Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Obtenir une embauche et rassurer son futur employeur
Pétition

Obtenir une embauche et rassurer son futur employeur

Obtenir une embauche et rassurer son futur employeur Pétition
13 signatures
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Auteur :
Auteur(s) :
Edmond des Rosiers
Destinataire(s) :
tous
La pétition
La solution d’embauche réside simplement sur l’entendement du salarié envers son employeur !
Seignor 50 ans recherche embauche :
Prétention de Salaire minimum garanti 1500 € net mensuel

Je reste Prêt à signer le jour de l’embauche ma lettre de démission pour raison personnelle. Avec préavis de 30 jours qui coule de bon sens !
Economie oblige : Un mail avec accusé de réception suffirait plutôt qu’un recommandé qui coute encore aux uns et aux autres.
Mettons-nous au gré du jour de sa modernité et arrêtons de ce compliquer la vie surtout quand elle est si simple.


Je cherche une embauche et je rassure mon employeur dans tous les sens du terme!


L’on peut comprendre les nombreuses réticences des employeurs à embaucher…
(Ils préfèrent à l’heure actuelle réaliser moins de chiffre d’affaire= moins de problèmes)…


Pourquoi ? Ancien patron dépité, j’expose quelques raisonnements pour les salariés qui comprendront pourquoi les employeurs en sont là.


Un entrepreneur PME, PMI, ou TPE (très petite entreprise) tient à son investissement notamment à ses apports personnels où il doit une fois lancé donner de son temps sans compter.
Non seulement il emploi si nécessaire son énergie 24 h sur 24 …


Burn-out, la sécu les employeurs ne connaissent pas… et au pire des cas toucheront en fonction de leurs cotisation 8 € d’indemnité journalière.


Embaucher un salarié en CDI ? L’employeur prend des risques ne serais ce que le temps de créer le poste lié à l’emploi. En cas de ralentissement de son entreprise, licenciement économique ou conventionnel… Dans tous les cas de figure il reste perdant ! Tout cela parce qu’il avait pensé gagner davantage… Au moins 10 % du revenu du salarié…


Comprenons que Le chef d’entreprise n’a pas le droit à l’erreur ! Il paye en premier ses charges, ses salariés avant lui-même.


Il n’a pas droit de cotiser au chômage, ni le droit de se mettre en maladie d’autant plus qu’il est de source notoire que le RSI ne couvre pratiquement rien…. Et ? Au risque de tout perdre le chef d’entreprise travaille avec une grippe, ou avec les bobos divers et variés qu’utilisent les salariés avec parfois beaucoup de facilité…


Le chef d’entreprise et le salarié sont liés comme un contrat de mariage. C’est une réalité certaine !


Lorsque un différent de quel que soit la nature apparait, qu’il s’agisse des incompétences de l’un ou de l’autre, incompatibilité d’humeur, et ou surtout de nature économique, au diable les acquis sociaux, au diable les prud’hommes… Surtout en période de crise qui n’est pas prête de s’enrayer.


Aujourd’hui de par cet avenir précaire bien ancré pour l’ensemble des populations: le salarié en quête d’un travail doit s’engager pleinement. Ou s’inscrire comme chef d’entreprise ?
Le salarié se doit de convaincre son employeur par ses compétences, son savoir-faire :
Mais aussi de garantir de porter son « Patron » avec l’assurance de ne lui faire prendre aucun risque financier en cas de départ souhaité par l’un ou l’autre.


D’autre part : dans de telles conditions idylliques l’employeur sera ravi d’augmenter son chiffre d’affaire qui doit lui permettre de générer son salaire ou normal de l’augmenter proportionnellement à celui de son salarié. Cela s’appelle : « intéressement sur le résultat » !


Exemple de prétention de salaire :


Souhaitons 1500 € net de salaire minima sur lequel restera 90 % à verser les charges patronale et salariale soit près de 3000 € que l’on coutera à l’entreprise.


La production ou l’investissement personnel du salarié au sein de l’entreprise doit générer au bas mot 4000 €. Car normal que son patron empoche 500 € net sur l’emploi généré sachant qu’il a de son coté 500 € à verser de charge au RSI… + les frais liées aux déplacements, repas et autres…


L’intéressement sur résultat restant à convenir sur objectif sur CA.


La solution d’embauche réside simplement sur l’entendement du salarié envers son employeur !


Seignor 50 ans recherche embauche :


Salaire minimum garanti 1500 € net mensuel


Je reste Prêt à signer le jour de l’embauche ma lettre de démission pour raison personnelle. Avec préavis de 30 jours qui coule de bon sens !


Economie oblige : Un mail avec accusé de réception suffirait plutôt qu’un recommandé qui coute encore aux uns et aux autres.
Mettons-nous au gré du jour de sa modernité et arrêtons de ce compliquer la vie surtout quand elle est si simple.


Lorsque l’on est marié, le divorce coûte parfois plus cher que le repas et voyage de noce réunis. Raison pour laquelle le mariage reste désuet… Raison pour lesquelles les chefs d’entreprise ne souhaitent plus embaucher…


En conclusion cette version de simplicité de tranquilliser et rassurer un employeur devrait déboucher sur un nombre incalculable de création d’emplois.


Soyons et restons pragmatique


Une poignée de main serrée accompagnée d’un contrat CDI avec pour son futur employeur l’assurance d’une lettre de démission en blanc permettant de le rassurer qu’il n’aura rien à débourser en cas de rupture de contrat...


 Messieurs les politiques, syndicalistes, évitez nous la troisième guerre mondiale...  Autorisez cette pratique simple pleine de  bon sens !
EMDR

13 signatures
Signez avec votre email
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
5 commentaires
Sophie - Le 11/03/2016 à 21:30:45
La version simplifiée n'est malheureusement plus à l'ordre du jour de notre temps. Il est de mise de tout compliquer pour nous rabâcher quotidiennement que tout va mal. Bien plus simple pour nos politiques. Il serait bon de voir cette simplicité se mettre en place au niveau des mandats de nos politiques que nous pourrions "licencier" avec facilité si ils coûtaient trop cher au regard de leurs résultats bien médiocres pour ne pas dire lamentables. Mais cela les sortirait de leur petite zone de confort...
1 0
Remi - Le 16/03/2016 à 14:38:49
BRAVO!!!! patron - esclave pendant 27 ans j'aurai pu écrire TOUT ce que vous avez écrit !!!! la situation de patron est épouvantable en raison de tous les risques et couts engendrés !!!!! dans ce pays l'idéologie marxiste de luttes classes sociales est un fonds de commerce pour les politiques et divers syndicats .....et oser aller de l'avant et ne pas vouloir etre un assisté est mal vu !!! je suis sorti de cet état d'employeur-esclave pris entre l'état et les employés ...ouf....et je recommande de ne jamais se laisser entrainer dans cette périlleuse aventure sauf masochisme bien sur !!!!!
1 0
Gloria - Le 15/03/2016 à 12:15:40
Florine Maillier
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Obtenir une embauche et rassurer son futur employeur