Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Proposition d'une loi visant à sanctionner très lourdement les témoins passifs (parents, amis, imams de mosquée) de la radicalisation des candidats au djihad

Pétition : Proposition d'une loi visant à sanctionner très lourdement les témoins passifs (parents, amis, imams de mosquée) de la radicalisation des candidats au djihad Pétition

Proposition d'une loi visant à sanctionner très lourdement les témoins passifs (parents, amis, imams de mosquée) de la radicalisation des candidats au djihad

73 signatures
Auteur(s) :
Z. S.
Destinataire(s) :
l'Assemblée Nationale et du Sénat
La pétition
Trop, c'est trop ! Il y en a marre de toutes ces personnes qui préfèrent ne pas dénoncer des individus radicalisés dans les mosquées, les quartiers populaires, les établissements scolaires et laisser ces derniers tuer nos enfants dans les rues comme des lapins !
 
Je souhaite qu'une proposition de loi contraignant, par des peines lourdes, les parents, amis ou imams des quartiers ayant connaissance de personnes présumées radicalisées, à les signaler auprès des autorités de police ou de gendarmerie mais qui ne disent rien.

Cette loi devrait garantir l'anonymat et la protection de ces lanceurs d'alerte afin d'éviter d'éventuelles représailles.


Rappel des événements : 

Mars 2012 : Mohamed Merah tue 7 personnes à Montauban et Toulouse
Le 11 mars, Mohamed Merah abat le militaire Imad Ibn Ziaten sur un parking à Toulouse, puis s’attaque, le 15, à trois autres soldats de Montauban, sortis de leur caserne pour retirer de l’argent. Abel Chennouf et Mohamed Legouad sont tués sur le coup. Loïc Liber est grièvement blessé. Le « tueur au scooter » est en fuite. Il frappe à nouveau le 19 à l’école juive de Toulouse Ozar Hatorah et tue un professeur, ses deux fils, ainsi qu’une petite fille de 7 ans. Mohamed Merah meurt le 22 mars dans l’assaut que donne le RAID à son appartement.

7-9 janvier 2015 : assaut de « Charlie Hebdo » et prise d’otages à l’Hyper Cacher
Le 7 janvier, les frères Chérif et Saïd Kouachi attaquent le siège de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo à Paris. Parmi les victimes figurent le directeur du journal, plusieurs de ses caricaturistes vedettes et deux policiers. Après deux jours de cavale, les deux assaillants sont abattus par les forces de sécurité, après s’être retranchés dans une entreprise de la banlieue est de la capitale.

Le 8 janvier : Amedy Coulibaly tue une policière et blesse un agent municipal à Montrouge, au sud de Paris. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d’un supermarché cacher de Paris et tue quatre d’entre eux, tous juifs. Il est abattu dans l’assaut donné par la police peu après la mort des frères Kouachi. Ceux-ci se revendiquaient d’Al Qaida dans la péninsule arabique (AQPA), Amedy Coulibaly du groupe Etat islamique (EI).

3 février 2015 : Agression au couteau à Nice
Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif sont agressés au couteau. L’assaillant, Moussa Coulibaly, 30 ans, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines), est aussitôt arrêté. Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs.

19 avril 2015 : Une église de Villejuif visée
Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien en informatique, est arrêté à Paris, soupçonné d’avoir tué une femme et préparé un attentat imminent contre une église de Villejuif dans la banlieue sud de Paris. En possession d’armes de guerre, il était connu des services de renseignement pour avoir basculé dans l’islam radical. Il admettra avoir projeté d’autres actions.

26 juin 2015 : un patron décapité dans l’Isère
Yassin Salhi tue et décapite son patron Hervé Cornara à Chassieu (Rhône), puis, brandissant des drapeaux islamistes, tente de faire exploser l’usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), en précipitant son fourgon contre des bouteilles de gaz avant d’être arrêté.

21 août 2015 : attaque dans le Thalys
Un carnage est évité dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, lorsque des militaires américains maîtrisent un homme lourdement armé qui ouvre le feu à hauteur de Oignies (Haute-Picardie). Deux personnes sont blessées, l’une par balle, l’autre par arme blanche. L’assaillant, un jeune Marocain, est interpellé.

13 novembre 2015 : carnage au Bataclan et sur des terrasses de l’Est parisien
La France est frappée par les pires attaques terroristes de son histoire, avec, pour la première fois dans ce pays, des actions kamikazes. Les attentats sont perpétrés à Paris dans la salle de concerts du Bataclan, contre plusieurs bars et restaurants du cœur de la capitale, et près du Stade de France, à Saint-Denis. Cent trente personnes, notamment des jeunes, sont tuées et plus de 350 sont blessées. L’EI revendique les attaques.

7 janvier 2016 : attaque du commissariat du 18e arrondissement à Paris
Un homme armé d’un hachoir et d’une fausse ceinture d’explosifs est abattu après avoir crié « Allah Akbar » en s’approchant du commissariat du 18e arrondissement de Paris. Il porte une revendication manuscrite en arabe dans laquelle il fait allégeance au chef de l’EI.

13 juin 2016 : deux policiers assassinés à leur domicile
Un policier de Magnanville (Yvelines) et sa compagne employée au commissariat de Mantes-la-Jolie, sont assassinés chez eux. Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, est poignardé devant son domicile, sa compagne Jessica Schneider, 36 ans, égorgée à l’intérieur du pavillon par un jihadiste de 25 ans. Larossi Abballa, qui avait revendiqué son action sur Twitter et Facebook au nom de l’EI, est tué par le RAID.

14 juillet 2016 : à Nice Un homme au volant d’un camion a fauché plus de 84 personnes, dont plusieurs enfants, jeudi dans la foule massée sur la promenade des Anglais pour le feu d’artifice.
73 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
17 commentaires
Joly - Le 21/07/2016 à 18:12:04
la liste est longue pour le bien vivre ensembre HONTE A CE GOUVERNEMENT DE NE PAS PROTEGER LES FRANCAIS TOUS LES ATTENTAS ONT ETE PERPETRES PAR DES MUZZS OU DES BI QUE LA FRANCE A ACCEUILLIE TROP GENEREUSEMENT
5
Le 21/07/2016 à 19:17:25
La France est un pays des droits de l'homme. La France fait tout ce qu'elle peut pour pour les réfugiés politiques .Est ce qu'on est pas en train de ce mettre une balle dans le pied.un syriens prochent des frères musulmans s'est installé en Ariège il y a une quarantaine d'années devant sauver sa peau pour échapper à Bachar el Assad qui l'aurait persécuté.mon sang n'a fait qu'un tour qu'en j'ai vu dans la presse qu'i avait accueilli en Ariège chez lui la famille Merach .fabien clain .et beaucoup d'autres encore .cette belle équipe passait chez lui pour des cours .des cours de quoijQuery172010374127351678908_1469120426213 Comment peut on garder dans notre pays des traîtres .et combien avons nous naturalisé de gens aussi dangereux?
5
Le 21/07/2016 à 09:54:47
Condamnation pour complicité voir apologie des attentats, suppression définitive de toutes aides sociales et expulsion des proches des charognes de terroristes.
4
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs