Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour l'inéligibilité de E. Zemmour à l'élection présidentielle 2022
Pétition

Pour l'inéligibilité de E. Zemmour à l'élection présidentielle 2022

Pour l'inéligibilité de E. Zemmour à l'élection présidentielle 2022 Pétition
219 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Association MAMAN PARLE
Destinataire(s) :
Défenseur des droits
La pétition

Au défenseur des droits Mme Claire Hédon, au président de la République M. Macron, au maire de Vitry-sur-Seine M. Pierre Bell Lloch,


Après avoir insulté Vitry en comparant notre ville à l'Afghanistan, nous vous demandons de ne pas ignorer ces propos qui sont graves. Il faut porter plainte car ses propos visaient les musulmans dans leur globalité et constituaient une exhortation implicite à la discrimination. Ainsi il sera possible d'obtenir son inéligibilité sans délai. Surtout qu'il porte atteinte à la France et aux français.


Il ne cesse de tenir des propos xenophobes, stigmatisant les arabes et il faudrait le laisser continuer de déverser sa haine à l'égard d'une partie des concitoyen.ne.s, c'est de la provocation à la discrimination raciale ?


Stop aux humiliations, injures, à la haine raciale de ce candidat à l'élection présidentielle 2022 alors qu’E. Zemmour a été condamné en 2011 pour provocation à la haine religieuse.


L’article 131-26-2 prévoit que le prononcé d’une peine complémentaire d’inéligibilité doit être «obligatoire» pour tous les crimes ainsi que pour une série de délits. Dans le détail, la liste comprend des infractions ayant trait à la corruption, la prise illégale d’intérêt, mais aussi à des violences graves, des agressions sexuelles, de harcèlement, de discrimination, escroquerie, abus de confiance, terrorisme, faux, usage de faux, délit d’initié, fraude fiscale, abus de biens sociaux, etc..


Donc demandons une condamnation pour une infraction ayant trait au motif de la provocation à la discrimination raciale qui pourra être assortie d’une peine d’inéligibilité. «Cela est prévu par les articles 24 et suivants de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse»


Faut-il rappeler des faits comme celui du 6 mars 2010, sur le plateau de Thierry Ardisson dans l’émission Salut les terriens (Canal+). Alors que les invités débattent du contrôle au faciès, Eric Zemmour, à l’époque chroniqueur pour RTL, I-télé, France 2 et Le Figaro, tient des propos stigmatisants à propos des «Noirs et des Arabes», indiquant : «Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois ? Pourquoi ? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait.» Le même jour, sur la chaîne France O cette fois, il explique que les employeurs «ont le droit» de refuser d’embaucher des Noirs et des Arabes. La 17e chambre du tribunal correctionnel, le 19 février 2011, estime que, si ses propos sur le contrôle au faciès ne relèvent pas de la diffamation, ils s’apparentent bien à de la provocation à la discrimination raciale. Les juges indiquent ainsi : «Par cette phrase catégorique et péremptoire, il justifie directement et clairement les contrôles, aussi arbitraires que systématiques, envers certaines catégories de population.» Concernant le volet discrimination à l’embauche, le tribunal estime qu’Eric Zemmour a «dépassé les limites autorisées de la liberté d’expression» et le condamne à 10 000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles (SOS Racisme et la Licra entre autres). 


En 2018, malgré sa peine confirmée en appel, cela ne le freinera pas.


En effet, au mois de mai 2018, la Cour d’appel de Paris condamne Eric Zemmour à 3 000 euros d’amende pour «provocation à la haine religieuse». En cause, des propos islamophobes tenus en 2016 dans l’émission de télévision C à vous, sur France 5. Il avait notamment évoqué une «invasion» de la France. La Cour d’appel a jugé que ces propos «visaient les musulmans dans leur globalité et constituaient une exhortation implicite à la discrimination». Suite à cette confirmation, le polémiste se pourvoit alors en Cassation. Un recours rejeté le 17 septembre 2019.


Mais cela ne l'arrêtera toujours pas, puisque le 29.09.2020, il sera poursuivi pour «provocation à la haine» et «injures raciales». Il devra répondre des propos qu’il a tenus dans l’émission Face à l’Info, sur CNews. A l’occasion d’un débat portant sur l’attentat perpétré devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, il avait alors qualifié les mineurs isolés de «voleurs», «d’assassins» et de «violeurs».


Encore en 2020, une peine de 10 000 euros d’amende a été prononcée le 25 septembre 2020 par le tribunal de Paris pour «injure» et «provocation à la haine», faisant suite aux propos tenus un an auparavant par Eric Zemmour contre l’islam et l’immigration.


Dans son jugement, le tribunal a considéré qu’«en distinguant parmi les Français l’ensemble des musulmans opposés aux “Français de souche” et en les désignant, ainsi que les immigrés musulmans vivant en France, non seulement comme des criminels auteurs des attentats de 2015 mais comme d’anciens colonisés devenus colonisateurs», cette diatribe «constitue une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion».


Non ! Ce n'est pas lui faire de la publicité que de se défendre contre ce type d'individu.


Par conséquent, au nom de la dignité et de l'intégrité des vitriot.e.s ciblé.e.s, des val-de-marnais.e.s, il conviendrait de porter plainte contre lui et demander son inéligibilité. C'est dangereux de laisser agir de la sorte des personnes. C'est la porte ouverte à toutes les dérives. Et l'histoire nous l'oblige.


"Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre".


En vous remerciant par avance de défendre dans les plus brefs délais les intérêts des vitriot.e.s et des français.es, pour qu'il soit condamné à une inéligibilité à la présidentielle 2022.


Bien à vous.

219 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
33 commentaires
Santiago - Le 14/02/2022 à 12:43:20
Les xénophobes et les racistes c'est vous l'extrême gauche. Vous êtes tristes à mourir.
Je crois que c'est le début de la fin pour vous. Vous êtes comme Macron des traites à la patrie.
5 2
Daniel - Le 19/02/2022 à 07:48:35
il faut voter pour lui pour sauver la france
4 0
Muriel - Le 12/02/2022 à 10:43:13
assez de haine et de racisme !
3 3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Pour l'inéligibilité de E. Zemmour à l'élection présidentielle 2022