Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour que la liberté d'expression redevienne une réalité et pas seulement des mots que les Français brandissent et oublient aussitôt à la mort de journalistes
Pétition

Pour que la liberté d'expression redevienne une réalité et pas seulement des mots que les Français brandissent et oublient aussitôt à la mort de journalistes

Pour que la liberté d'expression redevienne une réalité et pas seulement des mots que les Français brandissent et oublient aussitôt à la mort de journalistes Pétition
71 signatures
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Auteur :
Auteur(s) :
Xavier D
Destinataire(s) :
l'ensemble du Gouvernement français, le CSA, TF1, France Télévisions, BFMTV, Le Monde, Libération, Le Figaro, Metronews, 20 Minutes...
La pétition

Selon le classement de l'association Reporters Sans Frontières (RSF), la France est désormais 45e au classement mondial de la liberté de la presse. Et de la presse uniquement...

Comme le commente Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, "une poignée d’hommes d’affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale". Il y a des intérêts économiques et politiques des puissants qui nous gouvernent, c'est certain, mais ce n'est pas tout. Le politiquement correct, sous couvert de bonnes intentions, a fini par étouffer la liberté d'expression en France ainsi que dans d'autres pays européens.

Durant ces 20 dernières années, les médias, et la télévision en premier lieu, ont donné la parole à une certaine pensée, une idéologie même. On nous dit quoi penser, quoi faire, quoi manger, pour qui voter... la liste est sans fin. Ce n'est pas seulement l'ère de l'assistanat, c'est l'ère de la manipulation des masses par des médias de masse.

Il y a encore 10 ans en arrière les Français se moquaient de la légèreté du journal télévisé de 13 heures de Jean-Pierre Pernault, mais qui s'offusque aujourd'hui de voir des informations perpétuellement mises en scène et de longs sujets consacrés à la fête de la Choucroute de Strasbourg (un exemple...) aux informations de 20 heures sur TF1 et France 2 ?

Qui s'offusque aujourd'hui de voir continuellement, jour après jour, des personnes se faire lyncher et harceler pour une simple phrase reprise en boucle sur tous les médias, télévisés, papier et numérique ? Et lorsque quelqu'un le fait, il se fait à son tour lyncher, traité souvent de "facho" comme si le mot "facho" était devenu une arme ultime, un rempart. Pas contre la bêtise, mais contre le dialogue, l'écoute, la compréhension... la liberté d'expression. Il est également devenu courant de lyncher ceux que l'on considère aujourd'hui encore (mais pour combien de temps ?) comme la majorité : la classe moyenne, les hétéros, les blancs, les chrétiens, les omnivores, et j'en passe.

Peu à peu, on a essayé, et on est parvenu même, à modifier le langage et la manière de penser ou plutôt de ne plus penser, de ne plus critiquer ce qui semble pourtant critiquable pour beaucoup. Il y a quelques mois encore les Français manifestaient pacifiquement dans la rue en mémoire de journalistes injustement assassinées et pour la liberté d'expression. Quelques mois plus tard, une pétition en ligne demande à Charlie Hebdo de se taire, d'arrêter et, sous-entendu, de laisser les bien-pensants en "paix" (j'insiste sur les guillemets). Et ne parlons même pas des "Coluches", d'artistes au franc-parler qui ne pourraient plus s'exprimer aujourd'hui sans déclencher un tsunami d'injures et se prendre des procès à répétition.
 
Alors oui, c'est bien tout joli tout ça, le politiquement correct, le monde des bisounours, mais cela ne fonctionne pas. Et vous savez quoi ? On est beaucoup à en avoir marre de devoir se taire parce qu'on ne pense pas ce qu'on nous dit de penser, parce que notre avis est nul/bidon/sans intérêt sous prétexte qu'on ne fait pas partie de la bonne classe sociale ou de la bonne communauté. La liberté d'expression, c'est la liberté d'information et la liberté de penser (sans vouloir paraphraser Florent Pagny !).

Il viendra peut-être un jour où nous serons remplacés par des machines, mais ce jour n'est pas encore là, et je vous demande à tous et toutes de le faire savoir, de le crier haut et fort ! Indignez-vous contre l'intelligentsia qui nous gouverne et contrôle nos médias. Réagissez en signant cette pétition, en ouvrant des blogs "citoyens", en laissant des commentaires sur les sites d'information, en descendant dans la rue... en recoupant les informations, les faits, les histoires mais aussi l'Histoire. Ne prenez plus pour argent comptant ce qu'on vous dit de penser, ce qu'on vous dit de faire.

Il est temps que les médias, les politiques et même M. et Mme Tout-le-monde comprennent qu'il faut arrêter de scénariser et de censurer les informations et certains propos à longueur de temps. Il n'y a jamais eu autant de sujets graves passés sous silence que durant ces derniers mois. Pourquoi ? Quel dessein les médias servent-ils ? Nous pousser à consommer toujours plus sans nous poser de questions, sans nous rebeller ? Certainement. Nous pousser à voter pour tel ou tel parti politique ? Certainement.
 


Le CSA, TF1, France Télévisions, BFMTV, Le Monde, Libération, Le Figaro, Metronews, 20 Minutes, Slate, etc., peu importe leur bord politique et leurs intérêts financiers, ils doivent juste comprendre – par cette pétition et vos actions au quotidien – qu'on n'en veut plus de leurs informations tendancieuses, de leurs idéologies et de leur (auto)censure. Dans "liberté d'expression", il y a le mot "liberté", et cela on devrait le marteler à chaque citoyen, à chaque terrien. Et, bien sûr, cette pétition s'adresse à nos politiques pour leur rappeler que nous ne sommes pas dupes de leurs manœuvres stratégiques, de leurs discours fallacieux, et que nous ne voulons pas d'une dictature 2.0. D'ailleurs, n'avions-nous pas élu le gouvernement de la réconciliation et du dialogue ? Où est-il ?

Signez la pétition. 

71 signatures
Signez avec votre email
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
6 commentaires
Sylvie - Le 20/09/2016 à 21:59:20
il faut faire taire ce peuple qui derange les élites qui sont en train de se gaver nous sommes deja dans l'autoncensure la pensee unique et sa propagande dans les films, bd series televisés, manuels scolaires, memes les pubs maintenant s'y mettent bien sur tout ce petit monde touche
2 0
Le 13/09/2016 à 20:30:39
Je signe cette pétition pour que la liberté d'expression reprenne ça place au sein de des français.
1 0
Roland - Le 13/09/2016 à 08:45:59
le peuple est de plus en plus muselé, aidé en cela par une idéologie ressurgie du moyen-age et défendu par les bien-pensants donneurs de leçons. Osez parler et dire et constater...vive charlie !
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour que la liberté d'expression redevienne une réalité et pas seulement des mots que les Français brandissent et oublient aussitôt à la mort de journalistes