Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Liberté, Liberté...reconnaissance de la légitimité du peuple, égalité sociale et action pour la protection de l'environnement
Pétition

Liberté, Liberté...reconnaissance de la légitimité du peuple, égalité sociale et action pour la protection de l'environnement

Liberté, Liberté...reconnaissance de la légitimité du peuple, égalité sociale et action pour la protection de l'environnement Pétition
98 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Croix Patrick
Destinataire(s) :
Edouard Philippe (Ex Premier Ministre)
Emmanuel Macron (Président de la République)
les Ministres, l'Assemblée Nationale, le Sénat, la Commission Européenne
La pétition

Liberté, Liberté...démocratie citoyenne


L'événement de la pandémie du coronavirus et du confinement nous révèle la vérité ou plus précisément le mensonge d'Etat depuis le début du mandat du Président Emmanuel Macron et de son gouvernement.

Les mouvements de contestation des citoyens, et principalement tous ceux qui, le quinze du mois, n'ont plus rien pour vivre, sont toujours dans la même situation, voire pire.

Du fait des profiteurs de guerre, les lobbyistes, les grandes enseignes qui augmentent les prix et de tous les autres qui n'ont aucun scrupule à se faire de l'argent facile sur le dos des plus vulnérables en cette situation de crise. Le gouvernement ose nous faire cadeau de terreau Mosanto, le plus grand pollueur de la planète, un demi-siècle de scandales sanitaires. Un cadeau empoisonné ? Quelle en est l'intention, dans quel intérêt et à quelle fin ?


L'énergie déployée lors de vos grands échanges publics durant la "crise des gilets jaunes", n'était qu'un leurre pour nous faire croire que le peuple est souverain. Il n'en est rien, aucun des cahiers de doléances n'a été pris en compte, et les nécessités d'agir pour le bien-être de chaque citoyen, n'ont pas fait l'ombre d'une attention réelle suivie de faits. La relance de l'économie de marché avant tout, et non pas celle de la vie. Vous nous avez menti une fois de plus, le peuple n'est pas souverain et de ce fait vous vous accrochez en tant que monarque absolu à la botte des lobbyistes. Les conséquences sont désastreuses.


NON, NON, NON, Monsieur le Président, nous ne lâcherons pas ! Nos droits fondamentaux de vivre ou de mourir dignement, sereinement, sont notre seule raison d'être et d'y construire une société, une république démocratique digne de ce nom.


Le rôle du Président de la République et du gouvernement doit répondre aux besoins premiers des concitoyens : vivre décemment, librement, dans un environnement protégé, ce qui est à ce jour un grand écart entre vos paroles et vos actes qui ne répondent pas à l'urgence de la transition climatique.


Vivre dignement, sans subir les injonctions telles : vous travaillerez plus après le confinement ; le cynisme du MEDEF est une insulte envers la population active. Par cette absence de conscience politique, le peuple est en grande souffrance.


L'Europe "doit devenir une Europe sociale" nous dit Ursula von der Leyen, un aveu suggérant que l'Europe ne l'est pas actuellement, puisque sa préoccupation première jusqu'à ce jour est l'économie de marché en toute-puissance et non celle du bien-être, des femmes, hommes et enfants.


Les économies draconiennes réalisées imposées par l'Europe et validées par l'Etat au nom de sacro-saint de l'équilibre budgétaire ont des conséquences dramatiques à ce jour. Les réductions budgétaires des services publics, nous le voyons à ce jour, en cette pandémie, est catastrophique. Avant cette crise sanitaire, vous n'avez pas voulu entendre des multiples alertes des citoyens responsables et avisés, des services de santé publics et de tous les autres services publics. L'argent avant tout, seulement pour certains. Le bien-être des individus nous le constatons, n'est pas la préoccupation de votre politique actuelle, ce sur quoi un grand nombre de citoyens vous ont mandaté. Le peuple souverain y est, là, trahi.


Le temps de pandémie et du confinement, nous donne le temps de prendre conscience du mensonge d'État de votre mandat et de l'indifférence de l'Europe pour les personnes, hommes, femmes et enfants.


NON, NON, NON, nous ne sacrifierons plus nos vies et l'avenir de l'Humanité.


Un homme politique, ne fait date dans l'histoire que par son éthique.


La critique est aisée, et pour cela afin que cette lettre ne soit pas nulle en elle-même, il y est nécessaire d'y faire des propositions et y apporter quelques éléments historiques.


La situation actuelle, sociale et économique est le fruit des différents Présidents de la République et de leur gouvernement depuis 1968, tous sans exception y ont une part de responsabilité. Le mensonge d'État y a toujours été utilisé.


Le mensonge d'État l'arme du pouvoir,  « Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d'agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez » Hannah Arendt.


Là, est le danger qui peut advenir: les dernières élections présidentielles se sont exprimées pour une grande majorité des Français, dans un choix par défaut, face au danger de l'extrémisme nationaliste, populiste, de Madame Marine Le Pen, un choix par défaut nécessaire, n'est pas un choix qui permet un rassemblement consensuel des citoyens autour d'un projet politique commun.


La crise, nous le permettra-t-elle cette fois-ci ? Un autre projet humaniste et écologique incontournable.


Les Présidents des pays démocratiques sont soumis devant les lobbyistes et les dictateurs.


Les lobbyistes détiennent les capacités financières pour d'autres politiques, nous le savons.


La réalité de l'effondrement de l'humanité sur l'ensemble de la planète n'y est plus tenable, et c'est bien ici l'occasion d'un retournement possible. La souveraineté des citoyens démocratiques et de leurs représentants politiques peut être UN, et doit imposer aux lobbyistes leur participation à un nouveau projet, sans quoi, ils y disparaîtront aussi eux-mêmes. Il est impératif de s'en saisir. N'est-ce pas là, Messieurs les gouvernants, un temps favorable pour faire d'une utopie une réalité ?


NON, NON, NON, à la tyrannie des lobbyistes et au consentement des gouvernements qui en sont devenus despotiques, il en va de notre liberté et de l'avenir de l'humanité.


Patrick Croix, citoyen.

98 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
9 commentaires
Le 17/05/2020 à 10:51:28
CRITIQUE POUR ETRE 1ER AU MONDE A AVOIR DISTRIBUE AUTANT D'ARGENT A TOUT LE MONDE ET DANS LA CRISE????? HONTE A L'OPPOSITION QUI S'EST TUE DEPUIS LE DEBUT CAR ELLE, ELLE N'EN AURAIT CERTAINEMENT PAS FAIT AUTANT!!!!!!!!!!!!! HONTE A L'OPPOSITION DE FAIRE DES PETITIONS DE PROPAGANDE MENSONGERE, STYLE LAVAGE DE CERVEAU !!!!!!!!!
1 0
Le 19/05/2020 à 18:19:11
On lutte contre tous ces dictateurs ministériels et l'abus de pouvoir du président.
0 0
Le 14/05/2020 à 22:14:47
Pour que tous les francais soient egaux dans l'acces aux soins à l'hopital (jeunes, moins jeunes et âgés; actif , privé d'emploi ou retraités; enfants, parents et grands parents.)
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Liberté, Liberté...reconnaissance de la légitimité du peuple, égalité sociale et action pour la protection de l'environnement