entreprises et leurs patrons s en mettent pleins les poches les gens font l amalgame sur les gros et petit patron ».

Ma dernière réponse :

Baisser les charges des petits patrons comme vous, pas pour les gros employeurs qui brassent à longueur de journée.... Ce sont les PME et les PMI ainsi que les artisans qu'il faut aider.... Il faut se battre pour vous, ainsi, vous pourrez embaucher plus et tirer un bien meilleur salaire pour vous.... Mais, vous l'avez dit, les réformes, les lois, les avantages sont faits pour les gros, les capitalistes, ceux qui finalement, n'en ont pas besoin... C'est contre ça qu'il faut se battre... Courage... Si seulement ce que j'ai écris était lu, entendu et appliqué, les gens iraient mieux dans leur vie.....

43 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
4 commentaires
Roland - Le 16/03/2016 à 11:12:03
EXACT ! nos politiques montrent en exemple ...l'Allemagne ! tout en faisant exactement le contraire !!! en Allemagne : moitié moins d'élus/moitié moins de rémunérations !!! ALORS QUAND COMPTEZ VOUS MONTRER LE BON EXEMPLE jQuery1720038942286783639646_1458123025827???
6 0
Joel - Le 15/03/2016 à 17:54:16
comparaison France Allemagne






Puisque la FRANCE, prend toujours l'Allemagne en exemple et que nos hommes politiques nous parlent sans cesse du modèle allemand,

Quelques précisions...

France 1 : Président de la République 1 Premier Ministre 25 Ministres 9 Secrétaires d'état
TOTAL : 36

Allemagne : 1 Chancelier(e) 8 ministres
TOTAL : 9

Coût d’un ministre : 17 millions d'Euros par an

Le soir après le" boulot"

- A Paris, le 1er Ministre se détend dans son logis de fonction (310m²) à Matignon tandis que ses collègues regagnent en limousines les hôtels particuliers que la République met généreusement à leur disposition
- Angela MERCKEL rentre dans son appartement, dont elle paie le loyer, les factures d'eau et d'électricité. Comme chacun de ses 8 ministres

Personnel
- 906 personnes travaillent à la Présidence de la République
- A peu près 300 personnes en Allemagne

Parc auto
- Élysée : 121 véhicules
- Chancellerie : 37 véhicules

Déplacements

France
1 « Airbus A330-200 »
2 « Falcon 7X
2 « Falcon 900 »
2 « Falcon 50
3 Hélicoptères « Super Puma » etc. ...

Allemagne
Systématiquement en train ou sur des lignes aériennes régulières

Salaire
- Président de la République 21 026 €
- Angela MERKEL 15 830 €

Budget
- l’Élysée culmine à 113 000 000€.
- Chancellerie 36 400 000 €

On commence quand Mesdames et Messieurs les politiques?
6 0
Marie-christine - Le 18/03/2016 à 11:05:27
Cela fait tellement longtemps que ce devrait être fait! Fini les privilèges éhontés et cela se pratique très bien dans nos pays voisins. Une vraie république avec des gouvernants et des élus moins nombreux et qui s'assument personnellement financièrement. Sinon, autant revenir à la monarchie et au moins nous n'aurons pas à subir ces tristes spectacles électoraux. Idem, pour les privilèges des fonctionnaires ( électricité gratuite, maison vacances, repos,etc..).Enfin, depuis des décennies on aurait du ré-imaginer le monde au lieu de le mettre sous perfusion: la mécanisation, l'augmentation de population, le calcul est simple: il n'y a plus assez d'emploi pour tout le monde.Au lieu de critiquer, baisser les charges et les impôts pour libérer du travail pour ceux qui ont les ' couilles' d'entreprendre et réformer le monde en profondeur. Si on explique bien la situation aux gens, c'est possible.Mais il vaut mieux être économiste que politique! Les citoyens ne devraient même pas à avoir à le demander, ce devrait être leurs premiers devoirs de probité et de compétence!
2 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Une réflexion, remise en question et des actions !