123 934 229 signatures sur MesOpinions.com

¡No pasarán! Non à l'extrême droite à Billère !

Sauvegarde en cours...
Pétition : ¡No pasarán! Non à l'extrême droite à Billère !
Par Les ami.e.s de ¡No Pasarán !

Pétition adressée à La mairie de Billère, M. Jean-Yves Lalanne maire de Billère

Mise à jour

¡ No pasarán ! Non à l’extrême droite à Billère !


Nous avons appris avec consternation que l'extrême droite a l’intention de se réunir samedi prochain 11 mai 2019 à Billère (64).


Nous ne pouvons concevoir qu'une organisation politique, telle que le RN, ex Front National, puisse se réunir publiquement, comme si de rien n’était. 


A titre d'exemple, on peut lire sur le site web du Rassemblement National "notre politique sociale et fiscale appauvrit les classes moyennes et populaires, alors qu’elle enrichit les multinationales et dilapide l’argent public via une immigration totalement incontrôlée".


Oui, le funeste Rassemblement National accuse les immigrés et les légitimes demandeurs d’asile de dilapider l'argent public (!). 


Alors que, à Billère, il y a des personnes demandeurs d’asile, certaines bénéficient de l’accueil et de la protection de la municipalité. Comment laisser une telle organisation se réunir sans personne pour contrecarrer ? La diffusion de leurs thèses et la banalisation de leur organisation caméléon, doivent toutes et tous nous faire réagir.


C'est pourquoi, nous, les signataires de cette pétition, demandons l’annulation de cette réservation. En souvenir de la fresque du Mur des Expulsés, ne permettons pas que cette réunion se tienne à Billère.


Nous appelons à un rassemblement de protestation samedi 11 mai à 14h30 devant la salle Delacaze à Billère.


L'extrême droite, ça se combat toujours et partout ! ¡No pasarán !


Les ami.e.s et camarades ¡No Pasarán !

97 signatures
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition