115 968 430 signatures sur MesOpinions.com

Hauts fonctionnaires : Stop aux salaires indécents à Bercy !

Sauvegarde en cours...
Par Frédéric Duval

Mesdames, Messieurs,


Trop, c’est trop.


À Bercy, au Ministère des finances, il y a 600 personnes qui gagnent plus d’argent que le Président de la République.


17 000 € par mois


Ils sont en charge de récolter et gérer nos impôts mais en profitent pour se sucrer de façon scandaleuse au passage.


Même la Cour des comptes, l’organe qui surveille les dépenses publiques s’alarme pudiquement :


« Le niveau élevé de la rémunération des administrateurs généraux des finances publiques est difficile à justifier ».


Une manière polie de dire que ces super-fonctionnaires s’en mettent plein les poches sans AUCUNE justification.


Pourtant, cela fait des années que les gouvernements successifs restent sans rien faire.


Ils ont laissé, en toute connaissance de cause, les fonctionnaires de Bercy gaspiller l’argent public à leur propre profit.



Bercy et ses intouchables


Ceci ne serait encore rien s’ils se montraient respectueux des lois… mais ça n’est pas le cas :


Vincent Jauvert, journaliste à l’Observateur et auteur du livre Les intouchables de l’Etat les appelle :


 «  la noblesse d’Etat » [1]


Une caste de fonctionnaires surpayés qui semblent au-dessus des lois.


70 % des primes des hauts fonctionnaires de Bercy n’ont « aucune base légale » ! [2]


Ce sont les mots de la Cour des comptes en 2010 et 2011.


En 2017 et 2018, rebelote :


 « les règles juridiques en matière indemnitaire ne sont toujours pas pleinement respectées » 


On parle ici du ministère des Finances … qui n’applique pas les règles des finances publiques : un comble !


Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais en somme.


 


La France, championne du monde… du matraquage fiscal !

C’est d’autant plus grave que la France a gagné la coupe du monde de la fiscalité ! [3]

Vous avez l’impression que ce matraquage en vaut la peine ?


Même pas : ce sont eux qui en profitent les premiers pour se payer de juteux salaires !


 


L’État gaspille des sommes colossales pour engraisser des parvenus qui profitent du système sur le dos des contribuables.


Ces derniers touchent un salaire moyen de 202 000 euros par an. [4]


Dans le contexte difficile actuel, c’est tout simplement inacceptable !


 


 Ils s’engraissent pendant qu’on se sert la ceinture

Alors que :



  • les enseignants triment

  • les policiers n’en peuvent plus

  • le personnel hospitalier est proche du burn-out

  • et que les contribuables de tout le pays se serrent la ceinture…


 


Les fonctionnaires de Bercy, eux, se gavent d’argent public.


Un gavage généralisé, bien huilé, et légal


On ne parle pas de quelques oies, non, mais de tout un élevage !


Bercy compte « 193 des 219 fonctionnaires les mieux payés de France » [4]


Pour rappel, on parle de salaires « entre 15 000 et 17 000 euros net en moyenne par mois pour les directeurs installés de longue date » [5]


Et le pire c’est que cette grille de salaire est certes scandaleuse… mais elle est légale.


Avec un salaire de 15 000 euros brut mensuel, même le Premier ministre et le président de la République sont moins bien payés !


 


Le véritable scandale : les indemnités !

Mais si ces salaires son légaux, c’est avec leurs indemnités « sans fondement légal » que nous pouvons les arrêter.

Et selon les rapports de la Cour des comptes, cela se passe à tous les niveaux !

Même lorsque ces hauts fonctionnaires ne sont plus en poste et préfèrent aller jouer leur carte en politique dans les cabinets ministériels, ils continuent à abuser des fameuses indemnités de sujétions particulières (ISP).


Elles leur permettent parfois de doubler leur rémunération.


Plus grave encore, ces ISP ont « augmenté de 39 % par rapport à 2016, un record, et se montent à 5 484 euros par mois en moyenne, un autre record : s’ajoutant à leur salaire de base, cela leur donne un traitement brut moyen de 12 000 euros par mois ». [6]


Mais le pire est que ces indemnités ne sont pas fiscalisées.


Ils s’occupent d’appliquer les lois qui sont responsables du matraquage fiscal dans ce pays alors qu’ils ne paient même pas eux-mêmes !


 


STOP aux abus !

Cela fait plusieurs années que les gouvernements laissent faire.

Malgré les informations officielles et vérifiées de la Cour des comptes, ces profiteurs sont épargnés.


Nous demandons donc urgemment :



  • Un contrôle complet de TOUTES les indemnités de « sujétions particulières » (ISP),

  • Un remboursement avec intérêts de TOUTES les indemnités qui ne sont pas justifiées par la loi,

  • L’instauration d’un véritable contrôle de ces dépenses pour les prochaines années,

  • Et le renvoi immédiat de tous les fraudeurs.


 


Frédéric Duval


 


Sources :


[1] https://www.youtube.com/watch?v=U1I4dmY47J0


[2] https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/Remunerations-a-Bercy-exces-opacite-et-illegalite


[3] http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/05/20002-20181205ARTFIG00122-sur-le-podium-des-impots-la-france-occupe-toujours-la-premiere-marche.php


[4] Nouailhac – Bercy : petits secrets et gros salaires ; Le Point 02/01/2018


[5] O. Babeau, L’horreur politique, 2017


[6] T. Bronnec et L. Fargues, Bercy au cœur du pouvoir, 2011


 

26.607 signatures
Cliquez sur OUI pour être informé des suites de cette action en vous inscrivant gratuitement à la newsletter du Vaillant Petit Économiste. Vos données resteront protégées.
  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :

Vous pourriez soutenir aussi

Lancer votre pétition

Lancer ma pétition

Lancez votre pétition pour faire bouger les choses Je lance ma pétition