Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions politiques Impôts: s'attaquer à la manne fiscale de la résidence principale n'est plus un tabou
Pétition

Impôts: s'attaquer à la manne fiscale de la résidence principale n'est plus un tabou

Impôts: s'attaquer à la manne fiscale de la résidence principale n'est plus un tabou Pétition
282 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Camille Joce
Destinataire(s) :
propriétaires
La pétition
C'est une véritable bombe à retardement, un cauchemar pour les propriétaires qui se sont endettés pendant de nombreuses années pour acheter leur résidence principale. Le rapport du Conseil d'Analyse Economique présenté au Premier Ministre le 10 septembre propose d'accentuer la taxation des résidences principales.

Dans un jargon très administratif donc peu clair pour le commun des mortels le CAE considérant qu'il convient de réduire les inégalités de traitement fiscal préconise "de rééquilibrer la fiscalité vers l'immobilier en taxant les loyers implicites nets des intérêts d'emprunt ou, à défaut, en relevant les taxes foncières via la mise à jour des valeurs locatives. S'agissant des plus-values, nous proposons simplement d'annualiser la plus-value réelle (en déduisant l'inflation) avant de l'imposer au barème général de l'impôt sur le revenu ".

Concrètement, à quelle sauce serez-vous mangé ?

Tout d'abord, le fisc ajouterait à votre revenu taxable le loyer réel que vous percevriez de votre résidence principale si vous vous décidiez à la louer. Comme pour un revenu foncier, vous seriez autorisé à déduire les intérêts d'emprunt. Mais le résultat est que vous seriez amené à payer l'impôt sur un revenu fictif. La jouissance de votre habitation supporterait donc l'impôt.

Une augmentation d'impôt de 86% !

Prenons un exemple simple. En louant votre habitation, vous pourriez obtenir un loyer de 1.500 euros par mois soit 18.000 euros par an. Déduction faite de vos intérêts d'emprunt (5.500 euros annuels) on arrive à un revenu fictif de 12.500 euros. Le fisc l'ajouterait à vos salaires et appliquerait l'impôt progressif. Supposons que vous êtes marié avec deux enfants et 43.200 euros de salaires nets taxables. Sur ces salaires, vous payez 2.031 euros d'impôt sur le revenu. Si on y ajoute 12.500 euros, votre facture fiscale passerait à 3.780 euros soit 1.749 de plus et une augmentation de 86 % !

Nos gouvernants évoquent la bouche en cœur une pause fiscale !

Taxer tous les ans l'augmentation de valeur des résidences principales.

Mais la surtaxation ne s'arrêterait pas en si bon chemin. Le CAE propose également de taxer tous les ans l'augmentation de valeur des résidences principales des contribuables. Autrement dit les propriétaires paieraient tous les ans un impôt sur les plus-values au taux de 34,5 %. En supposant que votre habitation qui valait 400.000 euros en 2012 a pris 2 % de valeur en 2013, inflation déduite, soit 8.000 euros de plus, vous seriez obligé de vous acquitter d'un impôt de 2.760 euros. Bien entendu le CAE n'évoque pas une baisse des prix qui donnerait droit au propriétaire appauvri à un crédit d'impôt. Il est en effet uniquement question d'augmenter les recettes d'un Etat en déficit permanent.

Si de telles mesures étaient adoptées, la facture de notre famille augmenterait de 4.509 euros.

Si l'on y ajoute des impôts locaux parmis les plus élevés au monde, devenir propriétaire de sa résidence principale vous donnera le droit d'être racketté fiscalement.


Signons pour que ces propositions délirantes passent à la trappe !
282 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
37 commentaires
Le 25/10/2013 à 17:05:28
Démission de ce president,il vaut mieux supprimer les aides sociales aux étrangers car eux sont logés gratuitement, à quoi cela sert il de faire des sacrifices pour acheter une maison si on est surtaxé alors que les profiteurs ne travaille pas mais à eux on demande rien. La France est le pays dans lequel il vaut mieux être fainéant et assisté social que de se lever pour aller travailler, faire des sacrifices pour avoir un jour une maison, .
Cela suffit messieurs et mesdames les ministres, attendez vous que le peuple, celui qui se lève pour gagner sa vie, descende dans la rue pour vous faire comprendre que nous n'en pouvons plus, vous êtes incompetent,nous voulons que notre pays soit celui dont les travailleurs ne sont pas toujours sacrifiés au détriment des profiteurs et assistés sociaux, nous ne voulons plus que les irréguliers aient plus de droits que les Français. Nous voulons vivre correctement dans notre pays,du fruit de notre travail, je n'ai jamais manifesté de ma vie mais là je suis prête à le faire, Monsieur le président entendrez vous enfin la colère des Français,
4 0
Danielle - Le 25/10/2013 à 18:07:01
ce sont des voleurs on fait des cadeaux aux riches et on taxe le peuple les ouvriers et les retraités qui ne peuvent plus s'en sortir
4 0
Géraldine - Le 25/10/2013 à 15:09:44
Quelle créativité quand il s'agit de ponctionner toujours plus. Pourquoi ne pas utiliser cette imagination pour réduire les dépenses ?

Et comment va-t-on faire si on n'a plus les moyens de vivre dans la maison qu'on s'est privé pour payer afin de réduire les charges pour la retraite ?
3 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions politiques Impôts: s'attaquer à la manne fiscale de la résidence principale n'est plus un tabou