Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Que pensez-vous de la démocratie de nos jours ?
Pétition

Que pensez-vous de la démocratie de nos jours ?

Que pensez-vous de la démocratie de nos jours ? Pétition
16 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Jean-Louis
Destinataire(s) :
Les politiques ou le "Peuple" ?
La pétition
Le plus extrême dans une dite démocratie serait du 33%, 33%, 33%
En terme d'équité, d'égalité, 57% en moins sur les revenus est applicable aussi pour le président qui percoit plus de revenus, aux ministres qui percoivent plus de revenus... aux maires qui perçoivent plus de revenus que moi aussi, 57% sur 1000 euros = 57% sur 3000 euros = 57% sur 8000 euros...                    

Bonjour,

L'objectif de ma pétition a pour but d'harmoniser la devise Française (Liberté, Egalité, Fraternité) à travers la ou les politiques qui sont appliqués sur la logique des valeurs pour base dans un premier temps et après coup, rien n'empêche d'appliquer une politique de droite, de gauche,..., en effet, si plusieurs millions de français se retrouvent sur la corde raide en fin de mois, aucun politique même endetté ou ayant fait un prêt pour investir ne vit avec 10% de ces revenus en fin de mois et si la vérité offense, elle a toujours offensé et offensera toujours l'injuste car le juste quand bien même il serait à tort, lui se rectifierait, l'erreur est humaine mais persister dans l'erreur n'est que mauvaise volonté "aveugle" ou folie, alors que font nos dirigeants s'il n'y a pas des règles de base qu'ils doivent respecter ?


Le "Peuple" donne le pouvoir et voyez le résultat, dignité et droit de l'Homme bafoués.
Si investir dans la pierre (s'endetter à 33%) dans des studios et petits appartements (total de 16 et âgé de plus de 30 ans) peut générer environ 4000 euros, il faut savoir qu'après avoir honoré mes engagements (prêt à rembourser) et impôts, au début, il y a 5 ans, il me restait 600 euros par mois, soit 37,50 Euros par appartement pour boire et manger et difficile voire impossible de pouvoir rénover du plus de 30 ans d'âge dans de telles conditions.
Aujourd'hui, 10 sont loués et 5 en "sommeil"... chez moi c'est les bonnes manières, je ne suis pas un marchand de sommeil.

Résultat moins de 300 euros par mois pour boire et manger mais honore toujours mes engagements et mes lourds IMPOTS sur le foncier... paradoxalement, une agence immobilière ou ma commune y est "actionnaire" ne me semble pas avoir autant de difficultés... car si tout comme moi et après avoir honorer leurs engagements 16 = 600, 160 = 6000, 1600 = 60000, 16000 = 600000 ... 
Voilà la relativité des revenus quand on a beaucoup et quand on a pas beaucoup pour une même valeur foncière, un même poids qui pèse bien plus lourd chez une majorité car dans une commune ou une ville, le foncier est le même pour tout le monde... en matière de relativité, Albert Einstein doit se retourner dans sa tombe... 

Le comble, c'est que même si mes revenus locatifs ont diminué, la valeur locative du foncier ne diminue pas, il faut payer comme si tout était louer... ou justifier, et pour justifier il faut payer... et ce même si ma déclaration a été faite en toute bonne foi.
Elle est belle la morale, et que pense la justice et que fait-elle... la balance ne représente-t-elle pas un équilibre plutôt qu'un fort penchant comme un parti pris ?
Pour ma part, la politique doit être construite et s'appliquer en toute impartialité donc sans parti pris, c'est ça servir l'intérêt général...

Le déficit ? C'est trop facile... être payé à vie pour un bilan négatif c'est comme remettre une feuille blanche à un devoir et avoir un 20/20... avoir zéro ferait bien des économies dans les caisses de "l'État", et cela servirait l'intérêt général car seul un bilan positif peut avoir un mérite.

Il nous est demandé de faire des efforts depuis des décennies et depuis des décennies cela ne s'arrange pas, c'est même pire d'année en année... mais pire pour qui ?
Voyez les agriculteurs, voyez les éleveurs, les retraités, les jeunes, quel avenir... les salariés, les entrepreneurs, la majorité est sur la corde raide pour ne pas dire sur un fil en fin de mois.
Mais où passe donc notre argent ?

Un exemple: habitant en France est estimé à 67,2 millions
Si 50.000.000 millions payent 500 euros = 25.000.000.000 milliards... et beaucoup payent plus de 500 euros d'impôts et je ne parle pas de la TVA sur chaque article importé et vendu...
Il est grand temps que nos chers élus remettent en question la politique qui nous est servie, de prendre en compte les 33% de liberté d'endettement dans leurs calculs et de reconnaitre que tout déficit est le résultat d'une mauvaise gestion et donc un échec qui ne mérite aucun salaire.

Il est grand temps que nos chers élus et gouvernement fassent à leur tour des efforts afin d'avoir des résultats concrets et là, ils auront et gagneront leurs mérites.
Nous devons le leur réclamer, nous devons le leur imposer car c'est notre droit et c'est leur devoir que de servir l'intérêt général, ils y sont d'ailleurs assermentés.
Difficile de faire court car il y a beaucoup à dire, mais il fallait dire certaines choses qui de mon point de vue me semblent être importantes.

Méditez aussi sur votre réalité. 

PS: Aucune obligation mais si vous approuvez, 1 euro symbolique sur BRED N° 510.62.0224 sera
bien venu en reconnaissance d'une vraie politique qui desservira l'intérêt général mais pour ce faire,
cela dépend de vous.

Cordialement

Jean-Louis
16 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Que pensez-vous de la démocratie de nos jours ?