Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Mille six cents euros prélevés sur l'indemnité parlementaire de Ruffin, Député - Disons non et demandons sa restition au Député Ruffin ! !

Mille six cents euros prélevés sur  l'indemnité parlementaire de Ruffin, Député - Disons non et demandons sa restition au Député Ruffin ! ! Pétition

Mille six cents euros prélevés sur l'indemnité parlementaire de Ruffin, Député - Disons non et demandons sa restition au Député Ruffin ! !

1 signature
Auteur :
Auteur(s) :
Martinot
Destinataire(s) :
Macron/Assemblée/Le président de l’Assemblée
La pétition
Mille six cents euros prélevés sur l'indemnité parlementaire de Ruffin, Député - Dit Non !
Rappel des faits :
Son tort ? Etre intervenu de manière trop véhémente lors de la séance de questions au gouvernement, mardi.

Par L'Obs


Publié le 20 novembre 2019 à 13h50   

Mille six cents euros prélevés sur son indemnité parlementaire : telle est l’« amende » que François Ruffin va recevoir, après la vive passe d’armes qui a eu lieu à l’Assemblée nationale, mardi 19 novembre. Son tort ? Etre intervenu de manière trop véhémente lors de la séance de questions au gouvernement (QAG).


Alors que le député « insoumis » Ugo Bernalicis venait de taxer le préfet de Paris d’« éborgneur » et de « fou furieux », le député de la Somme a appuyé les propos de son collègue, avant de reprocher au secrétaire d’Etat Laurent Nuñez de ne pas avoir eu un seul mot de compassion pour les manifestants blessés lors de la manifestation des « gilets jaunes », le week-end dernier. Le ton et le brouhaha sont rapidement montés dans l’hémicycle. C’est alors que Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, a décidé de « noter » François Ruffin au procès-verbal de la séance.


Les « insoumis » réclament la tête du préfet de police de Paris après sa réponse à une « gilet jaune »

Une sanction qui surprend Ugo Bernalicis. « Lorsque j’ai parlé, on m’a hurlé dessus », explique l’élu au « Parisien ». « Il y a eu un tel brouhaha que peu de gens ont pu entendre mes propos. Et pourtant, il n’y a eu que François Ruffin qui a été sanctionné. C’est inadmissible. »


Que faaaut -il faire, se mettre danq quel état pour que ce gouvernement, Asseblée, opposition entende ?
Restituer ce que vous aimeriez que devienne le saalaire, celui de la peur, chantage après la répression, mépris, j'en passe !
Oui il représente, doit se faire entendre, fort si vous refusez de lui laisser ce droit de Député !
Aussi, partie va aux associations caritatives, seul Ruffin n'a demandé que le smic, pénalisés donc l'un et les sautres, car si ç l'un on soustrait, c'est aussi aux autres !
Pour une santion arbitraire, l'Assemblée n'est pas une école maternelle, peut s'y parler, hausser le ton sans insultes pour faire entendre ce qui revient de bonne politesses, justice, reconnaissance.
Je vous demande la même politesse à l'égard des blessés que ce gouvernement a fait, son Asemblée en faire en plus tout un autre,lé déni, ça c'est pas possible !
1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs