Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Programme pour un quinquennat juste...
Pétition

Programme pour un quinquennat juste...

Programme pour un quinquennat juste... Pétition
16 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Guy Schiffmann
Destinataire(s) :
hommes politiques
La pétition

1 Économie
Audit sur la dette public. Quelle est la dette réelle, hors intérêt depuis vingt ans, durant cette période, quel montant a été remboursé intérêts compris. Recalculer la dette restante en déduisant les intérêts du capital. Quelle est la dette restant ?


Emprunt toxique :


Dette toxique local ou régional faire de même.


Abrogation de l’article 123 du traité de Lisbonne, Dette public fin 2010, 1 591 milliards d’€uros dont intérêts 1 408 milliards d’€euros, la dette augmente de  2 665€ par seconde, aujourd’hui 2 165 milliards d’€euros. Pour plus d’info voir le site.


Compteur de la dette publique française pour 2016 Dette publique par ménage de la France » Dettepublique.fr


Taxer de 10 à 80% les produits d’importation de pays ne respectant ni l’environnement ni les travailleurs.


Exemple : si le pays ne respect pas l’environnement (rejet de polluant) ni les ouvriers, (travail des enfants, conditions insalubres etc.…..) la taxe peut s’élever à 80%. Si le pays respect les ouvriers, salaire et conditions de travail, taxe à 40%.


Étiquetage par pictogramme claire et compréhensible des produits, fabriqué par des enfants, non respect des conditions de travail, non respect de l’environnement. Il faut que les consommateurs soient informés de la provenance et des conditions de fabrications des produits qu’ils achètent.


Cela provoquera automatiquement des relocalisations par la diminution de la marge bénéficiaire.


Politique


Cumul des mandats, le cumul sera possible mais seul le plus important sera rémunéré, les autres seront à titre bénévoles.


Emploi


Les entreprises petites, moyennes ou grandes, qui licencient ou ferment un site afin de délocaliser par manque de rentabilité, ce sera à l’état au travers les localités, département ou région de pérenniser le site pour la sauvegarde de l’emploi. Il n’est plus admissible qu’une société décide de mettre des gens à la rue, juste pour une question de rentabilité. L’état prendra le contrôle du site et maintiendra l’emploi.


Allocation perpétuelle :


Chaque habitant touchera une allocation de sa naissance à sa mort de 1000.00€ mensuel. De la naissance à sa majorité, l’allocation sera bloqué sur un compte, et à partir de sa majorité (18 ans) lui sera versé directement. A la sorti de l’université populaire la compte sera débloqué et pour les enfants nés en France, la somme de 216 000.00€ sera versé en une fois ce qui permettra à l’allocataire de s’engager positivement dans l’avenir. Pour les étrangers, arrivé en France, ce sera la date d’arrivé qui sera prise en compte, ils toucheront l’allocation tant qu’ils résideront en France. Cette allocation perpétuelle remplacera et annulera toutes les aides sociales existant actuellement, (allocation familiale, allocation logement, chômage …. Etc.)


Écotaxe :


Mise en place du système, la circulation des PL en interrégional ne sera pas taxé, un P.L. basé sur Strasbourg ne sera pas taxé tant qu’il circule dans la région Grand Est, s’il quitte la région, il sera taxé sur les km parcouru dans les autres régions. Seront taxés les PL en transit à l’international.


Retour progressif des Autoroutes concédées dans le giron de l’état par le non renouvèlement des concessions.


Budget :
Taxe sur l’import pour le financement des universités


Écotaxe financement de la rénovation du réseau routier et réforme du permis de conduire


Société :


Création d’universités populaires obligatoires pour tout citoyen français quel que soit la nationalité hommes et femmes, entre 18 et 28 ans. Durée minimum 1 an nourris logés, uniforme obligatoire pour tous. La durée pourra être portée à 3 ans max pour l’obtention de certains diplômes, bourse progressive de 300 à 500 €euros.


L’université dispensera des cours théorique le matin, français mathématique, instruction civique. L’après-midi sport et cours pratiques. Il sera possible de se former à tous les métiers, les universités seront en relation direct avec les P.M.E. pour proposer les formations selon les demandes.


Il sera possible de passer un permis de conduire professionnel sur 3 ans.


Au terme de la première année, les stagiaires pourront obtenir la nationalité française sur simple demande. L’obtention de la nationalité sera soumise à cette condition. L’entrée dans les universités sera possible sur inscription, quelle que soit l’âge du candidat après 28ans. L’obligation est entre 18 et 28 ans, mais un étranger venu en France après cet échéance pourra néanmoins faire son année et jusqu’à trois, quelle que soit son âge à son arrivé en France.


En fin de cycle, aout  septembre des jeux inter-universitaires seront organisés ou les meilleurs élèves de chaque université s’affronteront sur toutes les matières enseignées autant pratique que théorique un pris sera décerné au meilleur, et à l’université ayant remporté le plus de victoires.


Conseil populaire :


Création d’un conseil populaire d’une vingtaine de personne, tiré au sort sur une liste de volontaire, un conseillé par branche de métier. Le conseil ce réunira un moyenne une fois par mois afin d’aborder les problèmes liés aux conditions de travail, par secteur et par branche professionnel. Ils auront le pouvoir, après vote à la majorité de signer et de faire mettre en œuvre les décrets d’applications. 


Les étrangers habitant en France depuis au moins trois ans pourront participer aux élections locales et régionales


Sécurité :


Des centres de rétentions seront construits, dans lesquels seront retenus tout détenu n’ayant pas commis de crime de sang, meurtre, viol, terrorisme. Ils seront réservés à toutes les autres peines. Les prisonniers seront équipés de bracelets électroniques, et s’occuperont de l’entretien et de l’exploitation du centre. Des ateliers seront créer pour assurer les formations à tout les métiers et chaque détenu pourra s’exprimer dans son métier et y évoluer. Des formation seront organisés, les détenus se chargeront de l’intendance cuisine lingerie etc.. Les centres seront mixtes seul les dortoirs seront séparés. En fin de peine chaque détenu aura suivi une formation et une préparation à la réinsertion sociale. En cas d’évasion ou de tentative d’évasion, le détenu retournera en maison d’arrêt.


Les maisons d’arrêts seront spécialisé par type de délit, plus question de mélanger les criminels.


 Le trafic de cannabis génère un CA de 1,12 milliard d'euros en France et par an. Donc vu l’incapacité de stopper le trafic, il faut légaliser la consommation et la vente de cannabis. La vente ce fera dans les débits de tabac, interdit aux mineurs, zéro consommation au volant. Les taxes générées par la vente serviront à renforcer les brigades anti-criminalité pour la recherche des autres stupéfiants, qui sont eux vraiment dangereux.


Réforme du permis de conduire :


Apprendre les candidats à conduire, et non à passer un examen. Conduite sur piste verglas, mesurer les réactions d’urgence sur piste. L’obtention du permis sera finalisé sur piste verglas et réaction d’urgence, les candidats obtiendra selon les résultats un permis A-, A, A+. Limitation de la puissance du véhicule sur 3 ans A- à 80 cv, A à 90 cv, et A+ à 100cv.


Suspensions, annulation du permis. En cas d’annulation du permis, le candidat devra repasser le permis avec lequel il a commis l’infraction. Un chauffeur routier permis EC qui a vu son permis annulé suite à une infraction en V.L. devra repasser le permis V.L. afin de retrouver son permis complet, si c’est en P.L. il lui suffira de repasser son permis P.L. pour retrouver l’intégralité de son permis.


Écologie :


Création d’un carnet habitat environnement à présenter obligatoirement pour l’achat de tout pesticide. Le carnet comportera un plan sommaire de la propriété, sur lequel sera noté les différentes utilisations de pesticide cela permettra en cas de changement de propriétaire ou locataire de savoir exactement où et quel produit ont été mis en œuvre, afin d’éviter par exemple de placer un potager dans une zone qui a été précédemment traité avec des pesticides.


Énergie


Recherche et création d’un procédé de démantèlement et de recyclage des centrales nucléaires. La France sait construire des centrales, mais à ce jour

16 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
3 commentaires
Le 04/12/2016 à 10:35:12
Je signe parce que je partage le principe de ce "programme", j'apporterai 2 modifications concernant - "l'écotaxe" pour les entreprises "locales en bordure de région" elles doivent bénéficier d'un périmètre tenant compte de leur localisation et puis aussi assurer le "ferroutage" obligatoire le plus possible ; - "l'emploi" où il me semble que toute entreprise ayant bénéficié de subvention publique (crédit d'impôt, défiscalisation, aide à l'installation, etc.) qui pratique "une délocalisation boursière" devra constituer une provision afin de rembourser les sommes ou avantages reçus, faute de quoi elle verra son outil de production automatiquement saisi par l'état dans le but de permettre la création d'une "scop" par les salariés !
0 0
Sylvie - Le 20/11/2016 à 20:46:23
oui vous avez raison présentez vous vous valez dix mille fois les ânes bâtés qui se présentent en ce moment
0 0
Jean-philippe - Le 22/12/2016 à 10:36:47
Signez et partagez nombreux
Jpi
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Programme pour un quinquennat juste...